Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Plus de mille rêves classiques

Courses / 19.02.2020

Plus de mille rêves classiques

Le cap des mille engagements aux classiques français et aux deux autres grands Grs1 pour les 3ans, que France Galop a validés ce mercredi, a été franchi pour la première fois depuis 2016. Ils sont 1.013 et leurs propriétaires ont déboursé 2.084.900 € pour rêver, au moins jusqu’au premier forfait…

Par Franco Raimondi

Pour consulter les engagements :

- de The Emirates Poule d’Essai des Poulains, cliquez ici.

- de The Emirates Poule d’Essai des Pouliches, cliquez ici.

- du Prix du Jockey Club, cliquez ici.

- du Prix de Diane, cliquez ici.

- du Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary, cliquez ici.

- du Juddmonte Grand Prix de Paris, cliquez ici.

Un Diane presque record. Cinq des six courses affichent une hausse, minime dans les épreuves pour les poulains (7 de plus dans la Poule, 3 dans le Jockey Club) alors que chez les pouliches, on compte 18 candidates de plus à la Poule, 29 au Saint-Alary et 39 au Prix de Diane. Pour le sommet des pouliches à Chantilly, c’est le deuxième meilleur score des dix dernières années. Cinq cent soixnante-six poulains ou pouliches de 3ans ont au moins un ticket pour l’une des six épreuves (45 de plus qu’en 2019) et les femelles sont en majorité : 288 à 278. L’explication est très simple et vient du nombre des "triplistes", les candidats qui bénéficient de l’engagement à toutes les courses. Le Prix Saint-Alary est en même temps un objectif en soi et une préparatoire au Prix de Diane. Les entraîneurs peuvent donc garder toutes les portes ouvertes.

Les chiffres des engagements classiques au fil des ans

Année Poule Poulains Poule Pouliches Saint-Alary Jockey Club Diane G.P. de Paris Total
2020 126 152 174 190 228 143 1013
2019 119 134 145 187 189 147 921
2018 123 139 165 173 188 133 921
2017 135 143 158 180 190 135 941
2016 145 148 171 221 231 188 1104
2015 147 157 150 206 193 158 1011
2014 117 116 138 200 169 161 901
2013 141 144 173 219 226 178 1081
2012 113 131 181 188 221 145 979
2011 105 125 155 174 198 168 925
2010 138 135 134 228 187 161 983
2009 128 125 112 232 166 176 939
2008 152 143 176 222 247 160 1100
2007 134 134 145 222 221 183 1039
2006 112 132 147 182 201 148 922
2005 113 138 161 195 231 136 974
2004 133 132 156 179 209 173 982
2003 132 146 169 204 241 179 1071

Pinatubo aussi dans le Grand Prix de Paris… Le Juddmonte Grand Prix de Paris avec ses 2.400m est un marathon pour un poulain qui doit montrer sa vitesse sur le mile de ParisLongchamp. Les poulains qui ont été engagés dans le trio "Poule - Jockey Club - Grand Prix de Paris" sont au nombre de 28, dont les deux Shamardal de Godolphin Pinatubo et Victor Ludorum **, alors qu’André Fabre n’a pas mis le nom d'Earthlight dans la liste du Grand Prix de Paris. Les pouliches qui ont un triple ticket sont au nombre de 84 et l’une possède même quatre engagements !

Vintern, l’invitée surprise. Le maître cantilien nous a fait une belle surprise. La place dans l’histoire de Brumelli (Maintenon), dernière pouliche lauréate du Prix du Jockey Club en 1917, n’est pas en danger mais celle de Bagheera (Astropheel), qui avait battu les poulains dans un Grand Prix de Paris à 26 partants en 1949, est menacée. André Fabre a engagé Vintern (Frankel) dans les trois courses pour les pouliches et dans le Gr1 sur 2.400m. Le nom de cette élève du prince Abdullah ne vous dit rien ? Elle était la favorite du Prix de Lisieux et s’est classée quatrième, prise de vitesse dans un bon lot. Vintern remonte à la souche qui a donné les gagnants du Prix Royal Oak (Gr1) Sunshack et Raintrap, les deux par Rainbow Quest et entraînés par Fabre.

