Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Castellano positif et auto-isolé

International / 26.03.2020

Castellano positif et auto-isolé

Castellano positif et auto-isolé

Javier Castellano est le premier jockey testé positif au coronavirus aux États-Unis. D’après son agent John Panagot, le pilote ne présente aucun symptôme clinique et il se trouve chez lui auto-isolé en attente du feu vert des médecins. Castellano était à Oaklawn Park lors de la réunion de l’Arkansas Derby (Gr2) le 14 mars. C’est là qu’il a rencontré, comme d’autres professionnels, Sean Payton, l’entraîneur de l’équipe de football de New Orleans Saints. Ce dernier était positif au virus. Castellano est rentré en Floride le jour suivant et il a monté deux courses à Gulfstream le 15 mars.

En Australie, les courses reprennent dans deux états

Les courses dans les états du Victoria et Nouvelle-Galles du Sud reprennent ce vendredi après deux jours d’arrêt. Le jockey Mark Zahra a voyagé dans un avion qui transportait un passager affecté par le coronavirus, et a été testé négatif. Hugh Bowman et Tom Berry étaient rentrés chez eux pour la réunion des Golden Slipper (Gr1) dans un avion privé en compagnie de Mark Zahra. Et les deux jockeys de Sydney sont aussi négatifs. Mark Zahra qui est autorisé à monter a annoncé qu’il ne se mettrait pas en selle avant samedi.

Inglis en ligne, mais sans les yearlings Arrowfield

John Messara, le patron d’Arrowfield Stud, a décidé que ses yearlings seraient scratchés de la grande vente Inglis Easter Yearling. Elle aura lieu en ligne pendant quatre jours du dimanche 5 au mercredi 8 avril. John Messara a déclaré : « La décision était difficile à prendre, mais on ne pouvait pas proposer ces yearlings dans une vente en ligne. Inglis a tout fait pour sauver la vente et même pour eux, ce fut difficile de choisir ce format. Les yearlings d’Arrowfield seront vendus directement, à l’amiable. » Inglis, dans son nouveau format de vente, a aussi prévu un round 2, sur le terrain. En effet, le dimanche 5 juillet verra passer sur le ring les yearlings qui n’ont pas atteint leur prix de réserve en ligne. Une solution salutaire pour les éleveurs qui ne veulent pas courir le risque de présenter à l’aveugle leur production. John Messara n’a pas fermé la porte à cette deuxième chance pour une partie de son offre des yearlings. Arrowfield était représenté à Inglis Easter par soixante lots, pour une valeur estimée entre 20 et 25 millions de dollars australiens (13,8 M€).