Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX SAONOIS (L) - Volfango, comme en 2019

Courses / 15.02.2020

PRIX SAONOIS (L) - Volfango, comme en 2019

PRIX SAONOIS (L)

Volfango, comme en 2019

Comme un air de déjà-vu… Volfango (Dutch Art) a conservé son titre dans le Prix Saonois (L), ce samedi à Cagnes-sur-Mer. Et, comme en 2019, il a longtemps patienté pour finir vite et passer le poteau en tête. Volfango s’impose de trois quarts de longueur devant Bowerman (Dutch Art), vu en quatrième position sur une deuxième ligne, mais abrité. Il n’a rien pu faire contre la pointe de vitesse du représentant du haras de Saint-Pair mais n’a pas été inquiété par le retour de Rocquemont (Anodin).

Du rythme, du rythme ! Volfango n’est jamais meilleur que lorsqu’il peut attendre à l’arrière-garde et venir placer sa pointe de vitesse. Et il y a eu le rythme nécessaire ce samedi, sous l’impulsion de Nadeem Alward (Exceed and Excel), bien que Cristian Demuro ait tenté de contenir son partenaire. Fabrice Vermeulen, entraîneur de Volfango, a commenté : « Il est très bien quand il y a du rythme. Il est vraiment mieux ainsi. C’est un cheval qui court bien sur la fraîcheur et il a besoin de beaucoup de rythme pour gagner. La dernière fois [dans le Prix de Seragon, ndlr], il s’était râpé un boulet. Je ne sais pas si c’était avant ou après la course. Pour la suite, je ne sais pas encore. »

Deuxième, Bowerman n’a pas démérité mais est tombé sur plus fort ce samedi. C’était le tout premier partant en France de l’Irlandais Adrian McGuinness. Troisième, Rocquemont ne démérite pas, d’autant plus qu’il a dû ronger son frein dans la ligne droite avant de trouver le passage.

Un frère de Vadamos. Élevé par son propriétaire, Volfango est un fils de Dutch Art (Medicean) stationné à Cheveley Park Stud et aussi père de Bowerman, deuxième de ce Prix Saonois. Sa mère Célèbre Vadala (Peintre Célèbre), auteure de débuts victorieux à 3ans dans une course "B", sur les 2.400m de Saint-Cloud, a gagné le Prix Mélisande (L). Elle a donné quatre autres vainqueurs dont l’étalon Vadamos (Monsun), lauréat du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), du Prix du Muguet, de l’Oettingen-Rennen (Grs2) et du Prix Messidor (Gr3), mais aussi deuxième du Prix Jacques Le Marois (Gr1). Célèbre Vadala est aussi la mère de Celenza (Dansili), laquelle a produit Tornibush (Dream Ahead), gagnant du Prix du Pin (Gr3) et étalon au haras d’Ayguemortes. Célèbre Vadala a une 2ans par Dubawi, Valloria, qui est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget.

Deuxième mère de Volfango, Vadlamixa (Linamix) a gagné le Prix de Lieurey (L, à l’époque). Outre Célèbre Vadala, elle a notamment produit Valixir (Trempolino), vainqueur des Queen Anne Stakes et du Prix d’Ispahan et troisième des Prix du Jockey Club, Jacques Le Marois et Lupin (Grs1), et Vadaza (Zafonic), deuxième du Prix de la Seine (L). Cette dernière a donné à son tour Vazira (Sea the Stars) et Vadawina (Unfuwain), toutes deux gagnantes du Prix Saint-Alary (Gr1), mais aussi Vadapolina (Trempolino), gagnante des Prix Cléopâtre et de Psyché (Grs3). Il s’agit de la famille de l’étalon Val Royal (Royal Academy), lauréat de la Breeders’ Cup Mile (Gr1).

Machiavellian

Medicean

Mystic Goddess

Dutch Art

Spectrum

Halland Park Lass

Palacegate Episode

DUTCH ART (M6)

Nureyev

Peintre Célèbre

Peinture Bleue

Célèbre Vadala

Linamix

Vadlamixa

Vadlava