Coronavirus : la réunion de Chantilly du mardi 3 mars se déroulera à huis clos

Autres informations / 29.02.2020

Coronavirus : la réunion de Chantilly du mardi 3 mars se déroulera à huis clos

Coronavirus : la réunion de Chantilly du mardi 3 mars se déroulera à huis clos

Dans le cadre de mesures contraignantes concernant les rassemblements publics dans le département de l’Oise annoncées ce jour par le ministre de la Santé Olivier Véran, la préfecture de l’Oise et la mairie de Chantilly ont demandé l’organisation à huis clos de la prochaine réunion de courses à Chantilly, le mardi 3 mars 2020. L’hippodrome n’ouvrira pas ses portes au public mais le programme de courses sera maintenu.

Olivier Véran, ministre de la Santé, a déclaré : « Le virus commence à circuler dans certaines parties du territoire. Le premier cluster se situe dans l’Oise. Le second se situe en Haute-Savoie. Dans ce stade 2, l’objectif est de retarder aussi longtemps que possible le passage au stade 3 [nous sommes au stade 2, le moment où le virus commence à se propager et où il faut freiner ce phénomène, ndlr]. Nous ne sommes pas sûrs d’y arriver, mais nous faisons tout pour réussir. (…) Nous décidons de mesures plus contraignantes. Dans l’Oise, tous les rassemblements collectifs vont être interdits jusqu’à nouvel ordre. Dans les cinq communes concernées (Creil, Crépy-en-Valois, Lamorlaye, Vaumoise et Lagny-le-Sec), les établissements scolaires ne rouvriront pas lundi. Nous recommandons aux habitants de limiter leurs déplacements. (…) Ils peuvent se déplacer pour se nourrir, pour faire leurs courses, mais ne doivent pas se rendre à des rassemblements et doivent renoncer à leurs déplacements quand ils sont inutiles et si possible recourir au télétravail. »

Quid des autres réunions à venir ? Concernant les réunions parisiennes d’Auteuil et celles à venir de Saint-Cloud, elles ne sont a priori pas menacées : les courses n’ont pas lieu dans un espace confiné et, malheureusement (ou non dans ce cas précis), il est peu probable qu’elles attirent la foule des grands jours en ce tout début de saison. Reste cependant le cas du déplacement (déconseillé mais pas interdit) des personnes et chevaux en provenance de Lamorlaye vers nos hippodromes…

En Angleterre, une semaine cruciale à venir pour Cheltenham. Au moment où sont écrites ces lignes, le Festival de Cheltenham n’est pas menacé par le coronavirus… Mais le Royaume-Uni commence à retenir son souffle. Ce samedi, trois nouveaux cas ont été confirmés, ce qui porte le nombre de contaminés à 23 au Royaume-Uni (nous sommes à 100 cas en France). Selon la BBC, des mesures d’urgence pourraient être mises en place dès la semaine prochaine si le virus commence à se propager rapidement et massivement… Et il y a bien plus que 5.000 personnes par jour à Cheltenham.