MAGIC MILLIONS GOLD COAST - Démarrage contrarié pour la saison des ventes en Australie

International / 06.01.2020

MAGIC MILLIONS GOLD COAST - Démarrage contrarié pour la saison des ventes en Australie

Si Magic Millions Gold Coast, qui lance mercredi la saison des ventes en Australie, a affiché une spectaculaire progression (+ 46,5 %) depuis 2016, les vendeurs ont de nombreuses raisons de ne pas se montrer aussi enthousiastes cette année…

Par Franco Raimondi

Les incendies qui ravagent l’Australie ne se limitent pas aux seuls dégâts matériels (des demandes d’indemnisations à hauteur de 200 M€ ont déjà été déposées), ils pèsent également énormément sur le moral des acheteurs. Acheter des yearlings lorsque le pays continue de brûler et que le pire est à venir paraît effectivement compliqué. La TBA, l’Association des éleveurs, a annoncé que les vendeurs donneront 500 AU$ (311 €) pour chaque yearling vendu. De leur côté, Magic Millions et le sponsor de la vente, "The Star Gold Coast", verseront 50.000 AU$ (31.190 €) chacun. Si l’on se base sur les chiffres de l’an passé, quelques 450.000 AU$ (280.000 €) seront ainsi collectés. Le secteur économique des courses en Australie se porte très bien, mais dans le camp des vendeurs, quelques signes d’inquiétude apparaissent. Pour différentes raisons, trois grands acheteurs comme Shadwell, Phoenix Thoroughbred et Damion Flower seront absents. L’année dernière, ils avaient investi pour 10 millions de dollars australiens, c’est-à-dire presque 6 % du chiffres d’affaires qui avait atteint 170,86 millions (106,34 M€). Le Hong Kong Jockey Club fera le déplacement, mais la situation dans l’ancienne colonie britannique n’incite guère à l’optimisme. Rappelons qu’en 2019, les acheteurs privés de Hongkong avaient investi plus de 9 millions (5,6 M€) pour 43 yearlings. Un autre segment du marché, celui des agents qui achètent les yearlings pour les syndiquer, sera forcement un peu plus prudent.

Cinquante I Am Invincible sur le marché. Cependant, il existe des raisons d’être optimiste. D’une part, car les yearlings vendus chez Magic Millions ont droit à un programme de courses riche de 11 millions (6,84 M€) qui leur est réservé et, d’autre part, car le catalogue est meilleur que jamais. Le book 1 compte 888 yearlings, dont 65 ont déjà été rayés. La vente proposera des sujets de très haut niveau lors de chacune de ses quatre sessions. Les incontournables I Am Invincible (Invincible Spirit) et Snitzel (Redoute’s Choice) seront représentés respectivement par 50 et 46 lots, alors que le jeune Zoustar (Northern Meteor) en a 30.

Quand Shalaa devance American Pharoah. Deux top-étalons ont leurs premiers yearlings conçus dans l’hémisphère Sud. Vingt-trois produits d’American Pharoah (Pioneerof the Nile), champion first crop sire aux États-Unis, qui a officié à 66.000 AU$ (41.000 €), passeront sur le ring. Mais il est devancé par Shalaa (Invincible Spirit). L’étalon du haras de Bouquetot a affiché un prix moyen de 115.971 € pour 65 yearlings vendus dans l’hémisphère Nord. Chez Magic Millions, il sera représenté par 31 sujets nés à un tarif 33.000 AU$ (20.500 €). John Messara a beaucoup investi sur le Japon et trois de ses jeunes étalons, qui ont fait la navette avec Shadai, seront sur le marché. Il s’agit de Maurice (Screen Hero) et de Mikki Isle (Deep Impact), respectivement avec 14 et 12 yearlings, et de Real Impact (Deep Impact), troisième du classement first crop sires au Japon, qui en a 12.

Deux Siyouni et un Deep Impact. Outre les étalons à avoir fait la navette, il y a des pièces uniques ou presque, des yearlings conçus en suivant la saison de l’hémisphère Sud tout en restant chez eux. Siyouni (Pivotal), qui a produit en Australie le gagnant de Gr2 à 2ans Aylmerton, en compte deux, l’un est issu de la souche du double Derby winner Harzand (Sea the Stars) et l’autre est un fils d’une demi-sœur du très prometteur Monarch of Egypt (American Pharoah). Into Mischief (Harlan’s Holiday), champion sire 2019 aux États-Unis, a aussi deux yearlings, tout comme le japonais Lord Kanaloa (King Kamehameha). Frankel (Galileo) a un poulain issu de la lauréate de Gr1 We Can Say it Now (Stracraft), et Deep Impact (Sunday Silence) a un mâle. Il s’agit du premier produit de la gagnante de Gr3 Honesty Prevails (Redoute’s Choice).