Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Suprématie

Le Mot de la Fin / 05.01.2020

Le mot de la fin - Suprématie

Le mois de décembre a été le théâtre d’un record assez stupéfiant et qui est pourtant passé inaperçu. Et il est à mettre au crédit des éleveurs français de chevaux d’obstacle. En l’espace de quatre semaines, les "FR" ont remporté pas moins de 20 Groupes, ce qui est en soi déjà exceptionnel, surtout quand on sait que les français de naissance ne représentent qu’environ 17 % de l’effectif de sauteurs à l’entraînement outre-Manche. Mais ce qui est hallucinant et inédit, ce sont les 11 victoires de Gr1 des "FR" sur la période étudiée : ce n’était jamais arrivé, même en 2016 qui fut pourtant une année exceptionnelle (10 Grs1). À titre de comparaison, le mois dernier, les "IE" ont gagné seulement deux Grs1, les "GB" trois et un cheval allemand s’est aussi imposé à ce niveau. Les victoires de l’élevage français sont donc deux fois plus nombreuses que la somme de celles de ces trois pays ! Cette réussite n’est pas sans conséquence et elle souligne d’autant plus le malaise de l’élevage de chevaux d’obstacle en Angleterre. Malgré un marché domestique énorme, malgré la popularité de l’obstacle, la filière britannique produit chaque année moins de sauteurs car les petits éleveurs jettent l’éponge.