Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAN CORSA SIEPI NAZIONALE (GR1) - Beau Saônois, le joyau de Saônois

International / 16.02.2020

GRAN CORSA SIEPI NAZIONALE (GR1) - Beau Saônois, le joyau de Saônois

PISE (IT), DIMANCHE

Beau Saônois aura marqué, quoi qu’il arrive, la carrière d’étalon de son père, Saônois (Chichicastenango), qui officie au haras des Châtaigniers. Il a été son premier vainqueur à l’époque où il était entraîné par Dominique Bressou. Puis il lui a offert un premier Groupe en gagnant la Gran Corsa di Siepi di Pisa (Gr3) sur l’hippodrome italien. Et ce dimanche, toujours à Pise, Beau Saônois a donné à son père un premier Gr1 en s’imposant dans la Gran Corsa Siepi Nazionale. Placé en deuxième position derrière son compagnon d’entraînement et de casaque Capivari (Yeats), il est venu au côté de ce dernier lors de l’ultime passage en face. Puis il a pris les commandes à l’amorce du tournant final. Entre les deux dernières haies, Beau Saônois s’est détaché. Mais sur le plat, il a dû contrer le retour de Capivari, et surtout d’Anaking qui est arrivé à sa hauteur. Finalement, Beau Saônois a été très dur pour repartir dans les cinquante derniers mètres et l’emporter nettement. Anaking a conclu deuxième devant Capivari. Ce sont donc trois "FR" qui ont pris les trois premières places.

Direction Milan ! Jockey de Beau Saônois, Jan Kratochvil a déclaré : « C’est un très bon cheval et il a démontré qu’il adore ce parcours. La distance plus longue ne l’a pas dérangé, bien au contraire. Il a sauté à la perfection et avait encore des ressources quand Anaking est venu l’attaquer sur le plat. » Propriétaire de Beau Saônois, mais aussi de Capivari, Josef Aichner a ajouté : « Son entraîneur a fait un grand travail avec lui. Capivari, en valeur pure, est peut-être meilleur mais l’aptitude au tracé de Pise a fait la différence. Je pense qu’à Milan il faudra compter sur Capivari. »

Cliquez ici pour voir la vidéo de la course.

Le neveu d’Ange Gabriel. Élevé par Antonia Devin, Beau Saônois est donc un fils de Saônois et de Belle Gabrielle (Kaldounévées), qui a pris six places en sept sorties en plat. Elle a déjà produit l’utile Zeppelin (Zanzibari). Belle Gabrielle est la propre sœur d’Ange Gabriel (Kaldounévées), lauréat de six Groupes parmi lesquels le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) à deux reprises, le Hong Kong Vase, et deuxième du Dubai Sheema Classic (Grs1), et de Mount Gabriel, lauréat du Prix Ketch (L). C’est aussi la souche de Fubbs (King’s Theatre), gagnante du Prix Bournosienne (Gr3 à l’époque).

GRAN CORSA SIEPI NAZIONALE

Gr1 - Haies - 5ans et plus - 4.000m

1er       BEAU SAÔNOIS (H5)        Jan Fratochvil

            (Saônois & Belle Gabrielle, par Kaldounévées)

            Pr. : Scuderia Aichner

            El. : Mme H. Devin

            Entr. : J. Vana Jr

            SB_CHATAIGNIERS_SAONOIS

2e        ANAKING (H10)     Jan Faltejsek

            (Astarabad & Toutevoie, par Sillery)

            Pr. : J. Charvat

            El. : Haras du Luy

            Entr. : P. Tuma

3e        CAPIVARI (H8)       Josef Bartos

            (Yeats & Plique à Jour, par Hernando)

            Pr. : Scuderia Aichner

            El. : Succession de Moratalla

            Entr. : J. Vana Jr

Arqana, Deauville, novembre 2016, 320.000 €, présenté par François-Marie Cottin (rachat)

Osarus, Pornichet, avril 2014, 10.000€, élevage Moratalla à Agence FIPS - FBA

Écarts : 1/2L, 1L1/2 (6 partants). Temps : 4’43’’60

CRITERIUM D’INVERNO (GR2)

Le "FR" First of All couronné roi des hurdlers de 4ans

Les French breds ne brillent pas qu’en Angleterre et en Irlande sur les obstacles. Ils le font aussi en République Tchèque et en Italie. La preuve ce dimanche avec la victoire du "breton" First of All (No Risk at All) dans le Critérium d’Inverno (Gr2), la Grande Course de Haies des 4ans de Pise. Le pensionnaire de Pavel Tuma venait de battre, déjà à Pise, Kolsche Jung (Wiener Walzer), lequel a gagné un Gr3 sur le steeple en début de réunion. Il a conservé son invincibilité en Italie, lui qui n’a perdu qu’une seule fois en cinq sorties, tout pays confondu. Vu la faible allure au départ, son jockey, Jan Faltejsek, n’a pas eu le choix et il a dû laisser First of All prendre les commandes après une haie. Toujours un peu sur le mors, il a déroulé sa belle action, durcissant le rythme en face. Seul Watch Tomorrow (Harbour Watch) a pu le suivre. Ce dernier s’est décalé en pleine piste dans la ligne droite et a attaqué First of All qui a penché sur sa droite au saut de la dernière haie. Mais le poulain de Jiri Charvat est reparti sous l’attaque de Watch Tomorrow pour l’emporter de peu mais sûrement. De ce que l’on a vu ce dimanche, First of All serait intéressant à voir sur des tracés moins coulants car il a de l’abattage. Jan Faltejsek a déclaré : « Il n’y avait pas de train et j’ai été obligé de prendre la tête, ce qui n’est pas bon pour lui. C’est un cheval qui aime avoir un adversaire en ligne de mire, sinon il peut se montrer un peu fautif. Il a été courageux sous l’attaque de Watch Tomorrow, mais manque encore d’expérience. »

Cliquez ici pour voir la vidéo de la course.

