Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

UNIBET VICTOR LUDORUM JUVENILE HURDLE - Rockadenn deuxième pour ses débuts outre-Manche

International / 15.02.2020

UNIBET VICTOR LUDORUM JUVENILE HURDLE - Rockadenn deuxième pour ses débuts outre-Manche

UNIBET VICTOR LUDORUM JUVENILE HURDLE

Rockadenn deuxième pour ses débuts outre-Manche

Après un sans-faute à Cagnes-sur-Mer, où il est invaincu en quatre sorties, le "FR" Rockadenn (High Rock) tentait pour la première fois sa chance en Angleterre ce samedi, dans l’Unibet Victor Ludorum Juvenile Hurdle. Le vainqueur du Prix Christian de L’Hermite (L) s’est bien comporté en prenant la deuxième place, à nette distance toutefois du lauréat, Sir Psycho (Zoffany), un pensionnaire de Paul Nicholls. Parti à l’arrière-garde d’un peloton composé de six unités, le cheval de Gil Richard, de Julien et Pierre-Yves Mérienne et de Bertrand Vincent s’est rapproché en troisième position au franchissement du troisième obstacle. Entre les deux dernières difficultés, Rockadenn a prononcé un bel effort à l’extérieur de Sir Psycho, qui a constamment galopé aux avant-postes, mais ce dernier s’est détaché irrésistiblement et l’a dominé de huit longueurs et demie. La troisième place est revenue trois longueurs plus loin à The Pink’n (Dunaden).

Une prise de contact concluante. Hugo Mérienne, qui entraînait Rockadenn à Cagnes-sur-Mer, était lui aussi du voyage. Il nous a confié : « Le cheval court très bien. Aujourd’hui, c’était une prise de contact et Adrien [Mérienne, ndlr] l’a monté pour lui. Le terrain est très lourd, et c’était compliqué de revenir dans ces conditions. Après Cagnes, Rockadenn a eu un semi-break et n’était pas à 100 % aujourd’hui. Compte tenu de tout cela, sa performance est bonne. En fonction du poids que va lui attribuer le handicapeur anglais et du terrain, il ira soit sur le Fred Winter Juvenile Hurdle (Gr3), soit sur le Triumph Hurdle (Gr1). En tout cas, cette sortie nous donne des idées pour l’avenir. »

Un frère de Sistadenn. Élevé par Patrick Rago et Jean-Yves Le Scouarnec, Rockadenn est un fils d’High Rock (Rock of Gibraltar) et de Nijadenn (Northern Crystal), placée à 3ans sur les haies d’Enghien. C’est le frère de Sistadenn (Apsis), lauréate de six courses en plat, haies et steeple. Gagnante d’un Quinté sur les haies paloises, cette dernière s’est aussi imposée sur le steeple d’Auteuil et a également conclu troisième du Prix Prédicateur (L). Nijadenn a un 3ans nommé Sinnetic (Sinndar), qui est à l’entraînement chez Julien Mérienne, ainsi qu’un yearling par Kap Rock (Vidéo Rock). La deuxième mère, L’Étrie (Shercame), n’a pas réussi à boucler un parcours en trois tentatives sur les haies. Elle a donné Kermali (Diamond Prospect), lauréate sur les haies cagnoises, mais surtout Maemali (Evening World), vainqueur de sept courses en plat, dont un Quinté sur les 2.000m de Compiègne. L’Étrie est une sœur de Grand Trésorier (Grand Trésor), vainqueur à 3ans sur les haies d’Auteuil et deuxième du Prix Congress (devenu Gr2).

ALBERT BARTLETT PRESTIGE NOVICES’ HURDLE (GR2)

Ramsès de Teillée, une victoire pleine de promesses avant Cheltenham

Récent vainqueur de l’Albert Bartlett River Don Novices’ Hurdle (Gr2), à Doncaster, le "FR" Ramsès de Teillée (Martaline) a signé un deuxième succès de Groupe ce samedi à Haydock, face à quatre adversaires. À 8ans, le cheval n’a jamais semblé aussi fort et tentera de profiter de sa forme pour bien faire lors du festival de Cheltenham, lui qui devrait viser l’Albert Bartlett Novices’ Hurdle (Gr1). Seul French bred au départ, le représentant de John White et d’Anne Underhill a mené de bout en bout, suivi de près par Kalooki (Martaline). Attaqué en dehors par ce dernier dans le tournant final, Ramsès de Teillée semblait alors dominé, mais il a trouvé les ressources nécessaires pour vaincre Kalooki à l’issue d’une longue lutte, se détachant finalement par quatre longueurs. Il y avait les deux premiers et les autres, puisque le troisième, Port of Mars (Westerner), a complété le podium à dix-huit longueurs.

Le frère de Diva de Teille. Élevé par la famille Brosseau, Ramsès de Teillée est passé en vente à deux reprises. Acheté 27.000 £ par Colin Bowe à 3ans, à Goffs UK à Doncaster, il a été vendu 55.000 £ l’année suivante à David Pipe, à Tattersalls Ireland. Ramsès de Teillée est un fils du regretté Martaline (Linamix) et de Princesse d’Orton (Saint Cyrien), septième sur les haies de Nantes lors de son unique sortie. C’est le frère de quatre gagnants, dont Diva de Teille (Great Journey), deuxième du Grand Cross de Craon (L). Princesse d’Orton est une sœur de Sir d’Orton (Beyssac), deuxième du Winter Novices' Hurdle (Gr2) à Sandown, et d’Hero’s Dancer (Hero’s Honor), l’aïeule de Tzar’s Dancer (Tzar Rodney). Gagnant du Prix du Président de la République (Gr3), ce dernier s’est aussi classé quatrième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1).