PRIX DU CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU (HAIES) - Bosseur se relance

Courses / 13.02.2020

PRIX DU CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU (HAIES) - Bosseur se relance

FONTAINEBLEAU, JEUDI

Cheval de Groupe sur les haies, vainqueur du Prix Juigné (Gr3), deuxième du Prix Alain du Breil (Gr1) et troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), alors qu’il était entraîné par Guy Cherel, Bosseur (Coastal Path) avait eu des courses dures. Absent pendant plus de deux ans, il a fait son retour à la compétition l’automne dernier, mais ses dernières sorties ont été très décevantes. Il s’est retrouvé à l’occasion du Prix du Château de Fontainebleau, renouant avec la victoire qui le fuyait depuis quasiment quatre ans et son succès dans le Juigné 2016. Parfaitement monté par Benjamin Gelhay, qui le découvrait, il a patienté au centre du peloton, se faisant oublier toute la course. Il a surgi à l’entrée de la ligne droite, venant vite en pleine piste sur la ligne de tête. Bosseur a d’ailleurs eu un beau passage entre les deux dernières haies. Le représentant du haras de Saint-Voir a bien prolongé son effort sur le plat pour l’emporter de cinq longueurs, sans que son pilote soit dur. Ce qui signifie que Bosseur va avoir repris du moral avec cette victoire. Son entraîneur, Anne-Sophie Pacault, a fait du beau travail avec Bosseur et elle a commenté ainsi la victoire de son protégé : « Je tiens à remercier le haras de Saint-Voir pour tout ce qu’ils font pour moi. Je suis très contente car on n’a rien lâché et je me suis occupée de lui personnellement. Je l’ai monté tous les jours. Ce sont de vieux chevaux qui ont eu des combats difficiles. Le matin, ce n’est pas simple. C’était culotté de courir à neuf jours mais, si on n’essaye pas, on ne sait pas. On fait un métier de rêveur donc pourquoi pas espérer qu’il revienne à son meilleur niveau. Vous savez, aujourd’hui, il pouvait très bien être arrêté et être à la retraite ce soir. Mais non, il a dit : "J’en veux encore !" »

Envisagé pour Merano, My Way (Jukebox Jury) a fait une bonne rentrée après avoir constamment galopé parmi les premiers. Il a fait un bon bout entre les deux dernières haies, mais il n’a rien pu faire contre le vainqueur. L’animateur Achour (Astarabad) a conservé la troisième place devant Risky Star (Air Chief Marshal).

Le fils de Suite. Élevé par son propriétaire, le haras de Saint-Voir, Bosseur est un fils de Coastal Path (Halling) et de Suite (Octagonal), lauréate du Prix Achille-Fould (L), pendant automnal du Prix Rohan, et cinquième du Prix André Michel (Gr3). Elle a donné cinq vainqueurs : Bosseur, Alerte Rouge (High Chaparral), Cheftaine (Soldier of Fortune), Droit Divin (Lucarno) et Fait la Une (Muhtathir). Suite Folie (Top Ville), la deuxième mère de Bosseur, a produit Professeur (Robin des Champs), deuxième du Prix Fifrelet (L), et Fou du Roy (Roi de Rome), troisième du Prix Wild Risk (L), sans oublier Régisseur (Black Sam Bellamy), gagnant de trois courses, et Titre en Jeu (Robin des Champs), vainqueur des Prix Emilius et de Beaugency. 

 

 

 

Diesis

 

 

Halling

 

 

 

 

Dance Machine

 

Coastal Path

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

BOSSEUR (H9)

 

 

 

 

 

 

Zabeel

 

 

Octagonal

 

 

 

 

Eight Carat

 

Suite

 

 

 

 

 

Top Ville

 

 

Suite Folie

 

 

 

 

Cymbaline