Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Gabriel Leenders prêt à franchir une nouvelle marche

Courses / 16.02.2020

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Gabriel Leenders prêt à franchir une nouvelle marche

Installé à Jarzé (49) depuis le printemps 2014, Gabriel Leenders fait partie du top 10 des entraîneurs d’obstacle depuis deux années consécutives. Pour 2020, le jeune professionnel est mieux armé que jamais et peut espérer décrocher un premier Groupe.

Par Alice Baudrelle

En 2019, Gabriel Leenders a réalisé une excellente saison avec ses sauteurs puisqu’il a terminé quatrième au classement des entraîneurs d’obstacle par les victoires, avec 74 succès à la clé. Il s’est imposé pour la première fois avec un 3ans au niveau black type grâce à Massila ** (Barastraight), gagnante du Prix Finot (L) par 12 longueurs. La prometteuse pouliche n’a malheureusement plus été revue depuis cette sortie, étant victime d’une tendinite. Ce succès de prestige devrait en appeler d’autres, car Gabriel Leenders peut compter en 2020 sur un bataillon de jeunes bien fourni. À ce jour, il veille sur un effectif de 111 chevaux, dont 40 3ans. L’entraîneur nous a expliqué : « J’effectue un roulement avec 130 chevaux, entre ceux qui sont à l’écurie et ceux qui sont au préentraînement. En rassemblant les deux activités, on a à peu près soixante 3ans. Par rapport à l’année dernière, mon lot de jeunes est de qualité supérieure au niveau des origines. J’ai pu choisir et acheter moi-même un bon nombre d’entre eux avec l’aide de différents courtiers et propriétaires, ce qui est plaisant. J’ai beaucoup de 3ans précoces, puisqu’ils seront entre 20 et 30 à débuter au printemps. »

Une grande diversité de casaques. Hormis la sienne, 68 casaques sont répertoriées dans l’effectif de Gabriel Leenders, contre 56 au 1er mars 2019. Le propriétaire le plus représenté est Patrick Joubert, qui détient dix chevaux en pleine propriété ou en association à Jarzé. On retrouve également les noms familiers du haras de Saint-Voir, Simon Munir, Patrick Boiteau, Andrée Cyprès, Michèle Juhen-Cyprès, Jacques Bisson, Gildas Blain, l’écurie Brillantissime, la Sarl Carion E.M.M. ou encore l’écurie Cerdeval, pour ne citer qu’eux. Créée en décembre 2018 par Grégory et Ambre Vayre, la société AGV Karwin Stud a connu une belle réussite avec Gabriel Leenders par l’intermédiaire de Campinas (Pastorius), lauréat du Prix Roger Saint et deuxième du Prix Durtain (Ls), et le très prometteur Groom Boy (Tiger Groom), deuxième du Prix Antoine de Palaminy (L). Actuellement, le couple a trois chevaux à l’entraînement chez Gabriel Leenders, dont un 3ans non nommé par On est Bien (Enrique) et Goldance (Goldneyev), une fille de la bonne Jance (Agent Bleu), lauréate des Prix Léopold d’Orsetti et de Chambly (devenus Grs3).

Nos cinq coups de cœur

HAUT EN COULEURS (H3)

(Saint des Saints & Sanouva, par Muhtathir)

Propriétaire : Écurie Patrick Joubert

Éleveur : Raymond-Anderson Green

Haut en Couleurs est un fils de Saint des Saints (Cadoudal), qui a conclu en tête du classement des étalons d’obstacle en 2019, aussi bien au niveau des gains que des victoires. Il est également très bien né du côté maternel puisque c’est un fils de Sanouva (Muhtathir), lauréate des Prix Congress (Gr2) et Wild Monarch et deuxième du Prix d’Iéna (Ls). Haut en Couleurs est le troisième produit de la jument après Formule Magique (Network), accidentée mortellement lors de sa troisième sortie alors qu’elle avait montré des moyens, et Gentilhomme (Poliglote), quatrième d’un bon lot pour sa deuxième sortie à Auteuil, après avoir chuté lors de ses débuts. La deuxième mère d’Haut en Couleurs, Dindounas (Astarabad), a gagné le Prix de Pépinvast (Gr3) et conclu troisième des Prix Amadou (Gr2) et de Longchamp (Gr3). Outre Sanouva, elle a donné deux autres gagnants black type avec Hippomène (Dream Well), vainqueur des Prix Cambacérès, Renaud du Vivier (Grs1) et Georges de Talhouët-Roy (Gr2), et Nicknos (Nickname), lauréat du Prix Wild Monarch (L).

