L’Espagne hippique en stand-by

International / 22.03.2020

L’Espagne hippique en stand-by

Comme le reste du monde hippique, ou presque, l’Espagne a annulé toutes ses journées de courses (une par semaine), jusqu’à la mi-avril. Le meeting de printemps de la Zarzuela attendra, tout comme celui de Dos Hermanas, qui a été décalé à l’automne. Le pays subit la crise du coronavirus de plein fouet avec 28.572 malades et déjà 1.720 morts ce dimanche, alors qu’ils ont commencé le confinement bien plus tôt que nous. Dans ces conditions, qu’en est-il de l’entraînement quotidien qui a lieu, pour la plupart des chevaux en Espagne, à la Zarzuela, à moins de dix kilomètres de Madrid ? Pour le moment, il se poursuit même si certains professionnels commencent à se demander, au vu de la situation extrêmement grave que vit l’Espagne, s’il ne faudrait pas stopper l’entraînement également. Mais dès lors, quid de l’entretien des chevaux ? Seraient-ils envoyés au pré ? Continueraient-ils simplement à être marchés en main ? Pour le moment, l’entraînement continue, mais le doute plane.