Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

DUBAI MILLENNIUM STAKES (GR3) - Le monstre Ghaiyyath décroche un record

International / 20.02.2020

DUBAI MILLENNIUM STAKES (GR3) - Le monstre Ghaiyyath décroche un record

MEYDAN (AE), JEUDI

Ce n’est pas un cheval de tous les jours mais dans les bons, c’est un monstre. Ghaiyyath (Dubawi) a dominé comme on s’y attendait les Dubai Millennium Stakes (Gr3) et il a fait mieux que cela dans cette course dédiée à son grand-père : il a battu le record de la piste sur 2.000m, avec un chrono canon, (2’00’’33) sur le gazon de Meydan qui n’est pas spécialement rapide. Son pilote, William Buick, a eu quelques problèmes à canaliser la puissance de Ghaiyyath, sorti des boîtes en boulet de canon. Il a gardé le monstre tout seul en pleine piste, une demi-douzaine de longueurs devant les autres, avant de le faire glisser plus près de la corde. Il ne faut pas se battre avec un cheval comme Ghaiyyath et les autres ont regardé sa queue de très loin. Le "FR" Spotify (Redoute’s Choice), qui recevait cinq livres, a effectué une très bonne rentrée en se classant deuxième à huit longueurs et demie. Un autre produit de l’élevage français, Privilegiado (Sea the Moon), a décroché sa première place dans les Groupes.

Une machine à rating. Le Ghaiyyath des grands jours est une machine à rating. Quatre de ses dix victoires ont été acquises par plus de trois longueurs. Si l’on prend en repère le 112 de Spotify, le pensionnaire de Charlie Appleby a répété son 126 de Baden-Baden. L’entraîneur a expliqué : « Il nous a montré une nouvelle fois ce qu’il est capable de faire, surtout sur sa fraîcheur. William Buick l’a fait galoper comme il aime et on a vu le résultat. J’avais choisi cette course pour lui donner deux semaines de récupération de plus avant le Sheema Classic (Gr1). En principe on pouvait aller directement sur le Gr1, sans une course de rentrée, mais il est plus difficile à canaliser ici. En Angleterre, sur des pistes plus sélectives, il est plus simple de le calmer mais ici, on a des pistes plates et il s’allume vite. Je pense que cette course lui a fait du bien. »

Godolphin a acheté toute la famille… Ghaiyyath est le troisième gagnant de Groupe pour son père, Dubawi (Dubai Millennium), dans le Carnival 2020, après Benbatl et Glorious Journey. Godolphin l’a payé 1,1 million d’euros, foal, chez Goffs en novembre 2015, et s’est assuré ensuite sa sœur, la gagnante de Gr1 Zhukova (Fastnet Rock), comme poulinière pour 3,7 millions de Guinées (4,66 M€), son propre frère de 2ans pour 700.000 Gns (882.000 €) et un autre propre frère, maintenant yearling, pour 1,1 million d’euros. La mère n’est autre que Nightime, la première gagnante classique issue de Galileo.