Godolphin baisse, l’Aga Khan double. Chez les propriétaires, il faut noter la baisse de Godolphin qui est passé de 104 à 73 engagements pour 38 sujets différents, dont la moitié exacte entraînés en France. Son Altesse l’Aga Khan a en revanche plus que doublé les engagements, de 45 à 94. Ses entraîneurs en Irlande, Dermot Weld et Michael Halford, sont responsable de 15 candidats alors qu’Alain de Royer Dupré, Jean-Claude Rouget et Mikel Delzangles en ont 30. Une autre hausse importante est celle des Niarchos. Sans compter les 3ans en association avec Coolmore, la famille Niarchos et Flaxman Stables comptent 26 engagements.

Les propriétaires les plus représentés

Propriétaire Engagements 2020 2019 Écart
Coolmore et associés 177 145 32
Son Altesse l'Aga Khan 94 45 51
Godolphin 73 104 -33
Wertheimer & Frère 47 42 5
Khalid Abdullah 34 39 -5
Hamdan Al Maktoum 29 21 8
Flaxman & famille Niarchos 26 15 2
Al Shaqab Racing 24 21 3
Gérard Augustin-Normand 16 18 -2
Cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum 11 10 1
Moyglare Stud Farm 11 moins de 10 -
George Strawbridge 10 moins de 10 -

Coolmoore domine. Coolmore domine avec ses différentes formules. On a recensé 177 engagements pour une addition qui arrive à 377.050 €. Le groupe irlandais compte sur 27 pouliches dans le Prix de Diane, 15 dans la Poule et 25 dans le Saint-Alary. Ses 39 poulains représentent 27,2 % des engagés du Grand Prix de Paris alors que 47 disposent d’un ticket pour le Jockey Club (24,7 %) et 24 sont dans la Poule (19 %).

Aidan O’Brien au-dessus d’André Fabre. Chez les entraîneurs, la domination Fabre est terminée. Il dispose presque des mêmes engagements que l’année dernière (149), c’est-à-dire trois de moins, mais Aidan O’Brien est passé de 135 à 152 et devient donc tête de liste. Jean-Claude Rouget occupe la troisième marche du podium avec 60, soit 11 de plus. Les entraîneurs avec plus de 10 engagements sont au nombre de 24, soit deux de plus qu'en 2019. Cinq ont disparu, et sept ont fait leur apparition. Trois d’entre eux sont irlandais : les deux fils O’Brien (Joseph est à 25 et Donnacha à 16) alors que Jessica Harrington est à 17. La famille O’Brien compte sur 193 engagements, soit 19 % du total. Chez les Français on note Henri-François Devin avec 14, Stephanie Nigge à 13, Henri-Alex Pantall à 11 et Fréderic Rossi à 10. Fabrice Chappet passe, quant à lui, de 19 à 27 engagements pour un total de 16 candidats.

Les entraîneurs les plus représentés

Entraîneur Engagements 2020 2019 Écart
Aidan O'Brien 152 135 17
André Fabre 149 152 -3
Jean-Claude Rouget 60 49 11
Alain de Royer Dupré 38 33 5
Dermot Weld 33 16 17
John Gosden 32 32 0
Fabrice Chappet 27 19 8
Joseph O'Brien 25 moins de 10
Francis-Henri Graffard 24 24 0
Freddy Head 23 21 2
Charlie Appleby 23 28 -5
Carlos Laffon- Parias 20 17 3
Roger Varian 18 20 10
Christophe Ferland 17 15 2
Jessica Harrington 17 moins de 10
Pascal Bary 16 16 -4
Mikel Delzangles 16 15 -1
Donnacha O'Brien 16 moins de 10 16
Henri-François Devin 14 moins de 10
William Haggas 13 16 0
Stephanie Nigge 13 moins de 10
Fabrice Vermeulen 11 15 -4
Henri-Alex Pantall 11 moins de 10
Fréderic Rossi 10 moins de 10

L’Irlande et l’apparition d’une nouvelle dynastie

Concentrons-nous sur la force de frappe des entraîneurs étrangers dans nos engagements classiques. Et, en 2020, ils ont bel et bien répondu présent, avec un pays dominateur – l’Irlande – grâce à la possible création d’une nouvelle dynastie… Celle des O’Brien Père & Fils.

Par Anne-Louise Échevin

Les engagements étrangers en hausse. On compte 465 chevaux entraînés à l’étranger dans ces engagements classiques (Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary et Juddmonte Grand Prix de Paris inclus) en 2020, pour 278 engagements individuels (sur 566, soit 49,11 %). C'est plus qu'en 2019, où ils étaient 405 inscrits à être entraînés hors de nos frontières. Logique et arithmétique, nous direz-vous, puisque le nombre total d’engagements a augmenté cette année ! Mais les étrangers ont aussi plus engagé en proportion : l’an dernier, ces chevaux représentaient 43,9 % du total. En 2020, ils augmentent de deux points, à 45,9 % du total des engagés.

