H.H. THE AMIR SWORD - Ebraz, une victoire doublement historique !

05.03.2020

H.H. THE AMIR SWORD - Ebraz, une victoire doublement historique !

DOHA (QAT), 22nd FEBRUARY 2020

Gr1 PA - 4-year-olds and up -2,400m - $1,000,000

Maxime Guyon et Ebraz (Amer) sont entrés dans l'histoire ce samedi à Doha. Ils sont les premiers à avoir réalisé la Triple couronne des pur-sang arabes, laquelle se compose des Qatar International Stakes (Gr1), en juillet sur le mile de Goodwood, de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA), sur 2.000m en octobre à ParisLongchamp, et enfin du grand test de tenue, H.H. The Amir Sword (Gr1 PA), sur 2.400m à Doha. Par la même occasion, Ebraz devient le premier cheval à remporter trois fois la plus belle épreuve du programme qatari. Historique !

Le meilleur a gagné. Aaley Al Magam (Amer) a fait son travail de leader en prenant la tête de la course, menant détaché du peloton, alors que le futur lauréat patientait à mi-peloton le long de la corde. En sortant du tournant, Yazeed (Munjiz) a soudainement pris l'ascendant sur la course et, à 250m du but, il semblait en mesure de pouvoir remporter la course avec Olivier Peslier. Mais il a rapidement été rejoint par Tayf (Amer) et Soufiane Saadi. C'est alors qu'Ebraz a plongé entre les deux pensionnaires d'Alban de Mieulle, prenant très nettement le dessus sur ses adversaires. Il remporte son troisième H.H. The Amir Sword avec un peu moins de deux longueurs d'avance sur Tayf. Yazeed termine troisième. Khataab (Amer) se classe quatrième après avoir fait les extérieurs.

L'impossible a été réalisé. Une pression considérable pesait sur les épaules de Julian Smart, et l'entraîneur a littéralement explosé de joie au passage du poteau. Une heure après la course, il a nous confié : « Ebraz fut assez précoce pour courir le Gr1 de Deauville au mois d'août de ses 3ans. Mais dans sa jeunesse, ce n'était pas un cheval dur. Et il s'est considérablement endurci en mûrissant. Il fallait être dur pour passer au travers des chevaux d'Umm Quarn dans la ligne droite. Maxime Guyon le monte à la perfection. Gagner trois fois l'Amir Sword, c'est théoriquement impossible. La Triple couronne, je pensais ne jamais voir un cheval capable de la remporter… et je n'étais pas le seul à le dire. Ebraz est certainement devenu le plus riche des pur-sang arabes de l'histoire. C'est un sentiment incroyable que d'entraîner le meilleur cheval au monde. Je ne vois pas quel cheval actuellement à l'entraînement pourrait le battre. C'est la huitième fois qu'Al Shahania remporte cette course, c'est considérable. »

Il est hors normes. Maxime Guyon, jockey du lauréat, a précisé : « Incroyable ! C'est le premier à réaliser cette fameuse Triple couronne ! La course a été régulière, les leaders ont joué leur rôle. J'étais derrière un cheval qui avait une bonne chance et je sais qu'Ebraz est capable d'accélérer, si bien que je n'étais pas vraiment inquiet. Il répond toujours présent et je le connais bien : nous avons gagné trois Grs1 PA ensemble l'année dernière. Julian Smart a réalisé un travail formidable car il n'est pas évident de faire gagner un cheval sur trois distances différentes. Il est très bon depuis toujours, mais depuis l'année dernière, Ebraz est devenu hors normes. Il va être très difficile à battre cette année. C'est la classe. » Bertrand Le Métayer, le racing manager d'Al Shahania Stud, nous a confié : « Depuis Goodwood, c'est-à-dire la première manche de la Triple couronne, sur 1.600m, Ebraz a pris goût au combat. Le fait d'être chahuté dans un parcours ne le perturbe plus, au contraire même. Par le passé, il usait les autres grâce à sa tenue. Aujourd'hui, il le fait grâce à sa classe et à son accélération. Être capable de gagner quatre Grs1 successifs, avec des tactiques différentes, dans des pays différents, sur trois distances différentes… c'est tout simplement incroyable. C'est aussi la victoire d'un élevage exceptionnel, celui de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani. »

Le propre frère de trois gagnants de Gr1 PA. Élevé par le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani, Ebraz est le fils d'une jument hors normes. En effet, sa mère, Massamarie (Tidjani), a donné Raahah (Asraa Min Albarq), la lauréate du Qatar Arabian Trophy des Juments (Gr1 PA). On lui doit aussi Mared Al Sahra (Amir's Sword, Gr1 PA), Mu'Azzaz (Shadwell Dubai International Stakes, Gr1 PA), Metrag (Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Gr3 PA)… tous issus d'Amer (Wafi). Ebraz est un petit-fils de Margau (Manganate), une propre sœur du chef de race Dormane (Manganate), et du crack Djendel (Manganate). Elle a donné naissance à un élément comme Santhal (Djebbel), qui remporta six courses dont l'Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1 PA). Enfin, la troisième mère n'est autre que Mandore (Grabiec), la grande jument de l'élevage Watrigant.

 

 

 

Shabab

 

 

Wafi

 

 

 

 

Sarhah

 

Amer

 

 

 

 

 

Lahoom

 

 

Bushra

 

 

 

 

Rahifa

EBRAZ (H7)

 

 

 

 

 

 

Flipper

 

 

Tidjani

 

 

 

 

Managhi

 

Massamarie

 

 

 

 

 

Manganate

 

 

Margau

 

 

 

 

Mandore

 

 

 

 


H.H. THE AMIR SWORD TROPHY

Gr1 PA - 4-year-olds and up - 2,400m - $1,000,000

1st       EBRAZ (58) (H7)

(Amer & Massamarie, by Tidjani)

Owner & Breeder: H.H. Sheikh M. Bin Khalifa Al Thani

Trainer: J. Smart

Jockey: M. Guyon

2nd       TAYF (58) (H8)

(Amer & Djelmila, par Manganate)

Owner: Umm Qarn

Breeder: H.H Sheikh A. Bin Khalifa Al Thani

Trainer: A. de Mieulle

Jockey: S. Saadi

3rd        YAZEED (58) (H7)

(Munjiz & Al Dahma, by Amer)

Owner: Umm Qarn

Breeder: H.H. Sheikh A. Bin Khalifa Al Thani

Trainer: A. de Mieulle

Jockey: O. Peslier

All ran (10)

Turf. 2’39’’46. Distances: 1 3/4, 3/4.