Le mot de la fin - Pharaon

Le Mot de la Fin / 23.01.2020

Le mot de la fin - Pharaon

De la gloire à la catastrophe en moins de cinq ans. Ahmed Zayat, qui avait connu la gloire dans les courses avec American Pharoah (Pioneerof the Nile), est accusé par MGM Investment Group de ne pas avoir honoré un prêt de 23 millions de dollars (20,74 M€) et d’avoir vendu en secret, pour 3,3 millions (2,97 M€), neuf droits de saillie de son champion qu’il avait donnés, avec les autres chevaux de Zayat Stables, comme garantie. La compagnie d’investissement a demandé la mise sous contrôle judiciaire de Zayat Stables ainsi que du patrimoine d’Ahmed Zayat. Le propriétaire et éleveur d’origine égyptienne a répondu par email à MGM qu’il avait fait faillite, après avoir placé tout son argent dans une compagnie qui a périclité.

Ahmed Zayat avait déjà connu des problèmes en 2009 pour un emprunt de 34 millions (30,66 M€) et il s’en était sorti sans dégât, avec un plan de remboursement. Selon certaines sources, le propriétaire pourrait demander à Fasig-Tipton d’organiser une vente de dispersion de tous ses chevaux.