Trente-et-un français engagés pour la nuit de la Dubai World Cup

International / 23.01.2020

Trente-et-un français engagés pour la nuit de la Dubai World Cup

Le Dubai Racing Club a révélé les engagements de la nuit de la Dubai World Cup (Gr1), qui se tient le 28 mars prochain à Meydan. Au total, 902 chevaux ont été engagés, en provenance de vingt et un pays différents. On compte 31 éléments entraînés en France, dont huit sont les pur-sang arabes de la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA).

Skalleti dans la Dubai World Cup. L’épreuve reine de la soirée reste la Dubai World Cup (Gr1 - 2.000m), sur le dirt. Il y a un français engagé : Skalleti (Kendargent), le représentant de Jean-Claude Seroul entraîné par Jérôme Reynier. Les chevaux inscrits sont au nombre de 176, avec une nette domination des locaux, emmenés par North America (Dubawi). Les Américains sont bien présents, dont des éléments comme Maximum Security (New Year’s Day) – vainqueur platonique du Kentucky Derby (Gr1)) 2019 – ou Midnight Bisou (Midnight Lute), lesquels devraient utiliser la Saudi Cup comme tremplin. La Saudi Cup devrait aussi être le prochain objectif du 4ans japonais Chrysoberyl (Gold Allure), invaincu en six sorties sur le dirt dans son pays, dont la Champions Cup (Gr1), mais peut-être encore tendre pour affronter les spécialistes américains et dubaïotes du dirt.

Edisa pourrait reprendre ses voyages dans la Dubai Sheema Classic. Ils sont quatre français – sur 194 engagés – à être inscrits dans la Dubai Sheema Classic (Gr1 - 2.400m). Edisa (Kitten’s Joy) pourrait ajouter un nouveau tampon à son passeport, elle qui est allée aux États-Unis et à Hongkong. Jérôme Reynier a inscrit un autre grand voyageur, Royal Julius (Royal Applause), lequel pourrait aller au Qatar avant cela. Intellogent ** (Intello), vu au Bahrein cet hiver dans le Bahrein International Trophy remporté par Royal Julius, est aussi engagé. André Fabre a inscrit Folamour (Intello), le représentant de l’écurie Wertheimer & Frère. Notons que Ciaron Maher, nouvel entraîneur d’Olmedo ** (Declaration of War), a engagé son pensionnaire dans cette épreuve, ainsi que dans le Dubai Turf (Gr1). Parmi les autres chevaux de cette Dubai Sheema Classic, on trouve Ghaiyyath (Dubawi), qui dispose d’une option dans la Dubai World Cup et le Dubai Turf, ou encore la japonaise Deirdre (Harbinger), laquelle vise le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) en fin de saison. Aidan O’Brien a inscrit plusieurs de ses chevaux, dont le lauréat du Derby d’Epsom Anthony van Dyck (Galileo) ou encore Magic Wand (Galileo). John Gosden est aussi présent, avec Anapurna (Frankel), lauréate des Oaks d’Epsom (Gr1) et du Qatar Prix de Royallieu (Gr1), et Star Catcher (Sea the Stars), lauréate des Irish Oaks et du Qatar Prix Vermeille (Grs1).

Six français face à la coalition japonaise dans le Dubai Turf. Il y a du monde dans le Dubai Turf (Gr1 - 1.800m) : 264 chevaux ! Parmi eux, on trouve six français. Intellogent est aussi dans la Sheema Classic et on retrouve Skalleti dans la Dubai World Cup. Freddy Head a inscrit Anodor ** (Anodin), auteur d’une rentrée victorieuse à ParisLongchamp dans une Classe 1 au mois d’octobre, après castration. Francis-Henri Graffard, nouvel entraîneur de Plumatic ** (Dubawi) suite à son achat par des propriétaires australiens, a engagé le cheval. Quant à André Fabre, il pourrait compter sur les Godolphin Impulsif ** (New Approach), pas revu depuis sa quatrième place dans le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2), et Syrtis (Frankel), auteur d’une rentrée victorieuse dans une Classe 1 de Saint-Cloud au mois de novembre, après avoir été longtemps sur la touche.