Le frère d’Azura du Kalon **. Élevé par la famille de Kerpezdron dans les Côtes d’Armor, First of All a été vendu 35.000 € à Chris Richner Bloodstock, à la vente d’automne Arqana, en 2017. Il était alors yearling. C’est un fils de No Risk at All (My Risk), étalon au haras de Montaigu, et de Ville Valio (Poliglote), gagnante en plat en débutant à Landivisiau. First of All est le frère d’Azura du Kalon ** (Tiger Groom), lauréate des Prix Bournosienne (Gr3 à l’époque), du Nivernais et troisième du Prix d’Indy (Gr3), d’Arkalon (Tiger Groom), double gagnant de Gr2 sur les haies milanaises et de Poligroom (Tiger Groom), vainqueur du Prix de Grenoble sur les haies d’Auteuil. Six des sept produits de Ville Valio ayant couru se sont imposés. Après First of All, elle a donné un 2ans par Tiger Groom, Red Cliff, et un yearling, toujours par Tiger Groom, Darkalon. Sous la troisième mère, Kadouville (Kaldoun), troisième du Vase d’Argent (L), on retrouve le nom de Kadance Ville (Fabulous Dancer), lauréate du Prix André Baboin (Gr3) et d’une Listed.

CRITERIUM D’INVERNO

Gr2 - Haies - 4ans - 3.500m

1er       FIRST OF ALL (H4) Jan Faltejsek

            (No Risk at All & Ville Valio, par Poliglote)

            Pr. : J. Charvat

            El. : Mme M. de Kerpezdron & E. de Kerpezdron

            Entr. : P. Tuma

            Arqana, Deauville, novembre 2017, yearling, 35.000 €, haras de la Herbourgère à Chris Richner Bloodstock

            SB_MONTAIGU_NO RISK AT ALL

2e        WATCH TOMORROW (M4)          Raffaele Romano

3e        KID TANGO (M4)    Felix de Giles

Écarts : Enc, 14L (5 partants). Temps : 4’08’’20

PREMIO NENI DA ZARA (GR3)

Kolsche Jung se balade dans le Grand Steeple des 4ans de Pise

Ancien pensionnaire de l’entraîneur allemand Andreas Bolte, Kolsche Jung (Wiener Walzer) n’est pas un inconnu pour nous, Français. Il était venu courir dans l’Hexagone en plat, sans pouvoir gagner son maiden. Acheté par Josef Aichner, le grand propriétaire local, Kolsche Jung s’est vite révélé sur les obstacles. Vainqueur de la Corsa Siepi dei 4anni (L), il aurait pu s’orienter vers le Gr2 de dimanche à Pise sur les haies. Mais son entraîneur, Josef Vana Jr, a trouvé plus facile le Grand Steeple des 4ans, le Premio Neni da Zara (Gr3). Il avait complètement raison. Rapidement en troisième position, Kolsche Jung s’est montré allant durant un bon kilomètre. Puis il s’est posé, accompagnant l’animatrice, Brienne di Tarth (Gladiatorus), avant de lui mettre la pression pour aborder le tournant final. Kolsche Jung a accéléré de lui-même à l’entrée de la ligne droite. Son jockey, Josef Bartos, a regardé derrière lui et son partenaire a filé au poteau, passant le poteau les oreilles pointées, avec sept longueurs d’avance sur L’Imperdibile (Harbour Watch), bon finisseur. Josef Bartos a déclaré à la télévision italienne : « En principe, après son succès dans une Listed, il devait courir le Gr2 sur les haies mais Josef Vana Jr a eu la bonne idée de le débuter sur le steeple car l’opposition est beaucoup moins relevée. Le poulain a bien sauté et il a démontré qu’il est aussi très polyvalent. Il a plein de bonnes courses devant lui. » Au regard de ce qu’il a fait ce dimanche, Kolsche Jung serait intéressant à voir en France, même si un bon programme l’attend du côté de Merano.

Cliquez ici pour voir la vidéo de la course : 

La famille d’un lauréat de St Leger allemand. Élevé par Horst-Dieter Bayer, Kolsche Jung est un fils du vainqueur de Derby allemand (Gr1) Wiener Walzer (Dynaformer) et de Kaiserblumchen (Platini), gagnante de deux courses plates. Il appartient à la famille de Klassiker (What a Guest), vainqueur du Deutsches St Leger (Gr2).

PREMIO NENI DA ZARA

Gr3 - Steeple-Chase - 4ans - 3.500m

1er       KOLSCHE JUNG (M4)        Josef Bartos

            (Wiener Walzer & Kaiserbluemchen, par Platini)

            Pr. : Scuderia Aichner

            El. : Horst-Dieter Bayer

            Entr. : J. Vana Jr

2e        L’IMPERDIBILE (M4)        Raffaele Romano

3e        BRIENNE DI TARTH (F4)  Gabriele Agus

Écarts : 7L, 11L (5 partants). Temps : 4’07’’30