La France et ses classiques

Institution / Ventes / 18.03.2020

La France et ses classiques

Le calendrier classique français peut-il changer suite à l’épidémie de Coronavirus ? Olivier Delloye, directeur général de France Galop, a avancé cette possibilité dans un interview à Sky Sports Racing. Contacté par téléphone, il nous a dit mercredi en fin d’après-midi : « Si les dates de la fermeture des hippodromes restent les mêmes… rien va changer. Dans ce contexte, les Poules d’Essai, le Prix du Jockey Club et le Prix de Diane garderont leur place dans le calendrier. Ce qui est sûr c’est que nos efforts viseront à préserver la base du programme et la logique du calendrier de sélection. C’est une première pour tout le monde. Nous sommes confrontés à une urgence et il faut la gérer au mieux. » Dans la soirée, Édouard de Rothschild a annoncé sur les réseaux sociaux : « Aujourd’hui les autorités hippiques irlandaises ont annoncé le maintien des courses à huis-clos. J’ai toutes les raisons de croire que les courses reprendront en France la deuxième quinzaine d’avril et que les courses classiques seront maintenues à leurs dates prévues. »