Mais il faudra faire face à une forte coalition japonaise, emmenée par la tenante du titre Almond Eye (Lord Kanaloa), qui sera présente si tout va bien d’ici là. On retrouve aussi Admire Mars (Daiwa Major), lauréat du Hong Kong Mile (Gr1), ou encore Danon Kingly (Deep Impact) ou Danon Premium (Deep Impact), qui ont le profil pour cette épreuve.

Spinning Memories et trois autres français dans l’Al Quoz Sprint. Spinning Memories (Arcano) vaut certainement mieux que sa neuvième place dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1), où elle évoluait pour la première fois sur aussi court que 1.000m, face aux meilleurs dragsters européens. Elle fait partie des autres français engagés dans cet Al Quoz Sprint (Gr1 - 1.200m). Fabrice Chappet a inscrit Pretty Boy (Siyouni), ancien pensionnaire de Pia Brandt qui doit faire ses preuves à ce niveau, Thierry Lemer a engagé King Malpic (King’s Best), pas revu depuis le mois d’août dernier après un beau premier semestre, et Corine Barande-Barbe pourrait compter sur Air de Valse (Mesnil des Aigles), en progrès tout au long de 2019. Mais les dragsters australiens sont présents dans cet Al Quoz, avec Hey Doc (Duporth), gagnant des Winterbottom Stakes (Gr1), Nature Strip (Nicconi), gagnant du Darley Sprint Classic (Gr1), ou encore Bivouac (Exceed and Excel), un Godolphin lauréat des Golden Rose Stakes (Gr1).

Les stayers français face à Cross Counter dans la Dubai Gold Cup. En 2019, Cross Counter (Teofilo) battait Call the Wind (Frankel) dans la Dubai Gold Cup (Gr2). Les deux chevaux pourraient bien se retrouver dans cette édition 2020. Pia Brandt a engagé Called to the Bar (Henrythenavigator), qui devrait trouver son terrain à Dubaï. Funny Kid (Lemon Drop Kid) est aussi inscrit, même s’il a l’option de rester en Europe pour l'All Weather Championship, tandis qu’Edisa pourrait aller vers la Dubai Sheema Classic. Bien connu chez les stayers, Way to Paris (Champs Élysées) pourrait tenter l’expérience à l’étranger et mettre de l’ambiance le matin à l’entraînement ! Richard Chotard a engagé Capitole (Born to Sea), lequel n’a jamais couru sur plus long que 2.200m.

Mkfancy dans l’UAE Derby. En 2019, Pia Brandt a tenté le pari avec la 3ans Silva (Kodiac) sur le dirt de Meydan, et la pouliche a remporté les UAE 1.000 Guinées (L). En 2020, l’entraîneur a engagé Mkfancy (Makfi), le lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), dans l’UAE Derby (Gr2 - 1.900m). C’est le seul français en lice dans cette épreuve sur le dirt. Seuls cinq européens sont engagés : Fort Myers (War Front & Marvellous) pour Aidan O’Brien, et quatre suédois. Parmi eux, deux "FR" : Youonlyliveonce (Sidestep), qui a échoué pour sa première tentative à Meydan mais sur le gazon, et General de Vega (Lope de Vega), troisième, lui aussi entraîné par Lars Kelp et au départ de la même course que son camarade d’entraînement, où il a conclu troisième.

Il n’y a pas d’engagement français dans la Golden Shaheen (Gr1 - 1.200m dirt) ni dans le Godolphin Mile (Gr2 - 1.600m dirt).

Yas Horse Racing en force dans la Kahayla Classic. Huit pur-sang arabes entraînés en France, plus précisément dans le Sud-Ouest, ont été engagés dans la Kahayla Classic (Gr1 PA). Antoine de Watrigant a engagé Aoun (Mahabb) et Taymour (Mahabb), pour les couleurs de Yas Horse Racing Management, qui pourraient aussi être représentées par Deryan (Mahabb) et Kanaan (Sarrab), pour Didier Guillemin, ainsi que par Bayan (Munjiz), Hayyan (Munjiz) et Ibn Gadir (Mared al Sahra), pour Frédéric Sanchez. Élisabeth Bernard a inscrit Hajres (Nizam) et Jaazmah Athbah (Jalnar Al Khalidiah).