QATAR DERBY (Gr2 local) - Pedro Cara décroche enfin son Derby

International / 05.01.2020

QATAR DERBY (Gr2 local) - Pedro Cara décroche enfin son Derby

DOHA (QA), SAMEDI 21 DÉCEMBRE

Au début de l’année, Pedro Cara (Pedro the Great) a gagné son maiden à Lyon-La Soie. Mauricio Delcher-Sanchez, qui n’a jamais caché l’estime qu’il portait au poulain, a su faire venir son pensionnaire en progression. Deuxième du Derby espagnol où il avait été très malchanceux, Pedro Cara a remporté le Prix Frédéric de Lagrange (L) à Vichy. Il a ensuite pris l’avion pour se classer (très proche) deuxième des Jockey Club Derby Invitational Stakes, une course dotée d’un million de dollars qui devrait rapidement décrocher le label Groupe. Cette performance a tapé dans l’œil des limiers de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani, lequel s’est offert celui qui portait jusqu’alors les couleurs de la Cuadra Miranda. Dans le Qatar Derby (Gr2 local, 2.000m), sur une distance trop courte pour ses aptitudes, le poulain avait encore beaucoup de retard en entrant dans la ligne droite. Mais il a terminé en boulet de canon avec Tony Piccone pour décrocher une victoire pleine de promesses. Le deuxième, Bangkok (Australia), lauréate de Groupe en Angleterre, n’avait trouvé que Japan (Galileo) pour le battre dans les King Edward VII Stakes (Gr2). À la troisième place de ce Qatar Derby on retrouve le gagnant des Guinées locales, Al Gazi (Havana Gold).

Le meilleur est à venir. Mauricio Delcher-Sanchez a le plus petit effectif des entraîneurs du top 30 français en 2019, ce qui ne l’a pas empêché de remporter trois courses black types durant la saison. Le Cantilien a déclaré à notre confrère Jaime Salvador (Black Type Magazine) : « Pour le moment nous visons la grande course du 22 février, le H.H. The Amir Trophy (Gr1 local), une épreuve dotée d’un million de dollars sur 2.400m. Indépendamment de sa victoire, sur 2.000m et surtout une piste comme celle de Doha, c’est une distance trop courte pour lui. Mais nous avons eu la chance que la course soit sélective (…) J’ai 53 ans et c’est la première fois que j’entraîne pour un propriétaire des pays arabes. »

Le haras de la Haie Neuve brille deux fois à Doha. Pedro Cara a été élevé par la S.A.S. Régnier et Olivier Lesage. Il a été vendu 23.000 €, lors de la vente d'automne 2017 Arqana, par le haras de la Haie Neuve à MAB Agency. Il s'agit d'un fils de Pedro the Great (Henrythenavigator). Mort en 2019, celui qui faisait la monte au haras de la Haie Neuve, s’est révélé un étalon améliorateur. À partir d’une jumenterie parfois ordinaire, il a donné une série de bons chevaux comme Lagrandecatherine (deuxième du Prix du Calvados, Gr2) ou encore Fatale Béré (Del Mar Oaks, Gr1). Issu du même étalon et du même élevage, Happy Béré s’est classé troisième des Al Rayyan Stakes, le 20 décembre à Doha, sous l’entraînement d’Antoine de Watrigant. Au mois d’août, il s’était imposé dans le Prix François Boutin (L).

Le frère de deux chevaux de Groupe à Auteuil. Magic Cara (Akarad), la mère, n'a pas couru et c’est certainement elle qui a transmis la tenue à Pedro Cara. Au haras, cette jument a en effet déjà donné Extrême Cara (Hurricane Cat), gagnante du Prix Cambacérès (Gr1) et du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), mais aussi Angela Cara (Hurricane Cat), placée du Prix Sagan (Gr3). Sous la quatrième mère, on retrouve Circus Ring (High Top), gagnante des Lowther Stakes (Gr2) et deuxième mère de Serenade Rose (Stravinsky). Cette dernière est championne à 3ans en Australie, elle a notamment remporté les AJC Oaks et Victorias Oaks (Grs1)

QATAR DERBY

Gr2 local, 2.000m, pur-sang, 3ans, 500.000 $

1er      PEDRO CARA (M3)

(Pedro the Great & Magic Cara, par Akarad)

Pr. : S.A. cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani

Ent. : Mauricio Delcher Sanchez

El. :  S.A.S. Régnier et Olivier Lesage

Arqana, vente d’automne 2017, yearling, 23.000 €, haras de la haie Neuve à MAB Agency,

2e        BANGKOK (M3)

(Australia & Tanaghum, par Darshaan)

Pr. : King Power Racing

Ent. : Andrew Balding

El. : Barronstown Stud

3e        AL GAZI (M3)

(Havana Gold & Rock Lily, par Rock of Gibraltar)

Pr. & El. : Cheikh Faisal bin Hamad bin Jassim Al Thani

Entr. : Ibrahim Saeed Ibrahim Al Malki

DOHA (QA), JEUDI 26 DÉCEMBRE

H.H. SHEIKH MOHAMMED BIN KHALIFA AL THANI TROPHY (Gr2 local)

Noor Al Hawa, un quatrième Groupe avec la manière

En France, Noor Al Hawa (Makfi) s’est notamment classé quatrième du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1) après avoir remporté le Grand Prix de Vichy (Gr3). Passé des boxes cantiliens d’Elias Mikhalides à ceux de son père, Georges, au Qatar, le représentant d’Al Wasmiyah Farm a déjà gagné deux courses à Doha. Son dernier fait d’arme est donc la victoire, avec Adrie de Vries, dans le H.H. Sheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani Trophy (Gr2 local, 2.000m). Après avoir galopé en milieu de peloton, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires en survolant la ligne droite. Full Moon (Declaration of War), lauréat du Qatar Derby (Gr1 local) en 2018 se classe deuxième.

L’élevage français doublement représenté sur le podium. Il s’agit de la quatrième victoire de Groupe de Noor Al Hawa, dans trois pays différents (Allemagne, France et Qatar). Il a été élevé en France comme le troisième de ce H.H. Sheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani Trophy, le champion local The Blue Eye (Dubawi).

H.H. SHEIKH MOHAMMED BIN KHALIFA AL THANI TROPHY

Gr2 local, 3ans & plus, 2.000m, 1.000.000 QAR

1er      NOOR AL HAWA (M6)    

(Makfi & Majestic Roi, Street Cry)

Ent. : Georges Mikhalides

Pr. : Al Wasmiyah Farm

El. : Rabbah Bloodstock Limited

SB_NEUTRIAN BUFF_ELEVE

2e        FULL MOON (M4)            

(Declaration of War & Dowager, par Groom Dancer)

Ent. : Deborah Mountain

Pr. : Abdullah Hassan Ali Abdulmalik

El. : Lynch Bages & Rhinestone bloodstock

3e        THE BLUE EYE (M7)                   

(Dubawi & Soneva, par Cherokee Run)

Ent. : Jassim Mohammed Ghazali

Pr. : Khalifa Bin Sheail Al Kuwari

El. : Aleyrion Bloodstock Ltd