Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une journée pour mieux comprendre les réformés des courses

Courses / 19.02.2020

Une journée pour mieux comprendre les réformés des courses

Samedi 15 février 2020, dans le cadre du Parc départemental de l’Isle-Briand au Lion-d’Angers, s’est tenue une journée formation sur le thème "Mieux comprendre le cheval réformé des courses". L’association écurie Seconde chance, à l’origine de ce projet, a souhaité regrouper sur un même site des professionnels des courses, de la santé du cheval, de la nutrition, des cavaliers "d’équitation classique", un spécialiste de l’éthologie et le champion olympique de concours complet Mathieu Lemoine.

Forte de dix années au service de la reconversion des anciens chevaux de course et avec près de 2.000 chevaux reconvertis, l’écurie Seconde chance a souhaité aller plus loin dans sa démarche. Sylvain Martin, son responsable, explique : « Grâce à nos activités de reconversion, nous sommes au carrefour de deux filières qui se connaissent, je pense, assez mal, et dont les opinions peuvent respectivement être basées sur des préjugés.  Nous avons donc souhaité proposer une journée qui permette des rencontres, des échanges et aussi de la formation afin que nous puissions nous retrouver autour de notre passion commune : le cheval. Comme le disaient les arbitres de foot : on n’a pas le même maillot, mais on a la même passion ! ».

Le bilan de cette première édition est extrêmement positif : près de 100 personnes se sont retrouvées dans un contexte pédagogique et convivial. Les participants étaient pour moitié issus de la filière classique, et l’autre moitié issus du monde des courses (entraîneurs, éleveurs, propriétaires) ou de la santé (vétérinaires et ostéopathe). La diversité des profils a contribué à la richesse de cette journée, la passion du cheval et le souci de son bien-être en étaient le socle commun.

Lancement de l’association écurie Seconde chance. L’écurie Seconde chance se dédie depuis 2009 à la reconversion des chevaux. Partenaire fidèle des acteurs des courses désireux d’une reconversion éthique pour leurs chevaux, elle est aussi extrêmement sollicitée pour la prise en charge de chevaux dont le profil ne permet pas à un temps T une reconversion sous la selle, pour cause de blessure, le plus souvent, ou trop âgés.  L’écurie bénéficie désormais d’une structure totalement adaptée à leur prise en charge et d’une équipe de professionnels formés. Néanmoins, le prix de vente de ces chevaux blessés, oscillant entre 250 € et 500 € le plus souvent, ne permet pas de financer les frais de prise en charge. C’est la raison pour laquelle l’association a été lancée cette année.

Elle pourra compter sur l’expérience de la reconversion d’Amélie et Sylvain Martin et leur équipe. D’autres passionnés ont aussi rejoint cette belle aventure et feront partie du comité de pilotage : Gilles Baratoux, vétérinaire à la clinique équine de Meslay-du-Maine, Philippe Le Strat, spécialiste de l’équitation éthologique orientée vers le sport, Jessica Rainer, ostéopathe et éleveur de chevaux au galop, et Marion Rodde, enseignante d’équitation et cavalière en CCE.

D’ores et déjà extrêmement soutenue par plusieurs propriétaires et professionnels des courses, l’Association aura deux missions essentielles :

- la priorité est clairement la prise en charge et la vente sous contrat de chevaux réformés des courses devenus inaptes et ayant besoin d’une période de convalescence. Les fonds collectés seront à 100 % utilisés au profit de ces chevaux, que ce soit pour l’hébergement, les soins, le transport, la nourriture et les frais administratifs et de communication pour leur trouver une bonne maison.

- au second plan, elle organisera quelques événements chaque année avec des objectifs pédagogiques concrets pour la reconversion ou dans le but de lever des fonds pour leur prise en charge.