Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

À LA UNE - Puissance 3 - Waldgeist, l’Arc, Sottsass, la France… et ses paradoxes

International / 22.01.2020

À LA UNE - Puissance 3 - Waldgeist, l’Arc, Sottsass, la France… et ses paradoxes

Le suspense était à son comble ces derniers jours… Qui, de notre Waldgeist (Galileo) national ou des britanniques Enable (Nathaniel) et Crystal Ocean (Sea the Stars), sera élu meilleur cheval du monde 2019 ? Les handicapeurs internationaux ont tranché… Ou plutôt n’ont pas pu trancher ! Les trois guerriers, inséparables en 2019, montent tous les trois sur la première marche du podium, avec un rating de 128. Le dernier cheval entraîné en France à avoir été sacré meilleur cheval du monde, lors de la cérémonie des Longines World Best Racehorses Awards, était Trêve (Motivator), en 2013.

La France est aussi la grande gagnante des meilleures courses du monde 2019. Pour la troisième année consécutive, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe arrive en tête de ce classement, avec un excellent rating de 126,25 ! Lors des cinq dernières années, l’Arc a été couronné à quatre reprises meilleure course du monde. Plus qu’une course, un monument…

Avec Waldgeist co-meilleur cheval du monde aux ratings internationaux avec Enable et Crystal Ocean, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) élu meilleure course du monde pour la troisième fois consécutive, et Sottsass sacré meilleur 3ans du monde, on se dit : "oui, la France est à l’honneur !" C’est en réalité bien plus compliqué que cela.

Par Anne-Louise Échevin

Waldgeist & friends. Les handicapeurs internationaux ont dû longuement se gratter la tête et, finalement, ils n’ont pas pu départager Waldgeist (Galileo), Enable (Nathaniel) et Crystal Ocean (Sea the Stars). Il faut dire que la tâche n’était pas simple ! Un coup l’un, un coup l’autre… Crystal Ocean battu du minimum par Enable dans les King George VI & Queen Elizabeth Stakes (Gr1), méritait-il d’être pris en-dessous de la jument ? Waldgeist, qui a battu Enable dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, devait-il être au-dessus d’elle aussi ? Et si tel était le cas, que faire alors de la performance de Crystal Ocean dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), où il battait nettement Waldgeist ? Mettre Crystal Ocean au-dessus du pensionnaire d’André Fabre, mais dans ce cas quid du rating d’Enable puisqu’elle a battu Crystal Ocean mais a été battue par Waldgeist ? Ou l’histoire du serpent qui se mord la queue… Les handicapeurs internationaux ont donc tranché : trois chevaux dead-heat pour la victoire, soit une première depuis la création des Longines meilleurs chevaux du monde, en 2018.

Un triple dead-heat exceptionnel au-delà du chiffre. En remontant les Longines meilleurs chevaux du monde sur le site de la Fiah, on trouve trois cas de dead-heat pour la tête du classement : Cracksman et Winx en 2018, Trêve et Black Caviar en 2013 et Curlin et New Approach en 2008. Il s’agissait à chaque fois de chevaux évoluant sur des continents différents et ne s’étant jamais affrontés. Le triple dead-heat "Waldgeist-Enable-Crystal Ocean", soit trois chevaux d’âge européens de 2.000m/2.400m, est simplement exceptionnel. Trois chevaux, tous descendants via leur père de la grande Urban Sea (Miswaki)…

Le top 10 des meilleurs chevaux du monde en 2019

Rang Cheval Entraîneur Rating
1 Crystal Ocean Sir M. Stoute (GB) 128
Enable J. Gosden (GB) 128
Waldgeist A. Fabre (FR) 128
4 Beauty Generation J. Moore (HK) 127
5 Baattaash C. Hills (GB) 126
Ghaiyyath C. Appleby (GB) 126
Lys Gracieux Y. Yahagi (JP) 126
Vino Rosso T. Pletcher (US) 126
9 Benbatl S. Bin Suroor (GB) 125
Glory Vase  T. Ozeki (JP) 125
Winx  C. Waller (AU) 125

Pour consulter la liste intégrale des meilleurs chevaux au monde, cliquez ici : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/20200123-Annexe-Rating-chevauxcorrec.pdf

L’Arc, solide comme un roc. Logiquement, les ratings de Waldgeist et d’Enable ont profité au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, couronné meilleure course du monde pour la troisième année consécutive avec un rating de 126,25. Mais l’Arc ne doit pas uniquement cette victoire à cela… Le rating moyen d’une course se calcule sur la moyenne des ratings des quatre premiers. Le rival direct à l’Arc était donc les King George, où Enable (128) battait Crystal Ocean (128) et Waldgeist (128). Les King George étaient donc en bonne place pour concurrencer notre Arc… Mais il y a eu ces trois chevaux et les autres à Ascot ! Le quatrième, à sept longueurs de Waldgeist, est Salouen (Canford Cliffs). Il a "plombé" le rating des King George avec son 115 : le rating moyen de la course se fixe donc à 125,75.

