PRIX DE CARENTAN (CLASSE 2) - Hilala n’en restera pas là

Courses / 29.02.2020

PRIX DE CARENTAN (CLASSE 2) - Hilala n’en restera pas là

PRIX DE CARENTAN (CLASSE 2)

Hilala n’en restera pas là

« Son numéro de corde ne nous permettait pas de la monter normalement et elle n’a pas été montée normalement ! », a dit un Jean-Claude Rouget séduit par la victoire d’Hilala (Toronado). La représentante d’Al Shaqab Racing avait hérité du 7 sur 7 dans les boîtes et Cristian Demuro a tout repris au départ. La pouliche a galopé en dernière position, même un peu décollée, d’un peloton emmené par Instruit (Intello), invaincu comme elle pour sa seule sortie à 2ans. Mais Hilala, rapprochée dans le tournant final, a tracé une drôle de ligne droite pour remonter tout le peloton et venir prendre une demi-longueur à Instruit, encore un peu immature. Les deux premiers ont laissé le troisième, Rio del Jack (Rio de la Plata), à deux longueurs. Hilala devance un poulain estimé et s’impose en pouliche d’avenir. Son entourage peut rêver aux classiques et nous lui décernons donc une JDG Rising Star.

Encore mieux qu’attendu. Hilala avait laissé une belle impression lors de ses débuts dans le Prix de la Roque (Inédites), le 27 novembre 2019 sur ce parcours des 1.900m P.S.F. de Deauville. Jean-Claude Rouget l’a engagée dans la Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), même si elle n’a jamais couru sur aussi court, ainsi que dans le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary et dans le Prix de Diane (Grs1). L’entraîneur a le droit de continuer à rêver avec elle, d’autant plus qu’il ne croyait pas vraiment à la victoire ce samedi… Mais pas en raison d’un manque de qualité : « Elle avait fait une belle impression pour ses débuts mais je ne cherchais pas à ce qu’elle confirme par une victoire aujourd’hui : son numéro de corde ne nous permettait pas de la monter normalement et elle n’a pas été montée normalement, étant même un peu décollée. Il fallait revenir sur le cheval de Fabrice Chappet [Instruit, ndlr] et je pense qu’elle le fait sur sa classe. C’est vraiment cela qui lui a permis de gagner. Nous allons la revoir certainement dans une course principale avant les bonnes. Elle n’a pas un pedigree pour aller dans le terrain lourd, il faudra donc du bon terrain ou pas plus que souple. Mais je suis plus que satisfait, je n’étais pas confiant pour la victoire ! C’était un bon lot et elle courait pour monter en vue d’une autre course dans un mois. Je suis vraiment très satisfait ! »

Issue d’une excellente famille américaine. Élevée par son propriétaire, Hilala est une fille de l’étalon du haras de Bouquetot Toronado (High Chaparral) et d’Eden’s Moon (Malibu Moon), lauréate des Las Virgines Stakes (Gr1) et du San Clemente Handicap (Gr2), mais aussi troisième entre autres des Santa Anita Oaks (Gr1). Elle est le deuxième produit vainqueur de la jument après Haloul (Galileo), gagnant à deux reprises à Doha sur 1.850 et 2.000m. Eden’s Moon a un yearling par Mshawish (Medaglia d’Oro).

La deuxième mère, Eden’s Causeway (Giant’s Causeway), a gagné à 3ans sur l’hippodrome de Belmont Park. Outre Eden’s Moon, elle a donné Celigny (Mr. Greeley), laquelle a produit à son tour Champéry (Querary), gagnante à deux reprises à 2ans et deuxième des Laisserfaire Stakes (L) en Afrique du Sud. Eden’s Causeway est une sœur du champion américain Paradise Creek (Irish River), vainqueur de l’Arlington Million, des Washington D. C. International Stakes, de l’Hollywood Derby et du Manhattan Handicap (Gr1). Elle est aussi la sœur de Forbidden Apple (Pleasant Colony), lauréat du Manhattan Handicap et deuxième de la Breeders’ Cup Mile (Grs1), et de Wild Event (Wild Again), gagnant du Turf Classic et deuxième du Gulfstream Parc BC Handicap (Grs1).

Sadler’s Wells

High Chaparral

Kasora

Toronado

Grand Slam

Wana Doo

Wedding Gift

HILALA (F2)

A P Indy

Malibu Moon

Macoumba

Eden’s Moon

Giant’s Causeway

Eden’s Causeway

North of Eden