DUBAI CITY OF GOLD (GR2) - Mickaël Barzalona fait la différence avec Loxley

International / 07.03.2020

DUBAI CITY OF GOLD (GR2) - Mickaël Barzalona fait la différence avec Loxley

MEYDAN (AE), SAMEDI

La confiance, c’est très important pour un jockey et Mickaël Barzalona l’a démontré en selle sur l’outsider Loxley (New Approach). Le pilote français a tout simplement subtilisé la course au grand favori, Defoe (Dalakhani), et à son confrère Andrea Atzeni, qui était tombé lourdement dans le Jebel Hatta. C’est à 500m du poteau que Barzalona, après avoir marqué à la culotte Defoe, a sorti Loxley, qui a placé sa pointe de vitesse. Defoe, un peu surpris, a vu Loxley passer sous son nez et Andrea Atzeni a été obligé de le décaler. La soupe était cuite. Le gris a fini par trouver son action mais il a dû se contenter de la deuxième place, à une courte tête de Loxley, alors que l’outsider Mountain Hunter (Lonhro) a décroché la troisième place. L’autre anglais, Desert Encounter (Halling), gêné par le train modéré, s’est classé sixième.

Un cheval retrouvé. Loxley, qui avait remporté le Grand Prix de Deauville à 3ans et fut jugé digne de courir le St. Leger (Gr1), a connu une saison difficile à 4ans. Il n’avait pas brillé lors de ses deux premières sorties dans le Carnival, comme l’a dit son entraîneur, Charlie Appleby : « C’est un cheval qu’on estimait beaucoup mais franchement il nous avait déçus lors de ses deux courses cet hiver à Meydan. C’est bien de le retrouver. » Mickaël Barzalona a expliqué : « C’est un joli petit cheval, il était un peu chaud mais j’ai eu la chance de trouver une bonne position derrière Defoe. Il est bien venu et il a fait le job de belle manière. » Andrea Atzeni a des excuses pour la défaite : « Loxley nous a battus sur une pointe de vitesse, mon cheval faisait une rentrée et il lui manquait une course. La foulée d’après, il aurait gagné. »

Un fils de Lady Marian. Loxley, un des 34 gagnants de Groupe issus de New Approach (Galileo), est le meilleur produit de Lady Marian (Nayef), qui avait gagné le Qatar Prix de l’Opéra (Gr1) sous la férule du regretté Werner Baltromei. C’est pour 1,8 million de Gns (2,17 M€) que Godolphin l’a achetée à Tattersalls December en 2008. Elle est restée à l’entraînement à 4ans en ajoutant à son CV la deuxième place dans le Prix Jean Romanet (Gr1). Lady Marian a donné deux autres gagnants, dont Forest Maiden (Invincible Spirit), lauréate de quatre courses avec un rating de 92, qui a été achetée 100.000 Gns (120.000 €) par l’écurie des Monceaux à Tattersalls July en 2016. La jeune poulinière a un 2ans par Siyouni (Pivotal) et une yearling par Wootton Bassett (Iffraaj).

Lady Marian, quant à elle, a un 2ans par Dubawi (Dubai Millennium).