Le Prix de l’Arc de Triomphe rassemblait au contraire les meilleurs européens, quelques bons japonais et, avec ses douze partants, possédait une plus grande profondeur que les King George. L’arrivée, malgré le terrain lourd et malgré la présence d’outsiders qui auraient pu profiter du terrain, a été d’une grande logique. Nous avons donc Waldgeist et Enable, à 128, devant les 3ans Sottsass (Siyouni), à 123, et Japan (Galileo) à 122… Cela suffit à compenser l’absence de Crystal Ocean.

Arc vs King George, sur l’ensemble des partants

L’autre façon de calculer la "profondeur" de l’Arc 2019 par rapport aux King George est de faire la moyenne des ratings de l’ensemble des partants des deux courses (en ajoutant les 4 livres pour les femelles). Pour l’Arc, les douze partants donnent un rating moyen de 121,6. Pour les King George et ses onze partants, on arrive à 119,9.

Le top 10 des Longines meilleures courses du monde 2019

Rang Course Pays Distance Rating
1 Qatar Prix de l’Arc de Triomphe FR 2.400m 126,25
2 King George VI & Queen Elizabeth Stakes GB 2.400m 125,75
3 Prince of Wales’s Stakes GB 2.000m 124,25
4 Eclipse St. GB 2.000m 123
5 Takarazuka Kinen JP 2.200m 122,25
6 Arima Kinen JP 2.500m 122
Juddmonte International Stakes GB 2.080m 122
Longines Queen Elizabeth Stakes. AU 2.000m 122
9 Ladbrokes Cox Plate AU 2.000m 121,75
10 FWD Queen Elizabeth II Cup HK 2.000m 121,5
Longines Breeders’ Cup Classic US 2.000m 121,5

Pour consulter la liste intégrale des meilleures courses au monde, cliquez ici : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/20200123-Annexe-rating-coursecorrec.pdf

Et le meilleur 3ans du monde est français ! Waldgeist parmi les meilleurs chevaux du monde… Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe meilleure course du monde… Et une troisième victoire pour la France puisque le meilleur 3ans du monde, en 2019, est entraîné (et élevé) en France ! Il s’agit de Sottsass (Siyouni), l’élève de l’écurie des Monceaux et pensionnaire de Jean-Claude Rouget., avec un rating de 123. Lauréat du Qipco Prix du Jockey Club en un temps record et avec un excellent rating de 120, Sottsass a gagné ce titre grâce à sa troisième place dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, obtenant ainsi un rating de 123.

Les meilleurs 3ans dans les Longines meilleurs chevaux du monde

Rating Cheval Pays d’entraînement
123 Sottsass France
122 Code of Honor États-Unis 
Japan Irlande
Maximum Security Etats-Unis 
Ten Sovereigns Irlande
121 Too Darn Hot Grande-Bretagne
120 Aethero Hongkong
Castelvecchio Australie
King of Change Grande-Bretagne
Magna Grecia Irlande
Omaha Beach États-Unis 

Sottsass… mais plus difficile derrière. Il faut relativiser le "Cocorico" avec le 123 de Sottsass. Il est le seul 3ans entraîné en France à avoir un rating de 120 ou plus (sur quatorze 3ans). Sur les 83 3ans qui apparaissent dans le classement des Longines meilleurs chevaux du monde en 2019 (rating de 115 et plus), on ne trouve que quatre éléments entraînés en France : Sottsass, puis Persian King ** (Kingman) à 117 – ce qui est très bien puisqu’il n’a couru que face aux seuls 3ans –, Watch Me (Olympic Glory) à 116 et Shaman (Pivotal) à 115. Quatre sur quatre-vingts trois : parmi les meilleurs 3ans du monde en 2019, la proportion d’éléments entraînés en France est donc inférieure à 5 % : c’est peu. En 2018, qui ne fut pourtant pas une grande année, ils étaient six 3ans français (sur 89 chevaux de 3ans listés) à avoir eu un rating de 115 ou plus.

Pas une grande année pour les français en général. L’année 2018 n’avait pas été mémorable pour les chevaux entraînés en France, avec 17 chevaux à 115 et plus et trois à 120 et plus. C’est encore moins bon en 2019, Sottsass comme Waldgeist apparaissant comme deux jolis arbres cachant la forêt : on trouve quatorze français à 115 et plus et seulement deux à 120 et plus ! Mais nous avons quelques raisons d’espérer pour 2020… Sur ces quatorze, dix restent à l’entraînement. Il faudra compter sur les 2ans… Et nous sommes un peu mieux partis que l’an dernier, où seuls Persian King et Graignes (Zoffany) apparaissaient dans le classement des meilleurs 2ans européens, respectivement à 114 et 112… La France apparaît à cinq reprises dans le classement des meilleurs 2ans européens : Earthlight (Shamardal), à 118, Victor Ludorum ** (Shamardal), à 114, Mkfancy (Makfi) à 112, Tropbeau (Showcasing) à 111, et Écrivain ** (Lope de Vega) à 110… Allez les bébés !

