Moana offre un premier plaisir à Mario Baratti

Courses / 28.02.2020

Moana offre un premier plaisir à Mario Baratti

Première partante et première gagnante pour Mario Baratti. Le jeune entraîneur italien se souviendra pour toujours de Moana (Iffraaj), qui porte le nom d’une célèbre star du porno italienne, décédée il y a vingt-cinq ans. La pouliche s’est imposée dans la toute dernière foulée ce vendredi à Deauville dans le Prix du Cap de la Hague. L’ancien assistant de Pascal Bary était aux anges : « J’avais dit à Cristian Demuro qu’on n’avait pas droit à la moindre faute car les premières courses sont très importantes pour un entraîneur. Il a monté comme un diable ! J’ai acheté Moana chez Joséphine Soudan, j’aimais beaucoup la pouliche et je l’ai proposée à mon ami Giovanni Bajetti, qui ne connaît rien aux courses mais qui a voulu me soutenir dès mes débuts. Mardi, je présenterai Maccaja (Havana Gold), une représentante de Laghi France, dans la course pour inédites à Chantilly. Il y a plein de belles origines et de grandes maisons en lice mais, après cette victoire, je suis plus confiant. » Il y a aussi un Baratti quadrupède à Chantilly. Il s’agit d’un poulain de 2ans, propre frère du lauréat du Prix Eugène Adam (Gr2) Finche (Frankel) et frère des gagnants de Gr1 Byword ** (Peintre Célèbre) et Proviso (Dansili). Il est chez André Fabre pour la casaque Abdullah.