Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

THE CENTENARY SPRINT CUP (GR1) - Size et Moreira, à l’heure avec Beat the Clock

International / 19.01.2020

THE CENTENARY SPRINT CUP (GR1) - Size et Moreira, à l’heure avec Beat the Clock

SHA TIN (HK), DIMANCHE

John Size et Joao Moreira ont passé une bonne journée à Sha Tin. Une heure après le succès de Waikuku (Harbour Watch), le duo a remporté la Centenary Sprint Cup (Gr1) grâce à Beat the Clock (Hinchinbrook). Le sprinter, qui restait sur un succès dans le Hong Kong Sprint (Gr1), conserve son titre dans cette épreuve. Attentiste le long de la corde, il a fini par trouver le passage à 300m du poteau, accélérant bien pour s’imposer d’une tête devant Thanks Forever (Duporth). Hot King Prawn (Denman) est troisième à une longueur un quart.

Il avait bien mis son réveil ! Beat the Clock est le meilleur sprinter de Hongkong, même s’il a de l’opposition dans cette catégorie. Le pensionnaire de John Size le fait bien dans cette Centenary Sprint Cup, d’autant plus que rien ne s’est passé comme prévu. Joao Moreira a expliqué : « Les bons chevaux savent où est le poteau et savent ce qu’ils doivent faire : passer la ligne en tête. J’étais un peu inquiet [que le cheval ait raté son départ, ndlr], mais je ne pouvais rien faire pour changer cela. Une fraction de seconde avant l’ouverture des boîtes, il a voulu passer en-dessous et, lorsque les stalles se sont ouvertes, il était en train de reprendre position et n’a pas pu partir avec les autres. Il est vite revenu au contact. Il fallait juste un peu de chance et tout s’est ouvert au bon moment. Il montre qu’il est certainement le meilleur sprinter de Hongkong. » Beat the Clock devrait désormais aller vers la Queen’s Silver Jubilee Cup (Gr1, 1.400m), dont il a pris la deuxième place derrière Beauty Generation, en 2019 et 2018.

Cinq millions et demi de gains. Beat the Clock a été acheté pour 200.000 AU$ (123.500 €) chez Inglis Premier Sale. Il n’a jamais couru en Australie. En quatre saisons à Hongkong, il a décroché environ 5,5 millions d’euros de gains. Il est l’un des quatre lauréats de Gr1 issus de son père, Hinchinbrook (Fastnet Rock), décédé avant la saison 2018 et demi-frère du champion des étalons australiens Snitzel (Redoute’s Choice). La mère, Flion Fenena (Lion Hunter), placée de Gr3, a donné un autre gagnant.