Cheltenham 2020 : ce qu’il faut retenir au niveau de l’élevage

Magazine / 14.03.2020

Cheltenham 2020 : ce qu’il faut retenir au niveau de l’élevage

Cheltenham 2020 : ce qu’il faut retenir au niveau de l’élevage

Briller à Cheltenham assure une publicité inégalable aux étalons, éleveurs et pays d’élevage. Nous vous proposons de revenir en quatre points sur les performances de la filière française cette année.

Par Adrien Cugnasse

Notre taux de réussite est le meilleur

Sur les quatre jours dans les épreuves black types sur les obstacles — hors bumpers donc — les "FR" représentaient 34 % des partants. En minorité numérique, ils ont pourtant remporté 6 des 13 Grs1 au programme (46 %) et 10 des 23 Groupes et Listeds (43 %). Une véritable performance statistique, mais pas que, car ils ont aussi marqué les esprits. Pour chaque réunion, les journalistes du Racing Post élisent un star performer, c’est-à-dire le cheval qui a réalisé à leurs yeux la performance la plus impressionnante. Et cette année, ce sont des "FR" qui ont décroché cette distinction chaque jour du festival : Épatante (No Risk at All) le mardi, Envoi Allen (Muhtathir) le mercredi, Min (Walk in the Park) le jeudi et Al Boum Photo (Buck’s Boum) le vendredi, grâce à sa victoire dans l’épreuve phare du festival, la Gold Cup (Gr1). Si l’édition 2019 de Cheltenham a été hors normes pour les "FR", 2020 restera donc comme très bonne.

LES "FR" À CHELTENHAM DEPUIS 2015 DANS LES ÉPREUVES BLACK TYPES

Édition FR au départ IE au départ % FR au départ Victoires black types des FR

2020 128 190 34,1 10

2019 136 191 34,6 12

2018 114 179 31,8 10

2017 112 188 29,6 6

2016 114 182 30,5 6

2015 90 177 26,1 7

Saint Voir frappe trois fois

Briller à Cheltenham, c’est toujours un moment unique pour un éleveur. Alors, produire plusieurs gagnants black types lors de ce meeting, c’est exceptionnel à tout point de vue. Certains éleveurs français ont connu ce bonheur et cette réussite, en solitaire ou en association. Nous avons étudié les palmarès depuis 2015 (les éventuels absents voudront bien nous excuser). La palme revient au haras de Saint Voir qui a frappé trois fois depuis 2015 avec ses associés (Aux Ptits Soins, Dame de Compagnie et Vautour). Viennent ensuite la famille Vagne (Espoir d’Allen et Envoi Allen), la famille Boudot (Églantine du Seuil et Défi du Seuil) et Antonia Devin (À Plus Tard et Politologue). De vraies performances d’éleveurs !

Et chez les étalons ?

Comme évoqué dans nos colonnes cette semaine, il est étonnant de constater que les poids lourds du marché irlandais des saillies sont absents, l’exception venant de Walk in the Park (Montjeu). Mais ce dernier s’est distingué avec des produits conçus en France (Min). Il va avoir le privilège de saillir la championne Apple’s Jade (Saddler’s Maker) qui a fait ses adieux lors de ce festival.

Quatre étalons ont frappé deux fois : le regretté Poliglote (Salder’s Wells), Nathaniel (Galileo) avec deux pouliches issues du plat, le vieux Kalanisi (Doyoun) et Stowaway (Slip Anchor), mort en 2014. Saint des Saints (Cadoudal) s’affirme encore un peu plus en tant que père de mère, étant le seul doublement représenté dans cette fonction avec Saint Roi (Randox Health County Handicap Hurdle, Gr3) et Envoi Allen (Ballymore Novices' Hurdle, Gr1).

LES ÉTALONS EN ACTIVITÉ QUI ONT DONNÉ AU MOINS UN GAGNANT BLACK TYPE À CHELTENHAM 2020

Étalons Gagnants black types Lieux de monte

Arcadio (Monsun) 1 Arctic Tack Stud (IE)

Buck’s Boum (Cadoudal) 1 Haras d'Enki (FR)

Kalanisi (Doyoun) 2 Boardsmill Stud (IE)

Maxios (Monsun) 1 Castle Hyde Stud (IE)

Muhtathir (Elmaamul) 1 Haras du Mezeray (FR)

Nathaniel (Galileo) 2 Newsells Park Stud (GB)

No Risk at All (My Risk) 1 Haras de Montaigu (FR)

Sholokhov (Sadler’s Wells) 1 Glenview Stud (IE)

Walk in the Park (Montjeu) 1 Grange Stud (IE)

Well Chosen (Sadler's Wells) 1 Kedrah House Stud (IE)

Ils sont partis de France déjà dressés

Les années se suivent et se ressemblent. Qu’ils aient été acquis en vente publique ou à l’amiable, les chevaux français qui brillent à Cheltenham sont (presque) tous partis après avoir couru en France. Seul Envoi Allen (Muhtathir) a suivi le circuit anglo-irlandais des point-to-points.

LES 10 "FR" QUI ONT GAGNÉ UN GROUPE À CHELTENHAM

Lauréat Victoire Cheltenham 2020 Niveau Père Père de mère Éleveurs Âge export Situation au moment de la vente/exportation

Al Boum Photo Magners Cheltenham Gold Cup Gr1 Buck’s Boum Dom Alco Messieurs Clayeux & Rauch 3 Couru à Moulins chez Emmanuel Clayeux

Burning Victory JCB Triumph Hurdle Gr1 Nathaniel El Corredor Sarl de Chambure & Sarl Riviera Equine 4 Gagnante en plat chez Stéphane Wattel

Concertista Tattersalls Mares' Novices Hurdle Gr2 Nathaniel Selkirk Wertheimer & Frère 3 Gagnante en plat chez Christophe Ferland

Dame de Compagnie Coral Cup Handicap Hurdle Gr3 Lucarno Kahyasi Haras de Saint Voir & Dominique Berchon 3 Placé à Auteuil chez Adrien Lacombe

Envoi Allen Ballymore Novices'Hurdle Gr1 Muhtathir Saint des Saints Bruno Vagne 2 À l’élevage

Épatante Unibet Champion Hurdle Challenge Trophy Gr1 No Risk at All Silver Rainbow François-Xavier & Anne-Doulce Lefeuvre 3 Gagnante Gr1 AQPS chez Armand Lefeuvre

Min Ryanair Chase Gr1 Walk in the Park Saint Estephe Marie-Thérère Mimouni 3 Placé à Auteuil chez Yannick Fouin

Politologue Betway Queen Mother Champion Chase Gr1 Poliglote Turgeon Henri Devin 4 Gagnant à Auteuil chez Étienne Leenders

Saint Roi Randox Health County Handicap Hurdle Gr3 Coastal Path Saint des Saints Messieurs Guilloux, Thomas & Dasque 3 Placé à Auteuil chez Guy Chérel

Sire du Berlais Pertemps Network Final Handicap Hurdle Gr3 Poliglote Garde Royale Jean-Marc Lucas, Camille & Louise Collet-Vidal 4 Gagnant à Compiègne chez David Cottin