Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le Qatar a gagné son pari

International / 20.02.2020

Le Qatar a gagné son pari

Il y a douze ans, en février 2008, les professionnels français découvraient tout juste les courses au Qatar. Sauf ceux qui avaient choisi de s’expatrier dans ce petit pays du Golfe, et qui ont largement contribué, par leurs résultats, à faire connaître le turf qatari, à l’image d’Alban de Mieulle, pionnier en la matière.

Deux mille huit, c’est aussi l’année où le Qatar Racing and Equestrian Club a signé son partenariat avec France Galop autour du Prix de l’Arc de Triomphe. Depuis cette date, le Qatar n’a eu de cesse de promouvoir son festival international de l’Amir Sword. À la lecture des partants de ce week-end, la mission est réussie !

À la création de ce meeting international, seules les écuries des pays voisins effectuaient le déplacement, avec quelques aventuriers comme le Sud-Africain Mike de Kock, qui avait tous les ans une antenne à Dubaï. Il a fallu plus de temps pour convaincre les Européens… Les conditions d’accueil des chevaux et des entourages, les allocations bien sûr, mais aussi le tracé de l’hippodrome a créé des vocations, un mois avant le grand rendez-vous de Dubaï. Cette année, l’hippodrome d’Al Rayyan a été encore amélioré, comme l’explique Alban de Mieulle : « L'extérieur du tournant final a été aménagé pour rallonger la ligne droite d'environ 80 mètres. L'inauguration a été réalisée il y a un mois. Cela se présente bien, les concurrents l'appréhendent de manière positive, mais il faut que tout cela rentre dans les habitudes bien sûr. »

Une diffusion sur Equidia.fr

Samedi, à partir de 12 h, Equidia diffusera sur son site internet, www.equidia.fr, la réunion de Doha en accès libre. Pour suivre les courses de vendredi, direction la chaîne youtube du Qatar Racing and Equestrian Club, via ce lien.

Thomas Fourcy, le premier. Thomas Fourcy a été le premier entraîneur européen à enlever l’une des deux courses phares du festival, l’Amir Sword (Gr1 PA), avec le crack Al Mourtajez (Dahees). Et il a fallu attendre 2019 et le succès de French King (French Fifteen) pour voir un entraînement européen – et en l’occurrence français ! – s’emparer de l’Amir Trophy (Gr1 local). Avant lui, seul Chopin (Santiago), entraîné au Bahrein par Abdulla Kuwaiti, avait ouvert la voie…

Palmarès de l’Amir Trophy
Année Lauréat Entraîneur Pays d’entraînement
2019 French King H.-A. Pantall FR
2018 The Blue Eye J. Al Ghazali QA
2017 Chopin A. Kuwaiti BAH
2016 The Blue Eye J. Al Ghazali QA
2015 Dubday J. Al Ghazali QA
2014 Dubday J. Al Ghazali QA
2013 Very Nice Name A. de Mieulle QA
2012 Lancelot A. de Mieulle QA
2011 Amico Mio Y. Ben Taher QA
2010 Marinous M. Al Muhairi QA
2009 Logic Way I. Al Malki QA
Palmarès de l’Amir Sword
Année Lauréat Entraîneur Pays d’entraînement
2019 Ebraz J. Smart QA
2018 Gazwan J. Smart QA
2017 Ebraz J. Smart QA
2016 Gazwan J. Smart QA
2015 Al Mourtajez T. Fourcy FR
2014 Assy J. Smart QA
2013 Tabarak A. de Mieulle QA
2012 Aziz J. Smart QA
2011 Jaafer J. Smart QA
2010 Al Dahma A. de Mieulle QA
2009 Al Dahma A. de Mieulle QA

La qualité monte d’un cran chaque année. Thomas Fourcy, Henri-Alex Pantall et Abdulla Al Kuwaiti sont donc à ce jour les seuls à avoir battu les locaux dans les deux meilleures courses qataries, même si leur record risque d’être mis à mal ce samedi. Alban de Mieulle commente : « Beaucoup de chevaux étrangers ont été engagés dans cette édition du festival, même si un certain nombre d'Américains et d'Anglais ont fait le choix d'aller en Arabie Saoudite. En 2019, les chevaux entraînés en France ont brillé à Doha et cela a certainement incité d'autres professionnels français à venir. L'Amir Sword, la grande course des pur-sang arabes, a toujours été de haut niveau. Et celui de l'Amir Trophy, la belle épreuve pour les pur-sang anglais, est clairement en progression d'édition en édition. Le lot 2020 a très belle allure. » Henri-Alex Pantall, qui sellera le tenant du titre, French King, dans l’Amir Trophy, analyse : « Incontestablement, le niveau monte. Les allocations des belles courses de ce meeting sont particulièrement attractives. La Saudi Cup attire certainement une autre clientèle, car dans l'Amir Trophy, il y a de bons chevaux aussi. French King s'est véritablement déclenché ici l'année dernière, avant de confirmer en Europe, prouvant qu'il était au-dessus de ce que nous pensions de lui lorsqu'il avait 3ans. Dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, le déroulement de course n'a pas été en sa faveur. Nous espérons qu'il fera aussi bien que l'année dernière dans l'Amir Trophy. Il est peut-être capable de monter encore d'un cran par rapport à 2019. C'est un cheval facile, qui voyage bien. Il est arrivé depuis une semaine. »

THE AMIR TROPHY

# (corde) Partant Entraîneur Jockey Rating
1 (11) The Blue Eye J. Al Ghazali T. Bachelot 112
2 (8) Duke of Dundee A. de Mieulle R. Thomas 102
3 (9) Noor al Hawa G. Mikhalides T. Marquand 111
4 (4) Otwo S. Ibido L. Maniezzi 108
5 (12) Jewel House I. Al Malki E. Pedroza 104
6 (5) Royal Julius J. Reynier S. Pasquier 107
7 (7) Full Moon D. Mountain P. Convertino 109
8 (2) Mr Satchmo A. de Watrigant M. Barzalona 109
9 (13) Hunting Horn A. Kobeissi R. Curatolo 115
10 (1) French King H.-A. Pantall O. Peslier 118
11 (10) Baghdad M. Al Naimi P.-C. Boudot 106
12 (6) Pedro Cara M. Delcher Sanchez T. Piccone 108
13 (3) Standard Deviation G. Motion O. Murphy 109
THE AMIR SWORD
Gr1 PA - 4ans et plus - 2.400m - 1.000.000 $
# (corde) Partant Entraîneur Jockey Rating
1 (10) Aaley Al Magam J. Smart J.-P. Guillambert 105
2 (7) Tayf A. de Mieulle S. Saadi 124
3 (8) Yazeed A. de Mieulle O. Peslier 127
4 (1) Ebraz J. Smart M. Guyon 127
5 (6) Evolution du Croate O. Al Dafea H. Bentley 99
6 (4) Maxr J. Smart T. Lukasek 107
7 (2) Akmar M. Al Naimi M. Barzalona 112
8 (9) Meblish A. de Mieulle F. Bughenaim 105
9 (3) Khataab T. Fourcy J. Cabre 123
10 (5) Chamekh A. de Mieulle R. Thomas 110