Rentrée programmée dans le Prix Hubert d’Aillières pour Crystal Beach

Courses / 28.02.2020

Rentrée programmée dans le Prix Hubert d’Aillières pour Crystal Beach

Le Prix Hubert d’Aillières, Listed sur les haies, pourrait être l’une des meilleures préparatoires au… Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) ! En effet, parmi les engagés, nous retrouvons les deux premiers de notre championnat sur les obstacles, Carriacou (Califet) et Bipolaire (Fragrant Mix), mais aussi Crystal Beach (Network), vainqueur du Prix Murat (Gr2) 2019. Entraîneur de ce dernier, Marcel Rolland nous a dit : « Crystal Beach va rentrer samedi prochain dans le Prix Hubert d’Aillières (L, Haies). En principe, il ira ensuite sur le Prix Murat (Gr2, 4 avril) puis le Grand Steeple. L’année dernière, j’avais couru plusieurs préparatoires au Grand Steeple car le cheval n’avait pas de métier sur le steeple. Aujourd’hui, il en a. Nous allons essayer d’arriver sur le Grand Steeple avec de la fraîcheur. Nous aurons du temps entre les courses. Le cheval va bien, sa préparation s’est passée normalement. Il est resté au box un certain temps avec sa fêlure. Mais, cet hiver, nous n’avons pas été embêtés avec la météo. »

Gary du Chenet débutera en steeple le 14 mars. Lauréat en débutant sur les haies de Compiègne, puis troisième sur celles d’Auteuil, Gary du Chenet (Martaline) va faire sa réapparition dans deux semaines sur la butte Mortemart : « Gary du Chenet travaille bien et va faire sa rentrée en steeple le samedi 14 mars. » Compagnon d’entraînement et de couleurs de Gary du Chenet, Sangennaro (Poliglote) a eu un contretemps qui retarde sa rentrée.

Montgeroult paye toujours son Président. Montgeroult (Kapgarde) va faire sa réapparition sur les haies dans le Prix Jean Doumen. Il reste toujours pénalisé pour sa victoire dans le Prix du Président de la République (Gr3)… « Montgeroult va rentrer dimanche. Il est bien. Le terrain lourd ne devrait pas le gêner. Nous verrons si nous restons en haies ou si nous allons en steeple, suivant sa course de dimanche. Nous gardons toujours nos quatre kilos de pénalité comme s’il avait gagné un gros handicap la semaine dernière. Dans un mois, ça fera un an qu’il a gagné le Prix du Président de la République et on ne lui donne pas beaucoup de chances. »