FLORIDA DERBY (Gr1) - Été Indien vise sa revanche sur Tiz the Law

International / 27.03.2020

FLORIDA DERBY (Gr1) - Été Indien vise sa revanche sur Tiz the Law

GULFSTREAM PARK (US), SAMEDI

Quinze lauréats du Florida Derby (Gr1) ont réussi le doublé dans le Kentucky Derby. Et encore, c’est sans compter le cas de Maximum Security (New Year’s Day), lequel a l’année dernière passé en tête le poteau à Churchill Downs. Le report du Kentucky Derby au premier samedi de septembre a braqué tous les regards vers cette préparatoire, qui a perdu 250.000 dollars d’allocations. Ce changement fait suite à la baisse des revenus de l’hippodrome, une conséquence de la fermeture du casino local. Il faut savoir que, dans plusieurs États, presque un tiers des allocations proviennent des casinos installés sur les hippodromes. Gulfstream Park, en période de fermeture, a assez bien tenu le coup. Pendant les quatre dernières réunions à huis clos, où les guichets de simulcasting ont eux aussi été fermés, les enjeux en ligne ont affiché une baisse de 4 % par rapport à l’année dernière, se fixant à 34,95 millions. La course s’annonce très intéressante, avec au départ le deuxième favori du Kentucky Derby, Tiz the Law (Constitution), et Été Indien (Summer Front), le pensionnaire de Patrick Biancone, qui vient en septième place dans l’antepost betting.

Il s’élance depuis le parking… Les deux poulains se sont déjà rencontrés dans les Holy Bull Stakes (Gr3). Début février, Tiz the Law avait battu par trois longueurs son rival en lui donnant quatre livres. Sur le papier, il est dur d’envisager une revanche mais, depuis le premier round, Été Indien a beaucoup progressé, en se promenant dans les Fountain of Youth (Gr2). Cette course lui a assuré 50 points dans le classement de la Road to the Kentucky Derby, c’est-à-dire une place garantie à Churchill Downs. Tiz the Law, quant à lui, vient en quinzième position et il sera obligé de terminer dans les deux premiers pour poursuivre la route vers la grande épreuve. Le tirage au sort des places à la corde a joué un mauvais tour à Été Indien, qui a décroché le 12. Le poulain était déjà « parti du parking », comme le disent les Américains, lors de son succès dans les Fountain of Youth. Et Florent Geroux est le jockey sur mesure quand il faut monter de manière offensive.

Le Florida Derby est beaucoup plus qu’un match retour. Indipendence Hall (Constitution) a trouvé sur son chemin Sole Volante (Karakontie), l’autre bon 3ans de Patrick Biancone, dans les Sam Davis Stakes (Gr3). Mais il peut se racheter. Todd Pletcher n’a pas encore sorti son cheval pour le Kentucky Derby : il a encore cinq mois devant lui mais il faut qu’il se dépêche… Samedi, il présente deux candidats : Gouverneur Morris (Constitution), placé de Gr1 à 2ans, lequel a gagné de belle manière lors de sa rentrée dans une course à conditions à Tampa Bay, et Candy Tycoon (Twirling Candy), qui battu de huit longueurs par Été Indien dans les Fountain of Youth.

GULFSTREAM PARK (US), SAMEDI

SANIBEL ISLAND STAKES (L)

She’s my Type, Christophe Clément en route vers le cap des 2.000

Le programme de samedi à Gulfstream Park accueille 14 courses, dont six Groupes… et il y en a pour tous les goûts. Les Sanibel Island Stakes (L), une épreuve pour pouliches de 3ans sur le mile de la piste en gazon, ont retenu tout notre intérêt. She’s my Type (Dunkerque), un produit du haras du Quesnay, cherche un deuxième succès de stakes pour la casaque de Ghislaine Head. Son entraîneur, Christophe Clément, est à deux succès du palier des 2.000 victoires. Et il peut compter sur 11 autres partants ce week-end. She’s my Type trouve sur son chemin Cheermeister (Bodemeister), qui l’a devancée en dernier lieu dans les Sweetest Chant Stakes (Gr3). La française aura deux livres d’avantage sur sa rivale. Cette course très ouverte pourrait aussi sourire à Walk in Marrakech (Siyouni), une placée de Gr1 qui est désormais à l’entraînement chez l’Argentin Ignacio Correas, et à Onyx (Dialed In), qui a aligné trois victoires lors de ses trois dernières sorties.

GULFSTREAM PARK (US), SAMEDI

SAND SPRINGS STAKES (L)

Newspaperofrecord est de retour

L’année dernière à cette époque, l’entourage de Newspaperofrecord (Lope de Vega) rêvait des 1.000 Guinées (Gr1). Tout s’est mal passé pour la lauréate de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1) 2018. Elle a couru sans briller à trois reprises pendant sa campagne de 3ans. Chad Brown a mis au placard sa pensionnaire après les Belmont Oaks (Gr1) et la ressortira ce samedi dans les Sand Springs (L). C’est la pouliche de classe du lot mais les parieurs américains n’aiment pas trop les chevaux qui alignent les défaites. La française La Signare (Siyouni) vient de bien courir dans les Very One Stakes (Gr3) et peut décrocher une place tout comme l’ex-anglaise Zofelle (Zoffany).