Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE L’ESTEREL (MAIDEN) - Dilala se sort du piège avec brio

Courses / 15.02.2020

PRIX DE L’ESTEREL (MAIDEN) - Dilala se sort du piège avec brio

PRIX DE L’ESTEREL (MAIDEN)

Dilala se sort du piège avec brio

Dilala (Makfi) avait très bien débuté sur ce même parcours en se classant deuxième du Prix de la Bocca (Inédits) le 23 janvier dernier. Favorite des parieurs ce samedi, la pouliche du Gestüt Fahrhof, entraînée par Fabrice Vermeulen, a remporté avec la manière le Prix de l’Esterel (Maiden). Pas très bien partie, elle est restée longtemps calée à la corde parmi les dernières. Elle a été légèrement décalée par son jockey, Antoine Hamelin, à 350m de l’arrivée, afin de déborder Laviata (Dabirsim). Après avoir changé de ligne, elle est revenue à l’intérieur, faute d’avoir eu le passage. Une fois l’ouverture trouvée, cela n’a été qu’une formalité et elle est venue très facilement prendre la mesure d’Ascot Grey (Zebedee) à 250m du but. Elle devance la pensionnaire de Jérôme Reynier d’une longueur et demie. Fact Finding (Zoffany), après quelques malheurs au milieu de la ligne droite, est venue courageusement finir. Cette pensionnaire de Jean-Claude Rouget, qui porte la casaque de Derrik Smith, complète le podium à deux longueurs.

De la classe... et peut-être bientôt du caractère gras. Antoine Hamelin a déclaré au micro d’Equidia : « Avec l’as à la corde, j’étais très enfermé, d’autant qu’elle a été un peu surprise au départ et que je me suis retrouvé un peu trop loin à mon goût. Nous n’avons pas été très vite, avant de finir sur un même rideau. Mais elle avait du jus et j’ai pu trouver l’ouverture au bon moment. Le lot aujourd’hui était à sa portée. Déjà la fois dernière, elle m’avait fait très bonne impression. Mais aujourd’hui, avec sa classe, elle était au-dessus. Elle n’était pas à 100 % en débutant et progresse au fur et à mesure. J’espère que l’on pourra monter de catégorie maintenant et décrocher du caractère gras. Elle devrait faire aussi bien sur le gazon. »

Sa tante a gagné les Guinées allemandes. Élevée par son propriétaire, Dilala est une fille de Makfi (Dubawi) et de Desca (Cadeaux Généreux), quatre fois placée à 3ans en Allemagne. Au haras, cette dernière a donné six gagnants, dont Dorado (Silvano), lauréat de dix courses, Dschahan (Oasis Dream), gagnant de sept courses et Douala (Dubawi), deuxième du Grosser Sparkassenpreis et troisième du Premio Nogara (Ls). Cette dernière à ensuite donné naissance à Drummer (Duke of Marmalade), deuxième du Grosse Europa Meile des Porsche Zentrum (Gr2) et Dalila (Rock of Gibraltar), deuxième du Premio Coolmore (L) à 2ans sur l’hippodrome de San Siro. La deuxième mère, Diasprina (Aspros), est elle aussi gagnante de Listed en Allemagne. Elle a produit Diacada, une propre sœur de Desca qui a remporté les 1000 Guinées allemandes et terminé troisième du Grosse Europa Meile (Grs2), et qui est la mère de Diatribe (Tertullian), triple lauréate de Listed en Allemagne. Diasprina a également donné Desidera (Shaadi), championne à 2ans en Allemagne, vainqueur du GP von Berlin (Gr3) et deuxième du Moët & Chandon-Rennen (Gr2). À son tour, Desidera a produit Diplomat (Teofilo), lauréat du Premio Presidente della Repubblica et Meilen Trophy (Grs2) puis étalon du haras de Vervent et Dickens (Kallisto), deuxième du Derby allemand (Gr1).

Dubai Millennium

Dubawi

Zomaradah

Makfi

Green Desert

Dhelaal

Irish Valley

DILALA (F3)

Young Génération

Cadeaux Généreux

Smarten

Desca

Aspros

Diasprina

Dorle