PRIX UBU III (HAIES) - Grand de Thaix, la promenade d’un poulain estimé

Courses / 27.02.2020

PRIX UBU III (HAIES) - Grand de Thaix, la promenade d’un poulain estimé

ANGERS, JEUDI

Absent depuis sa deuxième place au mois de novembre à Compiègne, Grand de Thaix (Rail Link) a signé le deuxième succès de sa carrière dans ce Prix Ubu III (Haies) à Angers. Ce cheval court pour une association comprenant Nathalie et Laurent Viel ainsi que Michel Bourgneuf. Il avait ouvert son palmarès sur les haies de Senonnes-Pouancé devant Gracieuse Mag (Kapgarde), et cette dernière s’est par la suite distinguée à Nantes.

Ce jeudi, le pensionnaire de Laurent Viel a galopé en deuxième position derrière Perle de Veguy (Full of Gold). Au milieu du peloton pour rentrer dans le dernier tour de piste, le futur lauréat s’est progressivement rapproché des animateurs. Détaché en tête de course avec Le Huron (Montmartre) et Paolo (Great Pretender) pour rentrer dans la dernière ligne droite, Grand de Thaix s’est débarrassé ses adversaires sur le plat. Il s’impose facilement, simplement monté aux bras par Céline Lequien. Le Huron, qui a vainement tenté d’approcher le lauréat, ne démérite pas et termine deux longueurs et demie plus loin. Paolo qui a cédé pour finir, se classe troisième.

Sur le steeple à l’avenir. Laurent Viel, l’entraîneur de Grand du Thaix, a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un cheval que j’ai toujours estimé. Il n’était pas vraiment affûté pour courir et cela me faisait un peu peur. Il gagne vraiment sur sa classe. Il pourrait être plus beau mais a de la marge. Nous l’avons couru l’année dernière, sagement. Je l’ai laissé tranquille tout l’hiver et maintenant, il faut le laisser fleurir. Je pense qu’il va faire un bon cheval de steeple-chase à l’avenir. » Son jockey, Céline Lequien, a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un bon cheval. Il va vraiment tout seul et j’ai eu la sensation de me promener. Il est resté à l’écurie tout l’hiver et aujourd’hui c’était une rentrée. Grand du Thaix a une vraie pointe de vitesse. Dans la ligne droite, j’ai à peine retendu les rênes qu’il avait compris ce que je lui demandais. Je suis très satisfaite de sa performance. »

Un frère de Lucky Ruby. Élevé par Michel Bourgneuf, Grand de Thaix est un fils de Rail Link (Dansili), étalon au haras de Cercy, et de Rubilite (Indian River), une jument qui a gagné deux courses en haies, sur 3.500m et 3.600m à Compiègne et à Auteuil. Grand de Thaix est le sixième produit de sa mère qui a aussi donné les gagnants Rubis de Rêve (Dream Well), Milles Rubis (Great Pretender), mais surtout Lucky Ruby (Soldier of Fortune), deuxième des Prix Robert Weill et Fifrelet (Ls). Deux autres de ses produits n’ont pas encore vu un hippodrome, il s’agit de Hep de Thaix (Coastal Path), une 3ans, et Insolente de Thaix (Karaktar), une 2ans. Sa deuxième mère, Fayolia (Tip Moss), est la lauréate des Prix de Pépinvast et de Longchamp (Ls). Outre Rubilite, elle a aussi donné Royal Man (Garde Royale), qui a pris la deuxième place du Porterstown Handicap Chase (L).

 

 

 

Danehill

 

 

Dansili

 

 

 

 

Hasili

 

Rail Link

 

 

 

 

 

Theatrical

 

 

Docklands

 

 

 

 

Dockage

 GRAND DE THAIX (H4)

 

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Indian River

 

 

 

 

The Fun

 

Rubilite

 

 

 

 

 

Tip Moss

 

 

Fayolia

 

 

 

 

Tropical Princess