La vente Inglis aura lieu… mais en ligne

International / 25.03.2020

La vente Inglis aura lieu… mais en ligne

C’est une première : la grande vente de yearlings Inglis Easter aura bien lieu dimanche 5 et lundi 6 avril, mais en ligne. La décision a été prise mercredi soir et les détails seront connus ce jeudi. Les 514 yearlings du catalogue seront proposés sur la plateforme en ligne et les acheteurs auront la possibilité de les inspecter dans les haras de Nouvelle Galles du Sud avant la vente. Le directeur d’Inglis, Sebastian Hutch, a expliqué : « La situation est difficile et nous savons que cette décision n’a pas fait l’unanimité chez les vendeurs mais il fallait jouer le jeu. Je pense qu’il s’agit d’une opportunité très importante pour les éleveurs et les propriétaires. Nous nous sommes engagés à créer le plus d’intérêt possible chez les acheteurs en puissance et nous invitons les vendeurs à se donner à fond dans ce projet. »

Un catalogue de luxe. Le catalogue de la vente est impressionnant avec 67 produits de Snitzel (Redoute’s Choice), 48 de I Am Invincible (Invincible Spirit), 25 de Not a Single Doubt (Redoute’s Choice) et American Pharoah (Pioneerof the Nile) et 18 de Zoustar (Northern Meteor). En comptabilisant les prix de saillies payés pour ces cinq étalons, on arrive à une valeur de 21,71 millions de dollars australiens (11,91 M€) et il faut ajouter à la liste 4 produits de Deep Impact (Sunday Silence), 9 de Frankel (Galileo), 13 de Medaglia d’Oro (El Prado), 3 de Lord Kanaloa (King Kamehameha) et 2 de Siyouni (Pivotal) pour ne citer qu’eux. Quelle réaction auront les acheteurs au moment de poser des enchères en ligne pour des yearlings d’un tel niveau ? On a le droit de se poser la question et pour cette raison, cette vente est un premier pas dans l’avenir.

Une plateforme très active. Ce mercredi une vente sur la plateforme online d’Inglis s’est terminée. Le catalogue proposait 313 lots dont 195 ont trouvé preneurs pour un chiffre d’affaires de 1,45 million de dollars australiens (795.800 €) avec un top price de 245.000 AU$ (134.500 €) payé pour le 4ans Trope (More yhan Ready), placé de Gr2. Paul Loftis a acheté le cheval avec l’objectif de le courir avant de lui donner une chance d’étalon et il a battu des acheteurs de Hongkong et Singapour. La plupart des lots vendus sont des chevaux à l’entraînement et des poulinières, mais 16 yearlings, pour 124.250 AU$ (68.200 €) et une vingtaine de foals, ont aussi trouvé preneurs. On note aussi un cas de pinhooking en ligne : Ramsey Pastoral, qui avait acheté en octobre pour 12.000 AU$ (6.580 €) Alasaayel (Medaglia d’Oro), a revendu la poulinière pleine de Merchant Navy (Fastnet Rock) pour 75.000 AU$ (41.161 €) à Lakeview Resources. Le tarif de Merchant Navy est de 55.000 AU$ (30.180 €). Cette vente est la treizième consécutive qui a affiché un chiffre d’affaires de plus d’un million.