PRIX DE LA ROUTE BOURBON (CLASSE 3) - Grace Béré peut rattraper le temps perdu

Courses / 14.02.2020

PRIX DE LA ROUTE BOURBON (CLASSE 3) - Grace Béré peut rattraper le temps perdu

CHANTILLY, VENDREDI

Grace Béré (Pedro the Great) a laissé une très belle impression dans le Prix de la Route Bourbon (Classe 3). La représentante de Pierre Bloy, Barbarin Gilles, Marie-Claire Elaerts, Olivier Brochart et Philippe Cran s’est imposée d’une longueur un quart mais cet écart ne reflète pas sa supériorité. La ligne droite a longtemps été cauchemardesque pour la partenaire de Christophe Soumillon, bloquée derrière les premiers à la corde. Mais, quand elle a eu le jour, à 150m du poteau, Grace Béré s’est imposée en trois foulées devant Zaahir (Charm Spirit), lequel devance Kiloecho (Whipper) d’une demi-longueur.

Une pouliche estimée. Grace Béré avait débuté le 31 janvier 2019 sur l’hippodrome de Chantilly. Ce jour-là, elle était battue de peu par une rivale plus expérimentée mais elle avait déjà montré une jolie accélération. La pensionnaire de Stéphane Cérulis a été longtemps absente, ne faisant son retour qu’au mois de décembre 2019, avec une cinquième place sur la P.S.F. de Deauville, où elle finissait bien après avoir été bloquée. Elle a ensuite ouvert son palmarès le 11 janvier, sur la fibrée deauvillaise, et elle confirme ce succès ce vendredi.

Son entraîneur nous a dit : « Nous l’avons toujours estimée. Mais, le lendemain de ses débuts, elle a eu de petits soucis qui sont rentrés dans l’ordre. C’est pour cela qu’elle a été longtemps sur la touche. Elle nous montrait toujours de belles choses au travail. Grace Béré est un peu électrique, mais ce n’est pas du mauvais caractère. Aujourd’hui, elle le fait bien et Christophe Soumillon a beaucoup aimé le style de sa victoire : s’il avait eu le passage plus tôt, l’écart à l’arrivée aurait été bien plus conséquent. Si on la respecte, elle va monter les échelons et je la crois capable de gagner son black type. » Le style de la victoire de Grace Béré devrait en tout cas attirer les offres étrangères, notamment américaines…

Une descendante de Heaven’s Command. Élevée par la SAS Régnier et San Gabriel Inv. Inc., Grace Béré a été achetée 11.000 € yearling à Osarus par Stéphane Cérulis. C’est une fille de Pedro the Great (Henrythenavigator) et de Help From Heaven (Titus Livius), laquelle a montré de la vitesse, prenant la deuxième place d’un Prix Zeddaan (L). Grace Béré est son troisième gagnant sur six produits en âge de courir. Elle a une 2ans par Pedro the Great, à l’entraînement chez Christophe Escuder, et une yearling par Supplicant. Grace Béré descend de Heaven’s Command (Priolo), lauréate du Violet Handicap (Gr3) aux États-Unis et, en France, du Prix Cérès (L). Elle a aussi pris la deuxième place des Prix Éclipse et d’Arenberg (Grs3). Au haras, Heaven’s Command a donné Heaven’s Cause (Giant’s Causeway), lauréate du Prix de la Calonne (L). 

 

 

 

Kingmambo

 

 

Henrythenavigator

 

 

 

 

Sequoyah

 

Pedro the Great

 

 

 

 

 

Rainbow Quest

 

 

Glatisant

 

 

 

 

Dancing Rocks

GRACE BÉRÉ (F4)

 

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Titus Livius

 

 

 

 

Party Doll

 

Help From Heaven

 

 

 

 

 

Royal Academy

 

 

Heaven’s Help

 

 

 

 

Heaven’s Command

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 36’’89

De 1.000m à 600m : 23’’71

De 600m à 400m : 12’’14

De 400m à 200m : 12’’22

De 200m à l’arrivée : 12’’37

Temps total : 1’37’’30