Saudi Cup : quatre candidats pour la France

International / 14.01.2020

Saudi Cup : quatre candidats pour la France

La première édition de la Saudi Cup, la course la plus riche au monde avec ses 20 millions de dollars (17,97 M€) d’allocations, a attiré 143 engagés provenant de 16 pays et plus de 60 entraîneurs différents. Trente-deux engagés dans la course programmée le samedi 29 février à Riyad sont lauréats de Gr1, dont les américains Maximum Security (New Year’s Day), Midnight Bisou (Midnight Lute) et McKinzie (Street Sense). Bill Mott, qui avait remporté la première Dubai World Cup avec Cigar (Palace Music), a engagé Tacitus (Tapit), un élève du prince Abdullah qui aimerait bien remporter un triomphe dans son pays.

Les européens, y compris les Godolphin qui ont pris leurs quartiers d’hiver à Dubaï, sont une petite trentaine, y compris les français The Revenant (Dubawi), Skalleti (Kendargent), Anodor (Anodin) et la jument Nisreen (Raven’s Pass), qui sera au départ des Cape Verdi (Gr2) ce jeudi à Meydan pour l’entraînement d'Hiroo Shimizu et la monte de Pierre-Charles Boudot.

Aidan O’Brien compte un seul engagé, la jument Magic Wand (Galileo), mais Coolmore sera dans tous les cas représenté car le groupe irlandais a acheté une part de Maximum Security. La course a aussi attiré les japonais qui sont huit, avec en tête Chrisoberyl et Gold Dream, les deux produits de Gold Allure qui ont formé le jumelé gagnant de la Champions Cup (Gr1).

Le nombre de partants sera limité à 14, avec trois places réservées aux trois premiers de la Pegasus World Cup (Gr1) et une au lauréat d’une course de sélection pour les locaux.

Edisa peut aller sur le gazon. Magic Wand figure aussi dans la liste de la Neom Turf Cup, sur 2.100m, avec un million de dollars d’allocation (898.850 €). Aidan O’Brien a aussi parmi ses candidats le Derby winner Anthony van Dyck (Galileo). Les français sont dix, dont la pouliche Edisa (Kitten’s Joy). Six tricolores disposent d’un engagement dans le 1351 Turf Sprint, lui aussi millionnaire, alors que Gianluca Bietolini a engagé Piet (Rio de la Plata), qui vient de remporter son deuxième succès avec à la clé une valeur 42 sur la P.S.F. de Deauville, dans le Saudi Derby, qui offre 800.000 $ (719.000 €) d’allocations sur les 1.600m de la piste en dirt. Neuf français sont engagés dans l’Obaiya Arabian Classic, la course pour les pur-sang arabes la plus riche au monde avec son trésor de 1,9 million (1,7 M€).

Les engagés français de la réunion de la Saudi Cup

Cheval Entraîneur Course
Anodor Freddy Head Saudi Cup
Nisreen Hiroo Shimizu Saudi Cup
Skalleti Jérôme Reynier Saudi Cup
The Revenant Francis-Henri Graffard Saudi Cup
Anodor Freddy Head Neom Turf Cup
Edisa Alain de Royer Dupré Neom Turf Cup
Intellogent Fabrice Chappet Neom Turf Cup
Mr Satchmo Antoine de Watrigant Neom Turf Cup
Nisreen Hiroo Shimizu Neom Turf Cup
Royal Julius Jérôme Reynier Neom Turf Cup
Skalleti Jérôme Reynier Neom Turf Cup
Stellar Mass Carina Fey Neom Turf Cup
Villa Rosa Henri-François Devin Neom Turf Cup
Way to Paris Andrea Marcialis Neom Turf Cup
Piet Gianluca Bietolini Saudi Derby
Air de Valse Corine Barbe The 1351 Turf Sprint
Esperitum Carina Fey The 1351 Turf Sprint
King Malpic Thierry Lemer The 1351 Turf Sprint
Marianafoot Jérôme Reynier The 1351 Turf Sprint
Silver Quartz Francis-Henri Graffard The 1351 Turf Sprint
True Romance Francis-Henri Graffard The 1351 Turf Sprint
Amir Al Cham Thomas Fourcy Obaiya Arabian Classic
Aoun Antoine de Watrigant Obaiya Arabian Classic
Badi al Cham Thomas Fourcy Obaiya Arabian Classic

Une Melbourne Cup dans le désert. L’idée d’ajouter un très riche handicap sur la longue distance de 3.000m s’est révélée payante. Le Red Sea Turf Handicap, avec ses 2,5 millions (2,24 M€), a des allures de Melbourne Cup. Les poids sont déjà assignés avec Kew Gardens (Galileo) qui a reçu le top weight de 62 kilos, et il est suivi par le lauréat de la Melbourne Cup 2018 Cross Counter (Teofilo) et Dee Ex Bee (Farhh), qui est maintenant à Dubaï chez Salem bin Ghadayer, à 61,5 kilos. Huit français sont engagés dans ce handicap avec Call the Wind (Frankel), qui doit porter 60 kilos, ainsi que Called to the Bar (Henrythenavigator) et Way to Paris (Champs Elysées) à 59,5. Edisa est à 56, avec la décharge pour les 4ans, et Funny Kid (Lemon Drop Kid) à 54,5. La formule prévoit un poids minimum de 54 kilos. Si Kew Gardens fait le déplacement, les chevaux (au nombre de 70) qui sont à moins de 54 kilos sur la base de leur rating seront remontés sur l’échelle. Il s’agit d’un risque très faible car les grandes courses pour les stayers disputées avec cette formule offrent toujours des lots nombreux et dans le Red Sea Turf Handicap, seules quatorze places sont disponibles.

Le poids des français dans le Red Sea Turf Handicap

Cheval Entraîneur Poids
Call the Wind Freddy Head 60
Called to the Bar Pia Brandt 59,5
Way to Paris Andrea Marcialis 59,5
Edisa Alain de Royer Dupré 56
Funny Kid Christophe Ferland 54,5
Time Shanakill Alessandro Botti 52
Stellar Mass Carina Fey 51
Cosmis City Jean-Pierre Gauvin 45,5