Les chevaux entraînés en France dans les Longines meilleurs chevaux du monde

Rang Cheval Entraîneur Rating
1 Waldgeist A. Fabre 128
16 Sottsass J.-C. Rouget 123
57 The Revenant F.-H. Graffard 119
78 French King H.-A. Pantall 118
112 City Light ** S. Wattel 117
Persian King ** A. Fabre 117
149 Holdthasigreen B. Audoin 116
Watch Me F.-H. Graffard 116
Ziyad C. Laffon-Parias 116
201 Call the Wind F. Head 115
Inns of Court ** A. Fabre 115
Plumatic ** A. Fabre 115
Shaman C. Laffon-Parias 115
Study of Man ** P. Bary 115

Pas une grande année pour les Grs1 français non plus… C’est mécanique : moins nous avons, en France, de chevaux avec des ratings élevés, moins nous avons de chance d’avoir des Grs1 avec des ratings élevés ! En 2019, dans le classement des Longines 100 meilleures courses du monde, on trouve cinq Grs1 français… Un de moins qu’en 2018 ou 2017.

Les Grs1 français dans les Longines meilleures courses du monde

Rang Course Distance Rating
1 Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2.400m 126,25
24 Prix Ganay 2.100m 119,75
72 Qipco Prix du Jockey Club 2.100m 117,25
79 Grand Prix de Saint-Cloud 2.400m 117
Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois 1.600m 117

Des 3ans qui n’ont pas vraiment convaincu, surtout chez les femelles. En général, la génération classique 2019 n’a pas convaincu. Gagner un classique, c’est magnifique ! Mais, pour avoir un rating haut, il faut confirmer face aux chevaux d’âge ou avoir réalisé un vrai exploit face aux seuls 3ans. En 2018, on trouvait quatorze 3ans à 120 et plus, comme en 2019 donc, mais deux d’entre eux passaient la barre des 125 : Roaring Lion (Kitten’s Joy), à 127, et Justify (Scat Daddy), à 125.

Et, pour les pouliches, il ne faut pas se "contenter" de battre les femelles d’âge : le 116 de Star Catcher (Sea the Stars), lauréate du Qatar Prix Vermeille (Gr1), ou d’Iridessa (Ruler of the World), lauréate des Matron Stakes, des Pretty Polly Stakes et du Breeders’ Cup Fillies and Mares Turf (Grs1), le montre bien… Aucune pouliche de 3ans ne passe la barre des 120 en 2019 : le meilleur rating, dans cette catégorie, est le 117 de l’américaine Covfefe (Into Mischief - Breeders’ Cup Filly and Mare Sprint) et la japonaise Gran Alegria (Deep Impact - lauréate des 1.000 Guinées japonaises). Une pouliche de 3ans, pour atteindre ou passer les 120 de ratings, doit battre les mâles (ou a minima, une "super" femelle confirmée dans les Grs1 intersexes). C’était le cas l’an dernier d’Almond Eye (Lord Kanaloa), d’Alpha Centauri (Mastercraftsman), de Magical (Galileo) ou encore de Sea of Class (Sea the Stars).

André Fabre : « Quand on garde les chevaux jusqu’à 5ans, ils deviennent des amis… »

André Fabre a accepté de répondre à nos questions dans le cadre de la cérémonie des Longines World’s Best Racehorse et Longines World’s Best Horse Race.

Par Lizzy Sainty

Jour de Galop. – Comment jugez-vous Waldgeist par rapport à vos précédents gagnants de Qatar Prix de l’Arc de Triomphe ?

André Fabre. – C’est un cheval d’âge, c’est donc un peu moins évocateur qu’avec un 3ans, mais c’est un cheval merveilleux. Il avait déjà gagné un Gr1 à 2ans, il a toujours répondu présent au fil de sa carrière. Et c’est un cheval vraiment attachant. Quand on garde les chevaux jusqu’à 5ans, ils deviennent des amis…

La distance de 2.400m a été la référence de la sélection du pur-sang dans le passé. Cela a-t-il changé, selon vous, ces dernières années ?

Non. Je crois qu’il y a une tendance, actuellement, à retourner vers des chevaux de distance. La plupart des meilleures courses du monde, de nos jours, sont sur 2.400m. Commercialement parlant, il est mieux d’avoir un cheval plutôt précoce, mais Waldgeist était aussi précoce !

Pierre-Charles Boudot a monté une course magnifique dans l’Arc. Est-ce, pour vous, une satisfaction supplémentaire ? D’avoir formé un jockey depuis le début et de le voir mener une telle carrière ?

Oui, bien sûr. Je suis très fier de mes trois jockeys. Maxime [Guyon, ndlr] a été sacré Cravache d’or et Mickaël [Barzalona] est troisième de ce même classement. C’est une très belle récompense pour nous tous.