Coronavirus : New York annule ses courses après la confirmation d’un cas dans les écuries

International / 20.03.2020

Coronavirus : New York annule ses courses après la confirmation d’un cas dans les écuries

Coronavirus : New York annule ses courses après la confirmation d’un cas dans les écuries

La New York Racing Association a décidé de suspendre les courses à Aqueduct, où les réunions se déroulaient à huis clos, après un cas de coronavirus détecté dans les écuries de Belmont Park. Un lad a été placé en quarantaine depuis le 13 mars, et la NYRA a annoncé l’arrêt des courses. Le président de la NYRA, Dave O’Rourke, a déclaré : « Nous travaillons avec les autorités sanitaires afin d’assurer des procédures de quarantaine et de stérilisation, avant de reprendre l’activité dans nos hippodromes. Nous voulons avant tout garantir la santé du personnel et des professionnels dans les écuries. » Le travail à Belmont Park, où sont stationnés presque tous les chevaux qui fournissent les partants à Aqueduct, se poursuit, mais les propriétaires ne sont pas admis aux écuries. Une date pour la reprise sera communiquée dans les prochains jours.

Gulfstream, le Maryland et la Californie renforcent les mesures. Gulfstream Park, de son côté, a annulé la réunion de vendredi, afin de renforcer les mesures de sécurité et le protocole sanitaire pour les courses et l’entraînement. Les courses reprendront ce samedi à huis clos. C’est avec des contrôles plus stricts que l’activité se poursuit au Maryland. Les chevaux qui ne sont pas logés à Laurel Park et Pimlico ont été rayés du programme des réunions de vendredi et samedi, également organisées à huis clos. La Californie a aussi fermé les écuries et les hippodromes au personnel et aux professionnels qui ne sont pas basés à Santa Anita, Golden Gate, ou dans le centre de San Luis Rey Downs. Les chevaux, quant à eux, peuvent circuler, mais ils seront pris en charge par le personnel dans une écurie sécurisée.

Ortiz et Maragh lèvent le pied. Deux jockeys ont annoncé qu’ils ne monteront pas, afin de ne pas prendre de risque. Irad Ortiz, le gagnant de la Cravache d’Or 2018 et 2019, a annoncé via les réseaux sociaux : « Après réflexion, j’ai décidé de ne pas monter pour le moment. C’est la meilleure décision pour moi et ma famille. J’espère que tout cela va bientôt s’arrêter, et que je pourrai à nouveau faire ce que j’aime. » Irad Ortiz avait quatre engagements ce samedi à Fair Grounds, où il devait monter le "Wertheimer" Portos (Tapit), et il sera remplacé. Rajiv Maragh, actif pendant l’hiver en Floride, a lui aussi décidé d’arrêter pour la même raison. Il est intéressant de souligner que s’ils partagent la même opinion, ils occupent des places bien différentes dans le vestiaire : Ortiz en est le chef de file, avec, cette année, 90 victoires pour 372 montes et 5,29 millions de dollars de gains (4,9 M€), alors que Maragh, qui a participé à 135 courses, compte 4 victoires et 280.000 $ (259.000 €) de gains.

L’entraîneur Tom Amoss en quarantaine. L’entraîneur Tom Amoss s’est de lui-même confiné pour une durée de quatorze jours après avoir appris que Sean Payton, l’entraîneur de football américain des New Orleans Saints, était positif au coronavirus. Ils se sont rencontrés à l’hippodrome d’Oaklawn Park lors de la victoire, samedi dernier, de Serengeti Empress (Alternation), dans les Azeri Stakes (Gr2). L’entraîneur de foot US avait remis à Tom Amoss le trophée de la course. Tom Amoss a demandé à être testé au plus vite.