De Deauville à Carrère : le panorama français des 2ans en 2019

Courses / 12.02.2020

De Deauville à Carrère : le panorama français des 2ans en 2019

Par Franco Raimondi

Dans une semaine exactement, nous connaîtrons les noms des poulains et pouliches engagés dans les classiques. L’occasion d’établir une photographie de la génération née en 2017.

Quarante classiques se sont disputés en France depuis 2010. Trente-cinq ont été enlevés par des éléments entraînés sur notre sol. Cinq sujets – Avenir Certain (Le Havre), Brametot (Rajsaman), Golden Lilac (Galileo), La Cressonnière (Le Havre) et Lope de Vega (Shamardal) – ayant réalisé un doublé, la France compte en fait 30 lauréats classiques sur cette période. Cinq n’avaient pas couru à 2ans : les lauréates du Prix de Diane Channel (Nathaniel), Sarafina (Refuse to Bend) et Valyra (Azamour), celle de la Poule d’Essai des Pouliche Castle Lady (Shamardal) et un seul poulain, Reliable Man (Dalakhani), qui était inédit 54 jours avant son Jockey Club. Ces exemples peuvent donner confiance aux entourages de ceux qui n’ont pas encore couru... D’après les chiffres de France Galop, 1.651 poulains et pouliches nés en 2017 ont déjà vu un hippodrome, pour un total de 5.258 partants. Soit une moyenne de course par 2ans de 3,18, et de 9,09 partants par course.

Earthlight et le club des quatre victoires. Cinq cent soixante-dix-huit courses pour 2ans ont été organisées en France (Martinique et Guadeloupe comprises) l’an passé. Elles ont fourni 428 lauréats. C’est-à-dire que presque un junior sur quatre a déjà passé le poteau en tête. On a cité l’Outre-Mer, car parmi ceux qui affichent le meilleur score (quatre succès) se trouve Jera River (Dabirsim), une pensionnaire de Ronald Nayaradou qui, après deux deuxièmes places, a remporté quatre courses et a démarré sa campagne de 3ans avec un cinquième succès, sous 60,5 kilos et monté par Thierry Thulliez, sur l’hippodrome de Carrère, en Martinique. Pour les passionnés de pedigrees, sa mère, Barzas River (Dalakhani), a été exportée au Maroc pleine de Panis (Miswaki).

Quels sont les autres à quatre victoires ? Il s’agit d’Earthlight (Shamardal), qui arrive à cinq au total avec son succès dans les Middle Park Stakes (Gr1), de Patzefredo (Penny’s Picnic), qui avait fait des débuts gagnants le 13 avril à Marseille-Borély et a gagné récemment à Cagnes, après son Delahante (L), du placé black type Big Boss Man (Big Bad Bob), de Vykov (Hurricane Cat) et de Najm (Intrinsic). Ce dernier peut déjà écrire un petit bouquin sur sa carrière. Il avait déjà gagné une course en Angleterre avant d’arriver en France. Chez nous, il s’est imposé quatre fois dans des réclamers et a démarré l’année 2020 avec un sixième succès. L’Italien Christian Troger a déposé un bulletin à 27.111 € et le poulain découvrira donc un troisième pays et un cinquième propriétaire…

2ans : ceux qui ont gagné le plus de courses

Cheval Sexe Père Entraîneur C. V. Pl. Gains Gains plus prime Valeur
Earthlight M Shamardal André Fabre 4 4 0 270.490 270.490 53,5
Patzefredo M Penny's Picnic Fréderic Rossi 10 4 5 88.900 136.170 43,5
Big Boss Man H Big Bad Bob Louis Baudron 10 4 4 69.430 109.067 44,5
Vykov M Hurricane Cat Didier Guillemin 6 4 2 46.570 73.156 42
Najm M Intrinsic P. & F. Monfort/F. Rossi 5 4 1 37.800 37.800 38
Jera River F Dabirsim Ronald Nayaradou 6 4 2 14.100 22.147 66

