Primes aux vieux : le vote commence ce matin !

Institution / Ventes / 07.01.2020

Primes aux vieux : le vote commence ce matin !

Le sondage sur les modalités de rétablissement de la prime pour les chevaux d’âge commence aujourd’hui à 9h du matin et se terminera le 10 janvier à midi. À vos claviers !

Deux options distinctes, validées par le conseil d’administration réuni pour la première fois lundi 16 décembre, seront proposées. L’option qui recueillera le plus de voix sera intégrée dans les conditions générales de 2020.

Option 1 : en tenant compte de l’âge des chevaux en plat…

En plat : une prime qui décroît avec l’âge, comme les primes propriétaires.

Trois tranches de taux* : pour les 2-3ans (15% comme aujourd’hui), 4-5ans (12% au lieu de 15% aujourd’hui), et 6ans et plus (6% au lieu de 0% aujourd’hui).

* Taux appliqués à des chevaux conçus en France, dans des courses plates de pur-sang donnant droit aux primes propriétaires.

En obstacle : un taux de 14,5% quel que soit l’âge.

Option 2 : un taux unique, quel que soit l’âge

En plat : une prime identique quel que soit l’âge des chevaux.

Taux* identique de 13% pour tous les âges, au lieu d’une prime variable selon les âges (qui va aujourd’hui de 15% pour les plus jeunes à 0% pour les plus vieux).

* Taux appliqué à des chevaux conçus en France, dans des courses plates de pur-sang donnant droit aux primes propriétaires.

En obstacle : un taux de 14,5% quel que soit l’âge.

Les nouveaux taux de primes ainsi choisis s’appliqueront avec effet rétroactif au 1er janvier 2020. Les modifications par rapport au régime actuel s’effectueront à enveloppe constante ; le budget global de primes éleveurs distribuées sera donc inchangé par rapport à̀ 2019.

Les deux options

Dans le détail, les deux options prévoient une distinction conçus/non conçus ainsi qu’une différence entre les pur-sang et les autres races de chevaux. Voici les éléments précis :

OPTION 1 : une prime dégressive

• EN PLAT

Taux conçus

Taux non conçus

Pur-sang

% proposé (% actuel)

% proposé (% actuel)

Courses donnant droit aux primes propriétaires

2-3ans : 15 (15)

2-3ans : 10 (10)

4-5ans : 12 (15)

4-5ans : 8 (10)

6ans+ : 6 (0)

6ans+ : 4 (0)

Courses ne donnant pas droit aux primes propriétaires

2-3ans : 19 (19)

2-3ans : 14 (14)

4-5ans : 16 (19)

4-5ans : 12 (14)

6ans+ : 9 (0)

6ans+ : 6 (0)

Taux conçus

Taux non conçus

Autres races

% proposé (% actuel)

% proposé (% actuel)

Courses donnant droit aux primes propriétaires

2-3ans : 15 (15)

2-3ans : 10 (10)

4-5ans : 12 (15)

4-5ans : 8 (10)

6ans+ : 6 (0)

6ans+ : 4 (0)

Courses ne donnant pas droit aux primes propriétaires

2-3ans : 21 (21)

2-3ans : 16 (16)

4-5ans : 17 (21)

4-5ans : 13 (16)

6ans+ : 10 (0)

6ans+ : 8 (0)

Cas particulier des chevaux nés avant 2014 :

- Courses de pur-sang donnant droit aux primes propriétaires : 6% pour tous

- Courses de pur-sang ne donnant pas droit aux primes propriétaires : 9% pour tous

- Courses d’autres races donnant droit aux primes propriétaires : 6% pour tous

- Courses d’autres races ne donnant pas droit aux primes propriétaires : 10%

Surprimes de 50% pour les chevaux nés jusqu’en 2018 : chevaux âgés de 2 à 4ans, issus de juments ayant déjà produit un black type en plat ou étant elles-mêmes black types en plat (si âgées de 12ans max l’année de la conception du produit) et d’un étalon réalisant une de ses cinq premières années de monte en France.

