JEBEL HATTA (GR1) - Barney Roy envoie un message fort

International / 07.03.2020

JEBEL HATTA (GR1) - Barney Roy envoie un message fort

MEYDAN (AE), SAMEDI

Du bleu, du bleu, du bleu, du bleu ! Les Godolphin ont trusté les quatre premières places de ce Jebel Hatta (Gr1), dernière étape avant la Dubai Turf (Gr1). Mais on a surtout vu le bleu de Barney Roy (Excelebration). Le pensionnaire de Charlie Appleby s’est imposé en liberté dans ce Gr1… lui qui n’avait pas gagné à ce niveau de compétition depuis son succès dans les St James’s Palace Stakes 2017 ! Barney Roy a eu plusieurs vies depuis… Une vie d’étalon, vite terminée pour cause d’infertilité, en 2018. Et, en 2019, une nouvelle carrière sur les pistes, castré cette fois.

Le nouveau Barney Roy ? Barney Roy n’a pas tremblé dans ce Jebel Hatta. Patient à l’arrière-garde dans une course emmenée à un rythme élevé par Ajwad (Rock of Gibraltar), qui a vite cédé, il n’a eu besoin que d’une accélération pour aller chercher Spotify (Redoute’s Choice). Ce dernier est parti de loin et n’a pas démérité, mais il n’a rien pu faire contre Barney Roy, puis contre Magic Lily (New Approach), qui a pu se rapprocher le long du rail et qui prend la deuxième place à une longueur trois quarts. Spotify est troisième, à une longueur et demie, devant Dream Castle (Frankel), quatrième à deux longueurs et demie.

Barney Roy venait de remporter l’Al Rashidiyah (Gr2) et il confirme sa forme dans ce Jebel Hatta. Tous les feux sont au vert – ou au bleu – pour la Dubai Turf, même si ce sera encore une autre paire de manches, avec la présence d’Almond Eye (Lord Kanaloa), la tenante du titre, ou encore d’Admire Mars (Daiwa Major), gagnant du Hong Kong Mile (Gr1) et qui sera de nouveau associé à Christophe Soumillon.

Charlie Appleby, entraîneur des trois premiers, a commenté : « Avec le douze dans les stalles, nous avions décidé de le monter derrière en espérant avoir de la chance. Le cheval n’a pas rendu la tâche facile à William Buick mais il lui a donné un très bon parcours étant donné les circonstances. Il est juste très enthousiaste et il veut y aller. Dès que William l’a eu droit dans la ligne droite, il était clair qu’il allait gagner. Il va aller sur la Dubai Turf et Magic Lily devrait y aller aussi. Spotify court bien. »

Godolphin a acheté 3,6 millions son demi-frère. Barney Roy est de loin le meilleur produit d’Excelebration (Exceed and Excel), lequel n’a pas répondu aux attentes après une carrière au top sur le mile, avec trois victoires Gr1 : Prix du Moulin de Longchamp, Prix Jacques Le Marois et Queen Elizabeth II Stakes. Godolphin s’est offert l’année dernière le demi-frère de Barney Roy par Dubawi (Dubai Millennium) pour 3,6 millions de guinées (4,46 M€), le top price du book 1 de la vente d’octobre de Tattersalls. La mère, Alina (Galileo), a couru deux fois à 2ans en France, sans rien montrer. Elle a également donné la placée black type Wisdom Mind (Dark Angel). La deuxième mère, Cheyenne Star (Mujahid), a gagné au niveau Gr3 en Irlande.