Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Menace

Le Mot de la Fin / 26.01.2020

Le mot de la fin - Menace

Le Grand Prix d’Amérique (Gr1) était à la Une de plusieurs médias ces derniers jours… ce qui n’a pas échappé aux militants de la cause animale. Les extrémistes de L214 se sont fendus d’un tweet : « Ce week-end, c’est le Grand Prix d’Amérique. L’occasion de rappeler que plus de la moitié des chevaux en boucherie proviennent des courses… » Il est accompagné d’une vidéo de course où les noms des chevaux sont remplacés par des "athlètes en sursis" ou "futur de l’équarrissage". Une attaque dans le dos perpétrée par ceux qui pensent que l’homme doit cesser toute activité en lien avec les animaux. Comme en Angleterre, leur travail de sape frappe au moment des grands événements. Et ce genre d’action occulte totalement le travail des associations de reconversion. Il faut vite agir, par voix judiciaire, envers ceux qui diffament, et par des moyens de communication très actifs, pour montrer que non, nos chevaux ne sont pas maltraités ! Mais nous devons aussi faire évoluer notre filière. Chaque génération de trotteurs compte 19.000 naissances – presque deux fois plus qu’au galop – et 60 % des poulains sont recalés aux qualifications. Or ceux âgés de 2ans sont très difficiles à reconvertir.