AUJOURD’HUI AUX COURSES - Auteuil

Courses / 29.02.2020

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Auteuil

Aujourd’hui aux courses

15 h 50 • AUTEUIL • PRIX JUIGNÉ

Gr3 – Haies - 5ans et plus - 3.600m

Un match attendu entre L’Autonomie et Galop Marin

Ils sont neuf en lice dans ce Prix Juigné (Gr3), qui va permettre à la jeune surdouée L’Autonomie (Blue Brésil) d’affronter ses aînés pour la première fois. L’année dernière, la jument de Catherine Coiffier a quasiment tout raflé sur son passage, terminant la saison par une éclatante victoire dans le Prix Renaud du Vivier (Gr1). Son entraîneur, François Nicolle, n’a pas hésité à la comparer à plusieurs reprises à une certaine De Bon Cœur (Vision d’État). Mais il n’est jamais facile d’affronter les vieux, en particulier un rouleau compresseur comme Galop Marin (Black Sam Bellamy), même si ce double lauréat du Grand Prix d’Automne (Gr1) est meilleur sur de longues distances. Galop Marin, qui possède beaucoup de rythme, semble être le plus à même de faire galoper L’Autonomie, lui qui était tombé "bêtement" lors de l’édition précédente.

Côtée Sud, une potentielle arbitre ? L’épreuve ne se résume cependant pas à un match entre deux chevaux, car plusieurs concurrents sont capables de jouer un premier rôle, à commencer par Côtée Sud (Lord du Sud). La pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a fait des progrès étonnants l’année dernière, en passant avec succès du niveau Quinté au niveau Gr1. Sa remarquable fin de course dans le Prix Renaud du Vivier, où elle avait conclu deuxième, était excellente.

Invaincu à 4ans en quatre sorties, Highway to Hell (No Risk at All) a connu une année de 5ans plutôt compliquée dans l’ensemble. Auteur d’une rentrée victorieuse dans la Grande Course de Haies de Pau (L), il doit encore prouver qu’il peut rivaliser avec les meilleurs à Auteuil. Troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), en 2019, Berjou (Holy Roman Emperor) a lui aussi eu du mal à répéter avant de reprendre du moral sur le steeple de Cagnes, où il a notamment remporté le Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3). Pour son retour en haies, le protégé de David Windrif est capable de décrocher une bonne place.

Danse avec Jersey (Spanish Moon) va tenter de profiter de sa forme pour faire de même, lui qui reste sur quatre succès consécutifs. Le fer de lance d’Erwan Grall a montré de jolies choses au niveau black type par le passé, se classant notamment deuxième d’un Prix Miror (L). Il faudra se méfier de Curly Basc (Kapgarde), qui a prouvé à plusieurs reprises qu’elle avait le niveau d’une course de ce genre et qui ne doit pas être condamnée sur ses deux dernières tentatives. Convaincant lors de ses trois dernières sorties, après un an d’absence, Staunton Street (Martaline) sera à surveiller, tout comme Edenham (Denham Red), qui reste sur deux succès à Auteuil, et qui va passer un vrai test face à l’élite.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Raffles Sun (D. Bressou). 2018 : De Bon Cœur (F. Nicolle). 2017 : Device (G. Macaire). 2016 : Bosseur (G. Chérel). 2015 : Gitane du Berlais (W. Mullins).

17 h 35 • AUTEUIL • PRIX JEAN DOUMEN

Haies - 5ans et plus - 3.600m

Figuero effectue son retour sur les haies

Potentiel prétendant au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), l’impressionnant Figuero (Yeats) a été supplémenté pour sa rentrée au départ de ce Prix Jean Doumen. Vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1) par trente longueurs, le protégé de François Nicolle n’a plus été revu sur les haies depuis sa victoire à Compiègne, le 23 novembre 2018. François Nicolle présente également Father James (Martaline), qui n’a plus été revu depuis sa cinquième place dans le Prix de Marsan (L), au mois d’avril. Le cheval n’avait pas fait sa valeur ce jour-là, lui qui avait précédemment réalisé une démonstration dans le Prix Ventriloque (Haies). S’il est compétitif d’entrée de jeu, il s’annonce redoutable.

Battu d’une tête dans le Prix Marly River (Haies) lors de sa dernière sortie, en novembre 2019, Montgeroult (Kapgarde) peut lui aussi prétendre à un bon classement pour sa rentrée même s’il est meilleur en steeple. C’est aussi le cas de Grisy Apple’s (Montmartre), qui n’a plus été revu depuis sa deuxième place dans le Prix Morgex (Gr3). Jugé sur ce qu’il a fait de mieux, Achour (Limnos) possède une bonne chance, mais il va devoir se réconcilier avec l’hippodrome d’Auteuil. Espoir d’Oudairies (Vision d’État) vaut mieux que ne l’indiquent ses deux dernières performances et peut se racheter, lui qui va découvrir le tracé d’Auteuil.

