Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE LA ROUTE RONDE (STEEPLE-CHASE) - Ce mercredi, c’était la Sainte Pétronille

Courses / 26.02.2020

PRIX DE LA ROUTE RONDE (STEEPLE-CHASE) - Ce mercredi, c’était la Sainte Pétronille

FONTAINEBLEAU, MERCREDI

Lauréate sur les haies de Pau lors du meeting 2018/2019, Sainte Pétronille (Saint des Saints) a ensuite décroché plusieurs places dans des lots corrects. Ce mercredi à Fontainebleau, dans le Prix de la Route Ronde, face à un lot largement dans ses cordes, la jument de Pierre de Maleissye Melun était la logique favorite. La pensionnaire de David Cottin, associé à James Reveley, a justifié la confiance de ses preneurs en s’offrant une première victoire en steeple. Attentiste en dernière position, elle est venue très vite devant pour aller sur la double barrière. Le tout en dehors, sans faire d’efforts. Sous la menace de Mister Speed (Speedmaster) dans le tournant final, Sainte Pétronille a accéléré après le fence. Mais Mister Speed ne l’a pas lâchée jusqu’à la double barrière où il est tombé. Débarrassée de son principal rival, Sainte Pétronille a filé au poteau pour l’emporter aisément. L’animatrice, Lilie (Martaline), s’est montrée courageuse pour contrer le retour de Calva du Rib (Kapgarde) qui lui avait pris l’avantage. Ce dernier a réalisé une bonne rentrée après avoir longuement attendu.

La sœur d’un black type sur les haies d’Enghien. Élevée par son propriétaire, Sainte Pétronille est une fille de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham, et de Palmeria (Great Palm), la sœur de plusieurs éléments utiles en obstacle : Pesant d’Or (Gold Away), vainqueur de trois courses sur le steeple et deuxième du Prix Dominique Sartini (L), Lovely Tender (Great Pretender), gagnante sur les haies de Compiègne et quatrième du Prix Christian de Tredern (L, à l’époque), Actium (Medaaly), lauréat à sept reprises sur les haies, Pantxoa (Daliapour), qui a passé le poteau en tête en haies, steeple et cross, et Bellenos (Apsis), vainqueur de quatre courses et quatrième de Gr3 sur le steeple d’Aintree. Sainte Pétronille est aussi la sœur de Palmériade (Kouroun), laquelle a donné Palinodie (Doctor Dino), lauréate du Prix Charles Laffitte (L) et placée de Groupe aux États-Unis. La deuxième mère, Garmeritte (Garde Royale), n’a pu s’illustrer en compétition, mais a très bien produit. Elle a notamment donné Trait de Génie (Diamond Prospect), vainqueur de six Listeds et deuxième du Prix Gontaut-Biron et du Grand Prix de Vichy (Grs3), et Bonne Gargotte (Poliglote), lauréate du Prix Panacée (L) et deuxième du Prox Corrida (Gr3). C’est une souche riche en éléments black types (à l’image de Syrita, Gargotière, Salamalikoum, etc).

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Saint des Saints

 

 

 

 

 

Pharly

 

 

Chamisène

 

 

 

 

Tuneria

SAINTE PÉTRONILLE (F5)

 

 

 

 

 

 

Manila

 

 

Great Palm

 

 

 

 

Hat Tab Girl

 

Palmeria

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Garmeritte

 

 

 

 

Salamba