Les engagés étrangers dans les classiques

Engagés étrangers % du total des engagés
Poule Poulains 72 57,14 %
Poule Pouliches 63 41,4 %
Saint-Alary 63 36,2 %
Jockey Club 103 54,2 %
Diane 88 38,5 %
Grand Prix de Paris 79 55,2 %
Total  465 45,9 %

Aidan O’Brien en force, les Britanniques de Godolphin reculent. Sans surprise, c’est Aidan O’Brien qui a le plus engagé dans les six Grs1 français : il compte 152 engagés au total dont 95 dans les classiques. Il a plus engagé en nombre et en proportion par rapport à 2019. Au total, les pensionnaires d’Aidan O’Brien représentent 32,8 % du total des engagés des six Grs1 français. Un chiffre quasiment similaire à 2019 (33,3 %).

Ce n’est pas surprenant de voir Aidan O’Brien aussi présent : à Ballydoyle, pour Coolmore, on engage toujours en masse. C’est une stratégie très différente du mastodonte des courses britanniques, le "meilleur ennemi" Godolphin. En comparaison, Charlie Appleby compte 23 inscriptions dans les six Grs1 et 16 dans les seuls classiques, et Saeed Bin Suroor a peu engagé : huit dans tous les Grs1 et sept dans les seuls classiques. Les Godolphin étrangers sont donc au nombre de 32 dans les six Grs1 et de 24 dans les seuls classiques, John Gosden ayant engagé une pouliche dans le Diane pour les Boys in Blue. Charlie Appleby et Saeed Bin Suroor ont moins engagé qu’en 2019 : le premier nommé avait inscrit 28 éléments en 2019 contre 23 cette année (et 17 dans les classiques contre 16 cette année), tandis que Saeed bin Suroor compte huit engagés dans l’ensemble des Grs1 de 3ans en 2020, contre 13 en 2019, et 7 dans les classiques contre 9 l’an dernier.

Les engagements étrangers par entraîneur (cinq engagés ou plus)

Poule Pouliches Poule Poulains Saint-Alary Diane Jockey Club G.P. Paris Total (évol.) Total classiques (évol.)
A. O'Brien 11 21 21 21 42 36 152 (+ 12,59 %) 95 (+ 6,7 %)
D. Weld 7 3 10 8 3 2 33 (+ 106,2 %) 21 (+ 61,5 %)
J. Gosden 3 5 2 11 7 4 32 (=) 26 (+ 18,18 %)
J. O'Brien 4 5 2 2 7 5 25 (+ 257 %) 18 (+ 350 %)
C. Appleby 4 5 3 3 4 4 23 (- 17,85 %) 16 (- 5,8 %)
J. Harrington 4 2 4 6 1 17 ** 12 **
R. Varian 1 2 5 5 4 17 (- 15 %) 12 (- 20 %)
D. O'Brien 2 2 3 5 2 2 16 * 11 *
W. Haggas 2 2 5 3 1 13 (- 18 %) 10 (- 9%)
S. Bin Suroor 2 2 2 1 1 8 (- 38 %) 7 (- 22 %)
S. Crisford 3 2 2 7 (- 22 %) 5 (- 16 %)
A. Balding 1 1 2 2 6 (- 25 %) 4 (- 33 %)
A. Schutz 1 1 1 1 1 1 6 ** 4 **
Amb. Watson 3 2 1 6 ** 5 **
R. Charlton 2 2 2 6 (- 14 %) 4 (- 20 %)
J. Tate 3 2 5 ** 5 **
R. Hannon 1 3 1 5 (- 66 %) 5 (- 58 %)
R. Beckett 1 3 1 5 (- 61 %) 4 (- 63 %)

* Première année de Donnacha O’Brien en 2020 en tant qu'entraîneur

** Moins de cinq engagés en 2019

O’Brien… Père et fils ! Nous avons désormais trois O’Brien dans la colonne entraîneur : Aidan et ses deux fistons, Joseph et Donnacha. Joseph O’Brien a déjà joué de drôles de tours à son père dans les Grs1 et le jeune entraîneur a 25 engagés dans nos Grs1 pour 3ans : c’est 18 de plus qu’en 2019, soit une hausse de 257 % ! Dans les seuls classiques, "Joey" a augmenté ses engagements de… 350 % : 18 cette année, contre 4 en 2019. Quant à Donnacha O’Brien, pour sa première année comme entraîneur, il voit son nom à seize reprises dans la colonne entraîneur des engagements classiques, dont 11 dans les seuls classiques.