14 h 35 • AUTEUIL • PRIX MARISE

Haies - 4ans - 3.600m

Zialight, une superbe impression à confirmer

Principale attraction de ce Prix Marise, Zialight (Saint des Saints) sera suivie avec beaucoup d’intérêt pour ses premiers pas à Auteuil. La pouliche de Patrick Boiteau vient de pulvériser l’opposition lors de ses débuts sur les haies paloises en s’imposant par dix longueurs, face à des chevaux ayant déjà couru. Née pour réussir sur la butte Mortemart, Zialight va retrouver sa dauphine, Gorgeous Lady (Saddler Maker), qui affichait de nets progrès après avoir été arrêtée lors de ses débuts en obstacle. Absente depuis sa quatrième place dans le Prix Finot (L), Gitane d’Ainay (Turgeon) fera également partie des concurrentes en vue tout comme Garance Forever (Saddler Maker), qui a débuté par une troisième place sur les haies paloises. Cinquième lors de ses débuts en obstacle à Pau, le 3 janvier, Galante d’Arthel (Cokoriko) revient sur les haies après avoir conclu quatrième d’un bumper bellifontain. Il faudra revoir Galérande (Turgeon), tombée à la première haie lors de ses débuts à Pau, le 18 décembre 2019.

14 h • AUTEUIL • PRIX AGITATO

Steeple-chase - 4ans - 3.500m

Falstaff découvre les gros obstacles

Lauréat du Prix Robert Lejeune (Gr3), Falstaff (Never on Sunday) va effectuer ses débuts en steeple dans ce Prix Agitato. Le pensionnaire de François Nicolle n’a pas réussi à confirmer son succès de Groupe lors de ses deux sorties suivantes, mais il a les moyens de renouer avec la victoire dans ce lot. Il devra se méfier en priorité d’Aterisk (No Risk at All), qui possède elle aussi de la classe. Gagnante du Prix d’Iéna (L) et troisième du Prix Sagan (Gr3), elle a l’avantage d’avoir déjà couru en steeple à deux reprises. Tombée au dernier obstacle pour ses débuts dans la spécialité à Pau, alors qu’elle avait course gagnée, Aterisk a ensuite conclu troisième sur le même tracé.

Tombé pour ses débuts en steeple le 11 novembre 2019, alors qu’il luttait pour les premières places, Autour de Minuit (Saint des Saints) a montré des moyens intéressants et sera également à suivre de près pour sa rentrée. Gagnant sur le steeple palois, Harmix (Gémix) va découvrir l’hippodrome d’Auteuil après sa cinquième place dans le Prix Antoine de Palaminy (L).

Jérôme Larrigade présente deux concurrents non dénués de qualité : Baxter du Berlais (Saint des Saints) et Gentleman Rider (Blue Brésil). Le premier reste sur une plaisante victoire sur le steeple de Pau, tandis que Gentleman Rider a conclu quatrième sur le parcours du jour dans un bon lot le 29 novembre et fait une rentrée. Auteur de débuts victorieux en steeple à Fontainebleau, Dentor des Obeaux (Protektor) a ensuite tenté sa chance sans succès dans le Prix Congress (Gr2) et a le droit de bien faire ce dimanche, pour son retour à un niveau moindre. Très malchanceuse à Pau, Coco Gaelick (Cokoriko) est capable de jouer un bon rôle si elle reste debout, elle qui va courir pour la première fois sous l’entraînement de David Cottin.

17 h • AUTEUIL • PRIX ROHAN

Haies - 4ans et plus - 3.600m

Les débuts d’un frère de We Have a Dream

Treize chevaux vont effectuer leurs débuts en obstacle dans le Prix Rohan, qui a perdu son statut de Listed cette année. Ce n’est pas plus mal : il était compliqué pour la plupart des lauréats de cette épreuve de confirmer au niveau supérieur, à moins de s’appeler Questarabad (Astarabad). Erwan Grall présente deux concurrents estimés : So Sweet (Montmartre) et Kingmaja (Kingsalsa). So Sweet est un frère du bon We Have a Dream (Martaline), vainqueur du Future Champions Finale Juvenile Hurdle et de l’Anniversary Four-Year-Old Juvenile Hurdle (Grs1). Quant à Kingmaja, il est le frère de Janika (Saddler Maker), gagnant de trois courses à Auteuil avant d’être exporté en Angleterre, où il s’est imposé au niveau Gr2 sur le steeple.

Guillaume Macaire semble bien armé avec l’expérimenté Sweet City (Muhtathir), qui a couru à 22 reprises en Pologne, pour 3 victoires et 16 places. Neuvième lors de son unique sortie, à Clairefontaine-Deauville, Toutezibure (Solon) est un propre frère de Solonder, gagnant du Prix Finot (L) et deuxième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). Gilles Chaignon délègue Estonia Sport (Cat Junior), qui a montré un peu de classe de plat en s’imposant à trois reprises. C’est également le cas de Polo the Great (Pedro the Great), qui a la particularité d’être le propre frère d’une bonne jument de vitesse, Lagrandecatherine.

Présenté par Philippe et Camille Peltier, Raya Succes (Al Namix) est issu d’une sœur de Balder Succes (Goldneyev), lauréat de l’Ascot Chase et du Maghull Novices' Chase (Grs1). Falcon Magic Jeyl (Saddex) est un neveu de Gold Magic (Goldneyev), vainqueur entre autres du Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). Gagnant du Prix Max Sicard (L), en fin d’année 2018, Falcao Negro (Canford Cliffs) n’évolue plus au même niveau depuis, mais il adore le terrain lourd et peut se refaire une santé en obstacle. Il faudra suivre de près le cheval d’Alain Couétil, Ervan (Zambezi Sun), qui a montré de la qualité dans les courses pour AQPS. Très bien né pour le plat, Lavende Blue (Nathaniel) est issu d’une sœur de l’étalon phare Lope de Vega (Shamardal), mais il est loin d’avoir montré la même qualité que son oncle.