City Light, un carnet de bal de haut niveau

Élevage / 06.03.2020

City Light, un carnet de bal de haut niveau

City Light, un carnet de bal de haut niveau

Premier fils de Siyouni au haras en France, City Light, dont la saillie est proposée au même tarif que son père lors de ses débuts (7.000 €), a ses premières juments testées pleines. Parmi elles on trouve Havaianas (Elusive Quality), issue d’une gagnante de Listed à Longchamp et deuxième des Yellow Ribbon Stakes (Gr1) à Santa Anita.

Helen Fourment (Dutch Art) à qui l’on doit le qualiteux pensionnaire de Stéphane Wattel Mon Ami l’Ecossais (Orpen), deux fois black type, compte également parmi les juments testées pleines du jeune étalon.

Le double gagnant de Groupe, et deuxième tout près des Diamond Jubilee Stakes (Gr1) affiche un book complet pour sa première année au haras et qui plus est, de qualité. La gagnante de Gr2 All is Vanity (Gold Away), Benzolina (Second Empire) qui a déjà produit trois chevaux black types, la demi-sœur de la mère d’Almanzor, Darnella (Manduro), la multiple placée de Stakes et troisième de Gr1 Diyakalanie (Ashkalani), Express American (American Post), mère d’Expressiy (Siyouni), gagnante de Listed, ou encore la lauréate du Saint-Alary (Gr1) Germance (Silver Hawk), pleine de Wootton Bassett, viendront rencontrer City Light en 2020.