CES 4ANS QUI NOUS ONT IMPRESSIONNÉS - Hilal Al Cham, à la manière des forts

30.03.2020

CES 4ANS QUI NOUS ONT IMPRESSIONNÉS - Hilal Al Cham, à la manière des forts

Auteur de débuts encourageants en juillet dernier, Hilal Al Cham (Hilal Al Zaman) effectuait sa rentrée le 14 mars dernier à Toulouse, à l’occasion du Wathba Stallions Cup - Prix Djouras Tu. Installé rapidement en tête du peloton par Julien Augé, le représentant de la casaque Al Shaqab Racing ne s’est pas laissé approcher. Maleha (Munjiz) est deuxième à deux longueurs et demie. L’expérimentée Al Mahbooba (Madjani) se classe troisième.

Un cheval estimé et préservé. L’entraîneur du lauréat, Thomas Fourcy a déclaré : « L’année dernière, il avait bien débuté, mais c’est un cheval qui est toujours un peu compliqué le matin, qui est très allant et se donne beaucoup. Il n’était donc pas encore super bien réglé en débutant. Il avait montré quelque chose et il fallait lui laisser faire sa croissance. Je l’estime et en fin d’année dernière, nous l’avons laissé tranquille. J’ai également la chance qu’Al Shaqab me fasse confiance : le but était de le préserver pour faire une bonne année de 4ans. Julien Augé m’a dit qu’il avait encore une vitesse supplémentaire, mais dans ce terrain-là, il allait suffisamment vite pour que personne ne puisse venir le chercher. J’avais donné les ordres de le respecter. Il faut lui donner une bonne leçon, pas l’écœurer. Il n’y avait pas forcément grand monde pour aller devant et comme il a une bonne vitesse de base, j’ai dit à Julien d’y aller. Il connaît bien ces chevaux et l’a respecté. Dans la ligne d’en face, il a essayé de le reprendre pour ne pas l’énerver. C’est un cheval que j’aime bien, qui ira dans les bonnes courses de Groupe PA. Il a de la vitesse de base mais aussi de la tenue. Il faut juste qu’il apprenne à gérer. Il n’a pas encore la classe d’Amyr du Soleil (Amer), ou d’un cheval que j’ai débuté comme Nalink (Amer), qui sont plus maniables pour faire 2.000m. Lui, on va le laisser sur des distances intermédiaires. Il y a des courses intéressantes, comme les 1.600m de Goodwood. Ou Newbury. Par contre, il pourra faire 2.000m au Qatar l’hiver prochain. »

Un petit-fils d’Al Zahrah. Hilal Al Cham est un fils Hilal Al Zaman (Mencour). Cet étalon de Mohammad Al Nujaifi officie au haras du Mazet. La mère, Ya Hala (Azadi), a remporté deux courses et Thomas Fourcy précise : « Lors de sa victoire à Gramat, elle m’a apporté ma première victoire en tant qu’entraîneur alors que je montais encore ». C’est une sœur utérine d’Al Antara (Akbar), vainqueur du Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI (Gr3 PA) à Casablanca, en 2015, mais aussi d'Al Mouzdaher (General), vainqueur de deux courses à Doha. La deuxième mère, Al Zahrah (Kesberoy), avait beaucoup de qualité dans des courses qui sont aujourd’hui labellisées Groupe : deuxième du Prix du Président des Émirats Arabes Unis à Deauville et du French Arabian Breeder's Cup Classic à Toulouse, lauréate de la Coupe du Sud-Ouest des Pur-Sang Arabes, deux fois sur le podium de la Coupe d'Europe des Chevaux Arabes.

Hassan Mousli, la science du croisement. Hilal Al Cham a été élevé par Nada Mousalli, Faiz Al Elweet et Hassan Mousli. Ce dernier nous a confié : « J’ai effectivement fait naître ce cheval, tout comme sa mère. C’est le premier produit d'Hilal Al Zaman avec une fille d’Azadi (Darike), l’étalon de la maison. Je pense d’ailleurs que ce dernier va être un très bon père de mère. Hilal Al Zaman présente une morphologie et une musculature propre à la vitesse, ce qui semble correspondre à une fille d’Azadi comme Ya Hala et à ma jumenterie en règle générale. Ce vecteur de vitesse, il manque parfois dans l’élevage français. Par contre, Ya Hala était une jument avec beaucoup d’action, comme tous les produits d’Azadi. Ce dernier est l’oncle d'Arwa (Nuits St Georges), la mère du champion Al Mourtajez (Dahess). C’est donc une famille avec beaucoup d’action. Personnellement, je pense qu’on pourrait déjà rallonger Hilal Al Cham, mais Thomas Fourcy ne le souhaite pas tout de suite. De toute façon, avec l’expérience et la sagesse, Hilal Al Cham pourra tenir. »

TOULOUSE (FRA), 14th MARCH 2020

PRIX DJOURAS TU - WATHBA STALLIONS CUP

4-year-olds and up - 1,400m - €14,000

1st        HILAL AL CHAM (57) (C4)

            (Hilal Al Zaman & Ya Hala, by Azadi)

            Owner: Al Shaqab Racing

Breeder: F. Al Elweet

            Trainer: T. Fourcy

Jockey: J. Augé

2nd       MALEHA (54) (F4)

            (Munjiz & Tell Arca, by Tidjani)

            Owner & Breeder: Royal Cavalry of Oman

            Trainer: P. Sogorb

Jockey: J. Grosjean

SB_ROYAL CALVALRY OF OMAN

SB_BERLAIS (du)_ELEVEE

3rd       AL MAHBOOBA (55) (F4)

            (Madjani & Amaan, by Al Saoudi)

Owner: Sheikh H. Al Maktoum

Breeder: Shadwell France

            Trainer: F. Rohaut

Jockey: V. Seguy

Other runner(s) in finishing order: Mountasir, Gadeer de Carrère, Mysshwan de Piboul, Joskio, Shadad, Marmara Star & Vedette de Lagrimodi.

All ran(10).

(Turf) Very soft. 1'39"30. Distances: 2 1/2 - 2 1/2 - 1/4.