Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

HONG KONG GOLD CUP (GR1) - Time Warp, la magie de Moreira

International / 16.02.2020

HONG KONG GOLD CUP (GR1) - Time Warp, la magie de Moreira

SHA TIN (HK), DIMANCHE

Joao Moreira est surnommé Magic Man et ce n’est pas par hasard. Ce dimanche, dans la Hong Kong Gold Cup (Gr1), le magicien brésilien était associé à Time Warp (Archipenko), le lauréat de la Hong Kong Cup (Gr1) 2017 qui n’avait plus gagné depuis novembre 2018. Le pensionnaire de Tony Cruz s’est présenté aux boîtes à treize reprises, avec six jockeys différents et avec le même résultat : il prenait la tête et il cédait. Avec Moreira, il a pris la tête, a endormi la course, puis il est parti en progression. Il a gardé trois quarts de longueurs sur le grandissime favori, Exultant (Teofilo), qui a refait un peu de terrain mais sans son punch habituel, alors que l’ex-français Citron Spirit (Invincible Spirit) a décroché une troisième place surprenante. Tony Cruz, entraîneur du lauréat et du battu, a commenté : « J’avais dit à Joao d’aller devant et de donner du courage à Time Warp. Il a fait un travail parfait. La défaite d’Exultant a surpris beaucoup de monde mais quand Time Warp peut mener sans pression, il est difficile à battre. Son déplacement à Meydan pour le Dubai Sheema Classic (Gr1) est encore possible, je dois en discuter avec son propriétaire. »

QUEEN’S SILVER JUBILEE CUP (GR1)

Beauty Generation a gardé des beaux restes

L’autre grand vieux du galop hongkongais, le miler Beauty Generation (Road to Rock), a repris le chemin de la victoire après quatre défaites, en remportant pour la troisième fois consécutive la Queen’s Silver Jubilee Cup (Gr1) sur 1.400m. Le train de course très soutenu imposé par le sprinter Hot King Prawn (Denman) a aidé Beauty Generation qui a attendu en troisième position et a battu d’une demi-longueur Ka Ying Star (Cityscape) alors que Beat the Clock (Hinchinbrook) a déçu. John Moore, entraîneur du gagnant, a expliqué : « La décision de lui enlever les œillères et de le munir d’australiennes a payé. J’aimerais bien le courir dans le Dubai Turf (Gr1) et j’attends le feu vert de son propriétaire. »