Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ribot Cup : le petit Fallon face aux Italiens d’Angleterre

International / 21.02.2020

Ribot Cup : le petit Fallon face aux Italiens d’Angleterre

Ribot Cup : le petit Fallon face aux Italiens d’Angleterre

Les turfistes de Pise n’ont jamais eu le plaisir d’applaudir Kieren Fallon, mais ils pourront se consoler avec son fils Cieren. Le champion des apprentis de la saison 2019 en Angleterre, âgé de 20 ans, sera l’attraction, ce dimanche, de la treizième édition de la Ribot Cup, le seul tournoi européen réservé aux jeunes jockeys. S’il n’y a pas de Français au départ de l’épreuve cette année, certains comme Pierre-Charles Boudot, Maxime Guyon ou encore Flavien Prat ont, par le passé, participé à ce rendez-vous, où la France ne compte qu’une victoire, celle de Pauline Dominois en 2017. Enrico Querci, qui a inventé la Ribot Cup avec le regretté Stefano Meli, a dû travailler d’arrache-pied pour rassembler huit jeunes jockeys de talent, qui n’ont pas 25 ans et n’ont pas encore remporté une course black type. Trois épreuves permettront de les départager, et un tirage au sort des montes sera effectué. Au palmarès de l’épreuve, on retrouve à deux reprises Andrea Atzeni. En revanche, aucun des trois Français déjà cités, ni Cristian Demuro et Umberto Rispoli ne sont repartis de Pise avec le trophée.

Sur les traces d’Andrea Atzeni. Outre Cieren Fallon, l’édition 2020 peut compter sur deux autres étrangers : les Irlandais Nathan Crosse et Michael Sheehy. Les Italiens de naissance sont au nombre de cinq, mais trois d’entre eux montent avec une licence anglaise, comme ce fut le cas d’Andrea Atzeni après la fermeture de la Scuola Fantini (l’AFASEC) de Pise, qui oblige un jeune voulant devenir jockey à émigrer. Il s’agit d’une folie, ou plutôt d’un crime commis par les responsables du galop italien. Les trois Italiens d’Angleterre sont très prometteurs. Marco Ghiani a gagné 22 courses sur 131 lors de sa première saison complète, Stefano Cherchi vient de signer un doublé mercredi à Kempton Park, alors que Gabriele Malune (école Cumani), le vétéran du trio, avait décroché 38 succès en 2018, sa meilleure saison. Les Italiens à avoir réussi à obtenir leur licence sans quitter le pays sont Riccardo Iacopini (47 victoires en 2019) et Stefano Raimondo Saiu (22 succès l’année dernière).