En proportion, O’Brien Père & Fils représentent 41 % des engagements étrangers.

L’Irlande domine. En proportion, on a vu que Joseph O’Brien avait considérablement augmenté ses engagements classiques. Un autre entraîneur a lui aussi engagé massivement cette année par rapport à 2019. Comme Joseph O’Brien, il est irlandais. Les comparaisons s’arrêtent là… Il s’agit du vétéran Dermot Weld. Ce dernier inscrit toujours pas mal de poulains et pouliches lors de nos engagements classiques, mais avec 33 inscrits en tout, il augmente sa présence de 106,2 %. Un autre entraîneur irlandais a attiré notre œil… C’est Jessica Harrington. La grande dame des courses irlandaises effectue une saison plutôt calme sur les obstacles cet hiver mais elle est en très bonne position dans nos engagements classiques : 17 éléments en tout, dont 12 dans les seuls classiques. L’an dernier, elle n’apparaissait pas dans notre classement car elle avait moins de cinq engagés. Faut-il y voir une évolution de son écurie avec un recentrage sur le plat ?

Tous ces éléments mis bout à bout permettent à l’Irlande de dominer nettement les engagés classiques étrangers. Sur les 465 poulains et pouliches inscrits et entraînés hors de nos frontières, 253 sont irlandais (54,4 %).

Un italien et un espagnol… L’Italie des courses est en souffrance, on le sait. L’Espagne aussi, puisque le pays n’a plus de Listed, alors que l'European Pattern Committee lui en avait donné cinq en 2013. Dans ces engagements classiques, on compte un seul italien : Cima Emergency (Canford Cliffs), deuxième du Gran Criterium (Gr2) et entraîné par Bruno Grizzetti. Il est inscrit dans la Poule d’Essai des Poulains. Pour l’Espagne, Jesus Lopez Sanchez a engagé Leilani (Dink) dans le Prix de Diane. Gagnante de deux courses, Leilani défend les couleurs de Lac Internacional, celle de Sil Sila (Marju), gagnante du Prix de Diane (Gr1) 1996. Le droit de rêver, encore une fois.

Les options des champions des 2ans. Les meilleurs 2ans étrangers de 2019 sont plutôt présents dans nos engagements classiques même si, assez logiquement, le Juddmonte Grand Prix de Paris est plutôt boudé… Un seul des meilleurs mâles de 2ans (rating de 114 et plus) dispose d’un engagement dans cette course. Et c’est Pinatu(r)bo ! C’est tout de même une petite surprise que de le voir dans notre Grand Prix de Paris, lui qui n’a jamais couru sur plus long que 1.400m, alors que même un Kameko (Kitten’s Joy), le lauréat des Vertem Futurity Stakes (Gr1, 1.600m) a boudé notre Gr1 du 14 juillet ! Un poulain ayant débuté au mois de mai de ses 2ans sur 1.200m et inscrit sur 2.400m à l’été de ses 3ans ? Drôle de défi, s’il venait à se concrétiser !

Quasiment tous les meilleurs 2ans de 2019 disposent d’au moins un engagement classique. Il y a deux exceptions dans notre sélection : Millisle (Starspangledbanner), la lauréate des Juddmonte Cheveley Park Stud (Gr1), taillée pour la vitesse, et Golden Horde (Lethal Force), troisième du Darley Prix Morny et deuxième des Juddmonte Middle Park Stakes (Grs1). Encore une fois, de la vitesse…

Les engagements des meilleurs 2ans européens en 2019 (114 et + mâles, 111 et + pouliches)

Cheval Rating Poule Poulains Poule Pouliches Saint-Alary Jockey Club Diane G.P. Paris
Pinatubo 128 x x x
Kameko 118 x x
Arizona 116 x x
Millisle 115
Mums Tipple 115 x
Albigna 114 x
Golden Horde 114
Quadrilateral 114 x x x
Raffle Prize 114 x
Siskin 114 x
Threat 114 x
Wichita 114 x x
Powerful Breeze 113 x x x
Love 111 x x x