HUILE DE COUDE (F3)

(Network & Place au Soleil, par Trempolino)

Propriétaire & éleveur : Haras de Saint-Voir

Issue de Network (Monsun), Huile de Coude a plusieurs atouts dans sa manche pour réussir. Elle est issue du très sérieux élevage de Nicolas de Lageneste, qui a conclu en tête du classement des éleveurs d’obstacle au nombre de victoires, en 2019. Sa mère, Place au Soleil (Trempolino), avait un peu de classe de plat, puisqu’elle a gagné quatre courses consécutives sur 2.000m, 2.125m et 2.400m. Parmi ses cinq produits vus en compétition, quatre sont vainqueurs et deux d’entre eux sont black types. Il s’agit de Drôle d’Idée (Coastal Path), troisième pour ses débuts dans le Prix Finot (L) et gagnante à 4ans du Prix Calabrais (L) à Auteuil, mais aussi troisième du Prix d’Arles (L) l’année suivante, et de Gardons le Sourire ** (Fame and Glory), lauréat de trois courses en cinq sorties, dont le Prix Royal Junior (Haies) à Auteuil, et deuxième du Prix Vatalys (L) à Compiègne. Très estimé par Gabriel Leenders, ce dernier devrait évoluer au niveau Groupe cette année.

GRANDMASKED (H3)

(Masked Marvel & Grande Largeur, par Poliglote)

Propriétaire : Fabrice Derval

Éleveur : Pascal Lemarinel

Présenté par les écuries de la Ridaudière au Show Lumet 2019, Grandmasked a été vendu 20.000 € à Joffret Huet. Présentant un inbreeding en 3x3 sur Sadler’s Wells (Northern Dancer), le poulain appartient à la deuxième génération du jeune Masked Marvel (Montjeu), qui a conclu deuxième du classement des étalons d’obstacle de première génération en France, en 2019. Grandmasked est le premier produit de l’inédite Grande Largeur (Poliglote), laquelle est une sœur des black types en plat Grandes Illusions (Kendor) et Highest Height (Highest Honor), mais surtout de Bumble (Pistolet Bleu). Cette dernière est la mère de Santa Bamba (Saint des Saints), gagnante des Prix Jean Stern (Gr2) et Duc d’Anjou (Gr3), à qui l’on doit la championne De Bon Cœur ** (Vision d’État), lauréate de 10 Groupes à Auteuil dont les Prix Cambacérès, Renaud du Vivier et la Grande Course de Haies d’Auteuil (Grs1). Dans cette famille, on retrouve de nombreux éléments de classe à l’instar du double lauréat de Gr3 City Light ** (Siyouni), qui a conclu deuxième des Diamond Jubilee Stakes et du Prix de la Forêt (Grs1), Leariva (Irish River), lauréate de l’International Handicap (Gr1) et du Prix d’Astarté (Gr2, à l’époque), Lexa (Sanglamore), gagnante du Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque), Leandra (Luthier), gagnante du Prix de Malleret (Gr2) et deuxième du Prix Vermeille (Gr1)…

KATRIBU (M3)

(Montmartre & Katkogarie, par Ballingarry)

Propriétaire & éleveur : Gilles Le Baron

Remarquablement né, Katribu a encore ses attributs… et on comprend facilement pourquoi, le cheval étant issu de la fameuse souche des "K". Katribu est un fils de Katkogarie (Ballingarry), une jument inédite, dont le seul produit vu en compétition, Katpoli (Poliglote), s’est facilement imposé à 3ans sur les claies anglaises. Ce dernier a ensuite conclu quatrième du Prestbury Juvenile Hurdle (Gr2), avant d’évoluer avec succès sur les fences dans les handicaps. Les juments n’ayant jamais couru peuvent faire de très bonnes poulinières, et nous disposons ici d’un exemple criant avec la deuxième mère de Katribu, Kakira (Cadoudal). Bien qu’elle n’ait jamais foulé un champ de courses, elle a donné naissance à sept black types, deux d’entre eux étant issus de Montmartre (comme Katribu !). Il s’agit de Kalkir, lauréat du Juvenile Three-Year-Old Hurdle (Gr3) et deuxième du Spring Juvenile Hurdle (Gr1), et de Kalifko, vainqueur des Prix Aguado (Gr3) et Robert Lejeune (L, à l’époque), mais aussi quatrième du Prix Cambacérès (Gr1), entre autres. Kakira est la sœur des cracks Katko (Carmarthen) et Kotkijet (Cadoudal), qui ont remporté cinq Grands Steeple-Chase de Paris (Gr1) à eux deux ! Tout comme Grandmasked, Katribu présente un inbreeding en 3x3 sur Sadler’s Wells. Selon Gabriel Leenders, le poulain va débuter au printemps dans l’une des trois premières courses de 3ans, à Auteuil.

