Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU FORT CARRÉ (MAIDEN) - Barakatle, le dernier assaillant

Courses / 16.02.2020

PRIX DU FORT CARRÉ (MAIDEN) - Barakatle, le dernier assaillant

CAGNES-SUR-MER, DIMANCHE

Nous avons eu une arrivée de handicap dans ce Prix du Fort Carré (Maiden), avec les quatre premiers se tenant en moins d’une longueur. Dernier assaillant, Barakatle (Poet’s Voice) est venu ajuster ses rivaux, s’imposant d’un quart de longueur devant Portaspada (War Command), qui a fini correctement. Hattaway (Intello) est troisième à une courte tête.

Une ligne droite agitée. Barakatle, muni d’œillères australiennes et d’un noseband, est venu en pleine piste pour l’emporter, passant entre les vagues… Car la ligne droite a été un peu mouvementée ! L’inédit Norwegian Sir (Kendargent) a mené la course et est reparti sous les différentes attaques avant de trouver le temps long à 50m du poteau, finissant quatrième. Mais il a aussi fait un tout petit écart à 300m du but, venant toucher Marcus Antonius (Zanzibari), qui cherchait l’ouverture et a rebondi sur Portaspada, perdant toute action. À l’intérieur de Marcus Antonius, le long de la lice, il y avait Sans Logique (Toronado), lequel a trébuché à 300m du but, alors qu’il était emmuré vivant. À noter la bonne fin de course de Siyouzone (Siyouni), cinquième.

La cinquième tentative est la bonne. Représentant et élève de Rashit Shaykhutdinov, Barakatle ouvre son palmarès pour sa cinquième sortie. Il avait débuté sa carrière chez Pascal Bary, débutant au mois de mai de ses 2ans par une deuxième place derrière le bon Sujet Libre (Hurricane Cat). Il n’a pas réussi à confirmer lors de ses deux sorties suivantes, à Clairefontaine et à Deauville. Absent depuis le début du meeting de Deauville, le poulain a rejoint les boxes de Georgios Alimpinis et venait de prendre une encourageante troisième place, pour sa rentrée, sur le gazon de Cagnes-sur-Mer il y a quinze jours.

Un neveu de Gengis. Élevé par son propriétaire, Rashit Shaykhutdinov, Barakatle est un fils de Poet’s Voice et de Baraket Fayrouz (Barathea), qui a débuté à 4ans et compte une victoire sur 2.300m. Il est le deuxième produit de la jument et son premier gagnant. Baraket Fayrouz a un 2ans par Garswood et une yearling par De Tréville. La deuxième mère, Ashiyna (Green Desert), n’a pas couru mais a donné Gengis (King’s Best), lauréat du Prix de Fontainebleau (Gr3), du Prix Zeddaan et du Prix Contessina (Ls). La troisième mère, Ashtarka (Dalsaan), a donné Ashkalani (Soviet Star), lauréat de la Poule d’Essai des Poulains et du Prix du Moulin de Longchamp (Grs1). Il a aussi pris la deuxième place des St James’s Palace Stakes (Gr1).

 

 

 

Dubai Millenium

 

 

Dubawi

 

 

 

 

Zomaradah

 

Poet’s Voice

 

 

 

 

 

Chief’s Crown

 

 

Bright Tiara

 

 

 

 

Expressive Dancer

BARAKATLE (M3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Barathea

 

 

 

 

Brocade

 

Baraket Fayrouz

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Ashiyna

 

 

 

 

Ashtarka