Avec désormais l’Irlande, tous les principaux pays européens de galop sont à l’arrêt

International / 24.03.2020

Avec désormais l’Irlande, tous les principaux pays européens de galop sont à l’arrêt

La nouvelle est tombée ce mardi : le gouvernement irlandais a décidé de suspendre toutes les compétitions sportives, y compris celles se disputant à huis-clos, dès ce mardi 24 mars au soir et jusqu’au 19 avril au moins. Les courses hippiques vont donc cesser en Irlande, le lendemain du coup d’envoi de la saison de plat. L’Italie a été le premier pays à arrêter ses courses et, depuis, tous les principaux pays européens de galop ont suivi : Allemagne, France, Royaume-Uni et Irlande. Pour les courses d’obstacle irlandaises, cela veut dire que l’Irish Grand National ne peut pas avoir lieu, du moins à la date initiale du 13 avril. Le dernier grand rendez-vous de la saison irlandaise, en obstacle, est le Festival de Punchestown, qui peut avoir un espoir de se tenir si les courses reprennent bien le 20 avril. Il doit se disputer du 28 avril au 2 mai. Quant aux premiers classiques irlandais, les Guinées, ils ont lieu les 23 et 24 mai.

En Europe, le dernier grand pays de course – mais au trot – à faire de la résistance est la Suède. La saison de galop locale se rapproche : les courses sont toujours prévues mais, comme au trot, à huis-clos. Jägersro doit lancer le galop ce jeudi 26 mars.