Vingt-quatre ont pris plus de 100.000 €. Laissons Earthlight à ses projets classiques et occupons-nous des autres. Patzefredo et Big Boss Man tiennent déjà leur black type et ont décroché respectivement 136.710 € et 109.607 € de gains (prime comprise). Vykov, quant à lui, a pris à 2ans 73.156 € et décroché une valeur de 42. Pour relativiser ces chiffres, il faut préciser que 24 poulains de 2ans ont gagné plus de 100.000 €. Cinq sont entraînés à l’étranger, 114 ont une valeur de 42 ou plus, soit 6,9 % des 2ans qui ont couru mais attention, il faut compter ceux qui n’ont pas couru pour avoir une valeur, les membres du club "une ou deux courses et une ou deux victoires".

2ans : les plus riches

Cheval Sexe Père Entraîneur C. V. Pl. Gains (€) Gains plus prime Valeur
Earthlight M Shamardal André Fabre 4 4 0 270.490 270.490 53,5
Victor Ludorum M Shamardal André Fabre 3 3 0 259.060 259.060 51,5
Mkfancy M Makfi Pia Brandt 3 2 1 160.400 204.403 50,5
Marieta F Siyouni Mauricio Delcher-Sanchez 4 1 3 138.940 187.812 49,5
Kenway M Galiway Fréderic Rossi 7 3 3 96.730 151.956 48,5

Les juniors au profil traditionnel. Huit 2ans ont un score de deux sur deux, 56 ont gagné l’une de leurs deux sorties, et 38 se sont imposés lors de leur unique course. Il s’agit véritablement d’une mine d’or car il faut savoir que 9 des 30 sujets classiques correspondaient à ce profil, dont les deux derniers lauréats du Prix du Jockey Club, Sottsass (Siyouni) et Study of Man (Deep Impact). Et oui, le charme unique des bonnes courses d’inédits et maiden sur les grands hippodromes parisiens… Que nenni ! Il faut savoir que huit parmi ces 30 classiques ont couru en région au moins une fois à 2ans. Signe que le galop a beaucoup changé... tout en conservant ses traditions.

Une pouliche Jolie et très rentable. Les entraîneurs français n’ont pas développé la culture du citron qu’il faut presser vite comme c’est le cas en Angleterre pour sortir le fameux 2ans de Royal Ascot. Les spécialistes des juniors en France ne sont pas aussi populaires que chez nos voisins. Le 2ans qui compte le plus de courses (18) est Jayadeeva (Kheleyf) qui a gagné une fois et qui a pris, avec l’aide de la prime, 51.091 €. Au total, on compte 53 juniors qui ont cumulé dix courses ou plus, dont 35 qui ont remporté au moins un succès. Ceux qui ont dépassé les 50.000 € de gains sont au nombre de 19 et la plus riche du club des bourreaux de travail est Jolie (Power), troisième du Prix Robert Papin (Gr2), qui avait fait ses débuts gagnants le 29 mars à Bordeaux. Elle a été réclamée pour 23.577 €. À présent, ses gains s’élèvent à 148.229 € et à la vente de l’Arc, elle a trouvé preneur à 120.000 €. Courir à 2ans, ce n’est pas si mal…

2ans : ceux qui ont le plus couru

Cheval Sexe Père Entraîneur C. V. Pl. Gains Gains plus prime Valeur
Jayadeeva H Kheleyf A. Giorgi/G. Courbot 18 1 11 36.450 51.091 28
Mehanydream M Silver Frost Cedric Boutin 17 2 10 39.340 61.796 31
Happy Chrisnat M Red Dubawi M. Pehu/C. Plisson 16 1 10 34.340 53.941 37
Cleod'Or M Anodin Marc Pimbonnet 16 1 13 45.410 71.330 35
Lalacelle F Rajsaman P. Sogorb/M. Boutin/S. Cerulis 16 1 11 45.900 69.475 31,5