• EN OBSTACLE

Proposition d’un taux unique à 14,5% (taux actuels : 3-9ans : 15% ; 10ans+ : 0%).

OPTION 2 : une prime à taux unique

• EN PLAT

Taux conçus

Taux non conçus

Pur-sang

% proposé (% actuel)

% proposé (% actuel)

Courses donnant droit aux primes propriétaires

2-5ans : 13 (15)

2-5ans : 8,5 (10)

6ans+ : 13 (0)

6ans+ : 8,5 (0)

Courses ne donnant pas droit aux primes propriétaires

2-5ans : 16 (19)

2-5ans : 12 (14)

6ans+ : 16 (0)

6ans+ : 12 (0)

Taux conçus

Taux non conçus

Autres races

% proposé (% actuel)

% proposé (% actuel)

Courses donnant droit aux primes propriétaires

2-5ans : 13 (15)

2-5ans : 8,5 (10)

6ans+ : 13 (0)

6ans+ : 8,5 (0)

Courses ne donnant pas droit aux primes propriétaires

2-5ans : 18 (21)

2-5ans : 14 (16)

6ans+ : 18 (0)

6ans+ : 14 (0)

Cas particulier des chevaux nés avant 2014 :

- Courses de pur-sang donnant droit aux primes propriétaires : 13% pour tous

- Courses de pur-sang ne donnant pas droit aux primes propriétaires : 16% pour tous

- Courses d’autres races donnant droit aux primes propriétaires : 13% pour tous

- Courses d’autres races ne donnant pas droit aux primes propriétaires : 18%

Surprimes de 50% pour les chevaux nés jusqu’en 2018 : chevaux âgés de 2 à 4ans, issus de juments ayant déjà produit un black type en plat ou étant elles-mêmes black types en plat (si âgées de 12ans max l’année de la conception du produit) et d’un étalon réalisant une de ses cinq premières années de monte en France 

EN OBSTACLE

Proposition d’un taux unique à 14,5% (taux actuels : 3-9ans : 15% ; 10ans+ : 0%).

Quand et comment voter ?

Le vote aura lieu du 8 janvier à 9h au 10 janvier à midi. Tous les électeurs ont reçu l’adresse de connexion à la plateforme de vote numérique ainsi que leur code d’accès.

Quand connaîtra-t-on les résultats du vote ?

Les résultats seront publiés sur le site France-galop.com le vendredi 10 janvier 2020 dans l’après-midi.

Qui peut voter ?

Les éleveurs qualifiés pour voter sont les personnes de 18 ans minimum ayant élevé, en pleine propriété ou en copropriété, au moins un produit né et élevé en France ou assimilé ayant pris part à une course au galop en France entre le 1er janvier 2018 et le 30 novembre 2019. Les co-naisseurs enregistrés auprès de France Galop sont qualifiés comme électeurs. Dans le cas d’une société d’élevage, seul le gérant dispose d’une voix. Il s’agit donc de critères de qualification similaires à ceux employés pour les élections de France Galop.

La Fédération des éleveurs réagit à la tribune de Christophe Jouandou

Suite à la publication dans l’édition JDG du 7 janvier d’une tribune libre relative au référendum sur les primes aux éleveurs, qui a été annoncé par Édouard de Rothschild et qui était demandé par la Fédération des éleveurs du galop depuis deux ans, il apparaît que son auteur n’a pas lu le détail des deux options soumises au vote.

Christophe Jouandou déclare : « Pour ma part, je voterai pour la proposition n° 2, car c’est celle qui à la fois me semble la plus équitable et qui représente ce que j’ai toujours prôné, à savoir une prime linéaire de 13% pour toutes races de chevaux de course », ce qui est totalement erroné.

En effet, aucune des deux propositions ne prévoit un taux unique pour l’ensemble des races de chevaux de course, mais au contraire des taux différenciés entre les pur-sang et les autres races de chevaux. De même, dans les deux cas, la distinction conçus/non conçus a été conservée et l’enveloppe pour les primes perçues à l’étranger (plat et obstacle) sera maintenue.