MY NAME IS STORM (M3)

(Martaline & Like a Storm, par Motivator)

Propriétaire & éleveur : Franck Beugnon

Fils du regretté Martaline (Linamix), My Name Is Storm a été conservé entier dans l’espoir de prendre la succession de son père au haras. Évidemment, la route est encore longue, mais le poulain a pour lui d’avoir un papier magnifique. C’est le frère de Stormy Ireland (Motivator), double gagnante de Gr3 sur les claies irlandaises, mais aussi deuxième du Mares Champion Hurdle et du David Nicholson Mares’ Hurdle (Grs1). La mère de My Name Is Storm, Like a Storm (Ultimately Lucky), a gagné quatre courses à Enghien dont le Prix Roger de Minvielle (L). La deuxième mère, River Valentine (River Majesty), est une sœur de la double gagnante de Gr3 en plat Fantastic Filly (Myrakalu), mais surtout de Miss Bio (River Mist). Cette dernière a donné cinq black types, dont deux gagnants au plus haut niveau : Stormy River (Verglas), lauréat du Prix Jean Prat (Gr1), et Silverwave (Silver Frost), vainqueur du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Miss Bio est aussi la mère de Saphir River (Slickly), deuxième du Grand Prix d’Automne (Gr1). Notons que le croisement Martaline x Ultimately Lucky s’est illustré à bon niveau à travers Royale Joana Has (Martaline), lauréate des Prix Hopper (Gr3) et Roger de Minvielle (L).

LES 3ANS DÉCLARÉS À L’ENTRAÎNEMENT CHEZ GABRIEL LEENDERS

Propriétaire principal Cheval Fait marquant origine
AGV Karwin Stud N. Goldance Petit-fils de Jance
L. Baudron Kourouka Sœur de Kapkiline
F. Beugnon My Name Is Storm Frère de Stormy Ireland
G. Blain Lako Famille d’Elimay
Écurie P. Boiteau Stebraltar Neveu de Spinozzar
Écurie Brillantissime N. Loralas Famille de Dédale
Paros Famille de Solemia
Spirit of Meel Frère d’Intrinsèque
Sarl Carion M.M. La Marmande Famille de Le Chablis
Rochepot Famille de Montperle
Chauvigny Global Equine Houria Famille d’Azertyuiop, Bipbap
Chevotel Racing Speed of Spirit Famille de Speedmaster
Écurie Couderc Héros d’Ainay Fils d’Étoile d’Ainay
Écurie Mme J. Cyprès Histoire de France Nièce d’Une Vague
F. Derval Grandmasked Famille de De Bon Cœur **
Topaze Mystique Nièce de Tatenen
Écurie des Dragons Vaub Chop Frère de Golden Chop
Mme R. G. Ehrnrooth Porta Marina Fille de Prima Porta
Herald Bloodstock Ltd Kill Bill Famille de Katko, Kotkijet, Kotkita…
Ch. Hirst Risk d’Aimer Fille de Liberté d’Aimer
M.-A. Jacquet Lindy Hop Davis Nièce de Violin Davis
M. Juhen-Cyprès Houle Secrète Famille d’Ucello II, Vanilla Crush, Vézelay
D. Lassaussaye Baladin de Mesc Neveu de Misérable
Honesta Famille de Zetho
G. Le Baron Katribu Trois quarts frère de Kalifko, Kalkir
Écurie P. Joubert Haut en Couleurs Fils de Sanouva
Heure de Gloire Famille de Lost World, Fijar Tango
Hosana Conti Famille d’Ut de Sivola
Mme E. Leenders Red Happy Famille de Blingless, Card’Son
M. Pehu Starvina Nièce de D’Vina 
Ph. Prévost Baratte Teahupoo Cousin d’Alix Pretty
Haras du Puy Mac Lara Soeur de Manipura
Haras de Saint-Voir Haie d’Honneur Fille de Flower des Champs
High Light Frère de Franco de Port **
Huile de Coude Sœur de Drôle d’Idée, Gardons le Sourire **
Écurie Team Spirit Haute Corse Famille de Plaisir du Roy
A. de Séroux Ho La Voila Famille de Louping d’Ainay, Sirène d’Ainay