BURJ NAHAAR (GR3) - Salute the Soldier se promène

International / 07.03.2020

BURJ NAHAAR (GR3) - Salute the Soldier se promène

MEYDAN (AE), SAMEDI

Le Burj Nahaar (Gr3) est la préparatoire au prochain Godolphin Mile (Gr2), l’épreuve pour les milers sur le dirt de la nuit de la Dubai World Cup. C’est Salute the Soldier (Sepoy) qui l’a emporté, en mode promenade. Vite dans le groupe de tête, il a bien accéléré dans la ligne droite et ses adversaires ne l’ont pas revu. Le pensionnaire de Fawzi Nass s’impose de cinq longueurs et demie, en sifflotant. Axelrod (Warrior’s Reward) est deuxième après avoir longtemps patienté, devant Secret Ambition (Exceed and Excel), qui n’a pas mal conclu pour prendre la troisième place à une longueur.

Un bon achat de Fawzi Nass. Salute the Soldier, lauréat d’un handicap pour ses débuts à Meydan, restait sur une quatrième place dans le Zabeel Mile (Gr2). Mais il n’était battu que d’une longueur dans cette épreuve remportée par Zakouski (Shamardal), qui est un bon élément. Le cheval réalise la meilleure performance de sa carrière. Il avait été acheté 380.000 Gns à la vente de chevaux à l’entraînement de Tattersalls en 2019. C’est Oliver St Lawrence qui a signé le bon mais il a indiqué que Fawzi Nass avait repéré le cheval depuis longtemps. En Angleterre, Salute the Soldier était un bon élément dans les handicaps, sous l’entraînement de Clive Cox.

Il faut noter que, ce samedi, Salute the Soldier découvrait le dirt en compétition. Fawzi Nass a commenté : « Il a toujours montré qu’il se plaisait sur cette surface et je suis content de le voir courir ainsi. Évidemment, nous avions une inquiétude concernant les projections, mais il a assez de vitesse pour se sortir de tout cela. Nous apprenons encore à le connaître. Il a très bien couru et s’est mieux comporté dans l’avant-course que lors de sa première sortie ici. Nous l’avions acheté en pensant qu’il pourrait être un cheval de dirt et cela se passe bien. Il reste assez nerveux : il faut le seller dans un box fermé et le laisser loin des autres chevaux et de la foule. » Salute the Soldier devait donc être bien content de ce Super Saturday à huis clos. Pas dit que ce sera encore le cas la nuit de la Dubai World Cup.

Un descendant de Danzante. Élevé par Alan Spence, Salute the Soldier est par Sepoy et Street Fire (Street Cry), une jument qui n’a pas couru. Il est le meilleur produit de sa mère, qui a donné deux autres chevaux performants sur le dirt d’Arabie Saoudite : Pyrexia (Singspiel), gagnant de dix courses, et Storm Cry (Poet’s Voice), lui aussi gagnant en Arabie Saoudite. Salute the Soldier descend de Danzante, lauréate du Critérium d’Évry (L), deuxième du Prix de Seine-et-Oise (Gr3) et troisième des Prix de Meautry et du Calvados (Grs3).