PRIX CAPITAINE LABONDE (HAIES) - On the Go ** envoie un signal fort en vue du Grand Steeple

Courses / 18.02.2020

PRIX CAPITAINE LABONDE (HAIES) - On the Go ** envoie un signal fort en vue du Grand Steeple

FONTAINEBLEAU, MARDI

Temps fort de la réunion bellifontaine, ce Prix Capitaine Labonde nous permettait de voir à l’œuvre le champion On the Go ** (Kamsin), qui n’avait plus été vu en piste depuis son sacre à 5ans dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), en mai 2018. Favori malgré cette longue absence, le représentant de la famille Papot a réalisé une véritable démonstration pour son retour sur les haies, lui qui découvrait l’hippodrome de Fontainebleau. Magnifique d’état, On the Go a longtemps patienté en cinquième position d’un peloton emmené à très vive allure par L’Amiral Nelson (Mount Nelson). Son fidèle jockey, James Reveley, ne s’est pas affolé, et a commencé à lui faire gagner des rangs au bout de la diagonale. Deuxième dans le tournant final, On the Go s’est alors lancé à la poursuite du fuyard et l’a débordé sans effort entre les deux derniers obstacles, filant vers un net succès. L’Amiral Nelson s’est montré courageux en conservant la deuxième place à six longueurs, tandis qu’Arenui (Masterstroke) a complété le podium cinq longueurs plus loin. Ce dernier n’avait plus été revu depuis sa deuxième place dans le Prix André Massena (L), le 6 janvier 2019.

Le Grand Steeple en ligne de mire. Guillaume Macaire, entraîneur du lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « Ce résultat va me permettre de bien organiser le programme du cheval. S’il nous avait montré aujourd’hui qu’il était un peu juste en préparation, il aurait pu aller sur le Prix Jean Doumen (Haies). Là, il a fait sa rentrée dans une course très rythmée, et il nous a montré qu’il était prêt en s’imposant avec beaucoup de facilité. Le matin, il souffle toujours beaucoup, et c’est difficile de savoir où il en est. Même quand il fait un simple canter, on dirait qu’il vient de faire 20km ! Aujourd’hui, c’était un petit lot mais il aurait tout à fait eu le droit d’être battu, car ce n’est pas son sport. Il va falloir que je regarde les dates, car je ne veux pas lui faire courir une préparatoire trop proche du Grand Steeple pour lui laisser de la fraîcheur, mais son objectif se situe le 17 mai. »

CADRE HÊTRAIE

Issu d’une sœur de Perfect Impulse. Élevé par Marie-Christine Gabeur, On the Go est un fils de Kamsin (Samum), étalon au haras de la Tuilerie, et de Sacral Nirvana (Mansonnien), deuxième du Prix Finot (L) et gagnante sur le steeple de Gémozac, dont il est le premier produit. Sacral Nirvana a ensuite donné Ça Marche (Martaline), lauréate à 3ans pour ses débuts sur les haies de Fontainebleau, puis Sacrée Fame (Fame and Glory), gagnante à deux reprises à 3ans sur les haies bellifontaines. Son quatrième produit est une 3ans nommée Miss Montigny (Soldier of Fortune), qui n’est pas encore déclarée à l’entraînement.

Deuxième mère d'On the Go, Aubane (Cadoudal) a remporté les Prix Sagan et de Chambly (Ls, à l’époque). Outre Sacral Nirvana, elle a notamment donné Perfect Impulse (Poliglote), lauréate des Prix Murat (Gr2), Ingré, Troytown et Morgex (Grs3), deuxième à deux reprises du Grand Steeple-Chase de Paris et troisième du Prix La Haye Jousselin (Grs1), et Scorpio Imperator (Scorpion), auteur de débuts victorieux à 3ans dans le Prix Grandak (Haies) à Auteuil et deuxième du Prix Stanley (L). Aubane a également produit Miss Aubane (Kahyasi), gagnante de trois courses à Auteuil, à qui l’on doit Listenmania ** (Martaline), lauréate du Prix d’Iéna (L) et deuxième du Prix Sagan (Gr3), et Spirit Sun (Zambezi Sun), vainqueur du Prix Air Landais (L).

 

 

 

Monsun

 

 

Samum

 

 

 

 

Sacarina

 

Kamsin

 

 

 

 

 

Winged Love

 

 

Kapitol

 

 

 

 

Karlshorst

ON THE GO ** (H7)

 

 

 

 

 

 

Tip Moss

 

 

Mansonnien

 

 

 

 

Association

 

Sacral Nirvana

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Aubane

 

 

 

 

Miss Dundee