Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CHERET (MAIDEN) - Slayer ouvre le meeting pour Henri-Alex Pantall

Courses / 15.01.2020

PRIX CHERET (MAIDEN) - Slayer ouvre le meeting pour Henri-Alex Pantall

CAGNES-SUR-MER, MERCREDI

Cinquième pour ses débuts en compétition derrière Roberto Mount (Lethal Force) et Royaumont (Dabirsim), qui ont tous deux répété en gagnant sur la P.S.F de Deauville, Slayer (Elvstroem) a lui aussi ouvert son palmarès dans le Prix Cheret, ce mercredi sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. À l’occasion de sa deuxième sortie publique, le poulain débloque le compteur de victoires de son entraîneur pour le meeting de plat de Cagnes-sur-Mer et lui offre aussi une troisième victoire dans cette course depuis 2014. Un peu brillant pour sortir des stalles de départ, le représentant de Sandro Gianella a pris le dos de l’animateur, New Cracker’s (Toronado), et l’a filé jusque dans la ligne droite. Pierre-Charles Boudot a ensuite décalé son partenaire du sillage de l’animateur qui a mis quelques instants à s’équilibrer, avant de déborder le reste du peloton. Le cheval gagne mieux que ne l’indiquent les trois quarts de longueur qui le séparent du deuxième, Hattaway (Intello). Ce dernier disposait d’œillères australiennes pour la première fois et a très bien conclu pour finir. L’animateur New Cracker’s conserve la troisième place, une longueur et demie plus loin.

Encore des progrès à faire. Henri-Alex Pantall, son entraîneur, a déclaré au micro d’Equidia : « Il confirme ses débuts. La distance était peut-être un peu longue, bien qu’ils n’aient pas été très vite. Il a mis du temps à enclencher et devra faire un peu de progrès avant de pouvoir courir les bonnes épreuves de fin de meeting. »

Un neveu de Sommerabend. Élevé par Appapays Racing Club, Slayer n’est pas passé en vente. Il a grandi au haras du Petit Tellier, tout comme El Caliente (Meshaheer) autre pensionnaire d’Henri-Alex Pantall à avoir gagné ce mercredi à Cagnes-sur-Mer.

C’est un fils d’Elvstroem (Danehill) qui fait la monte au haras du Petit Tellier, et de Summer Fling (Adlerflug), une jument qui n’a pas couru. Il est le premier produit de sa mère qui a aussi donné Summer Feeling (Elvstroem), une 2ans, et Sweet Summer (Elvstroem), une yearling. Sa deuxième mère, Sommernach (Monsun), est placée du Premio Primi Passi (Gr3, 1.200m, 2ans) en Italie et gagnante du Düsseldorfer Stutenpreis der Merck Finck (L) en Allemagne. Elle est la mère de Sommerabend (Shamardal), lauréat des Prix du Muguet & Bayerische Hausbau Grosse Europa Meile (Grs2), puis étalon au haras de Saint-Arnoult, mais aussi Sommertag (Tiger Hill), gagnant du Baden-Wurttemberg-Trophy (Gr3), et Sinnerman (Tiger Hill) qui a remporté le Grosser Bavaria Preis (L).

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Elvstroem

 

 

 

 

 

Marscay

 

 

Circles of Gold

 

 

 

 

Olympic Aim

SLAYER (M3)

 

 

 

 

 

 

In the Wings

 

 

Adlerflug

 

 

 

 

Aiyana

 

Summer Fling

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Sommernacht

 

 

 

 

Shona