Le bilan d’une saison anglaise insolite sur les obstacles

International / 27.03.2020

Le bilan d’une saison anglaise insolite sur les obstacles

La saison d’obstacle anglaise s’est terminée prématurément, juste après le Festival de Cheltenham, pour cause de pandémie. Pas de Festival du Grand National, ni de réunion de clôture à Sandown. Qui sont les leaders de la saison 2019-2020 ?

Par Christopher Galmiche

LES ENTRAÎNEURS

Nicky Henderson reprend sa couronne

Pour la sixième fois, Nicky Henderson est devenu Champion Trainer en obstacle avec 118 victoires pour 457 partants. Il a pu compter sur un effectif de qualité. Souvent, en temps normal, c’est Cheltenham qui fait la différence. Cette année, ce meeting a logiquement encore plus pesé. Là-bas, il a remporté trois Grs1 grâce à Champ (King’s Theatre), lauréat du RSA Chase (Gr1), Épatante (No Risk at All), gagnante du Champion Hurdle (Gr1) mais aussi du Christmas Hurdle (Gr1) à Kempton, et Shishkin (Sholokov), vainqueur du Supreme Novices’Hurdle (Gr1), sans compter la deuxième place de Santini (Milan) dans la Gold Cup (Gr1). On notera l’absence d’Altior (High Chaparral) lors du grand rendez-vous, qui lui aurait sans doute offert le Queen Mother Champion Chase (Gr1). Pour la onzième fois depuis la saison 2008-2009, l’homme de Seven Barrows a dépassé la centaine de gagnants. Il a devancé le tenant du titre, Paul Nicholls, avec un peu moins de 200.000 £ d’avance… Ce dernier n’a pas fait un Festival de Cheltenham exceptionnel, puisqu’il a gagné un seul Gr1, le Champion Chase, avec Politologue (Poliglote). Son début de saison, en revanche, a été superbe avec la démonstration de Clan des Obeaux (Kapgarde) dans le King George VI Chase (Gr1), la victoire de Cyrname (Nickname) à Ascot devant Altior et, plus tard, le succès de Solo (Kapgarde) dans l’Adonis Hurdle (Gr2). Pour la première fois depuis la saison 2001-2002, Paul Nicholls n’a pas dépassé la centaine de gagnants, par la force des choses. La troisième place est revenue à Dan Skelton, un ancien disciple de Paul Nicholls. Il n’a pas eu des cracks sous sa responsabilité, mais est le Champion Trainer en termes de victoires (119 pour 725 partants). Avec 1.486.253 £ de gains, il précède de peu Willie Mullins et ses 1.421.679 £. Le Champion Trainer irlandais a tardé à démarrer à Cheltenham, mais il a fini en trombe, gagnant notamment tous les Grs1 du vendredi, dont la Gold Cup, avec Al Boum Photo (Buck’s Boum).

LES TOP 5 DES ENTRAÎNEURS D’OBSTACLE EN ANGLETERRE POUR LA SAISON 2019-2020

#

Entraîneur

Victoires

Gains

1er

N. Henderson

118

2.533.862 £

2e

P. Nicholls

96

2.341.313 £

3e

D. Skelton

119

1.486.253 £

4e

W. Mullins

8

1.421.679 £

5e

N. Twiston-Davies

71

1.300.788 £

LES PROPRIÉTAIRES

Les French breds font la différence

La saison d’obstacle anglaise a été similaire au Festival de Cheltenham : John-Patrick McManus a fait une razzia. Comme à Prestbury Park, tout cela a été possible grâce aux French breds. Épatante, Easysland (Gentlewave) et Saint Roi (Coastal Path), sans oublier Fakir d’Oudairies (Kapgarde) et Défi du Seuil (Voix du Nord), ont été quelques-uns de ses meilleurs représentants. Avec 2.138.544 £ de gains et 79 succès, il a fait très nettement la différence sur Simon Munir et Isaac Souede, qui ont amassé 747.336 £ de gains. Viennent ensuite Kate et Andrew Brooks, Rich Ricci et Trevor Hemmings. Savez-vous quel est le point commun des quatre premiers propriétaires au classement ? Pour chacun d’eux, le cheval leur ayant permis de gagner le plus d’argent est un français de naissance. Il s’agit d’Épatante pour "JP", Call Me Lord (Slickly) pour Simon Munir et Isaac Souede, Saint Calvados (Saint des Saints) pour les Brooks et Min (Walk in the Park) pour Rich Ricci.

LES TOP 5 DES PROPRIÉTAIRES D’OBSTACLE EN ANGLETERRE POUR LA SAISON 2019-2020 

#

Propriétaire

Victoires

Gains

1er

J.-P. McManus

79

2.138.544 £

2e

S. Munir & I. Souede

24

747.336 £

3e

K. & A. Brooks

27

481.826 £

4e

Mme S. Ricci

2

412.958 £

5e

T. Hemmings

26

404.498 £

LES JOCKEYS

Brian Hughes détrône Richard Johnson… avec un coup de pouce du destin !

Basé dans le nord de l’Angleterre, Brian Hughes a été sacré Champion Jockey pour la première fois avec 141 succès contre 122 au quadruple tenant du titre, Richard Johnson. C’est la quatrième saison consécutive que Brian Hughes dépasse les 140 vainqueurs. Il a monté 714 fois, mais ne s’est pas beaucoup distingué dans les Groupes. En effet, il n’en a gagné que trois cette saison et n’a pu compter à ce niveau que sur Waiting Patiently (Flemensfirth), lequel lui avait offert l’Ascot Chase (Gr1) 2018. Globalement, les leaders du classement anglais ne sont pas forcément ceux que l’on a l’habitude de voir se distinguer à Cheltenham, Aintree ou Punchestown. Ce sont des chasseurs de victoires, peu importe le niveau. Seize fois dauphin de Tony McCoy, puis sacré à quatre reprises depuis le départ en retraite de ce dernier, Richard Johnson est de nouveau deuxième cette saison. La faute à une fracture du bras qui lui aura coûté cher. Très sportif, il a commenté sur Twitter : « Brian Hughes mérite son titre ! » C’est Sam Twiston-Davies qui conclut troisième devant Harry Skelton et Harry Cobden. 

#

Jockey

Victoires

1er

B. Hughes

141

2e

R. Johnson

122

3e

S. Twiston-Davies

99

4e

H. Skelton

97

5e

H. Cobden

83

LES CHEVAUX

L’élevage français toujours au top

Selon les ratings du Racing Post, le meilleur cheval de la saison a été Cyrname (Nickname), qui était déjà le numéro 1 sur 4.000m la saison dernière. Sa victoire dans le Christy 1965 Chase (Gr2) devant le crack Altior (High Chaparral) a été l’un des plus beaux matchs de la saison et cela a forcément marqué les esprits (notamment ceux des handicapeurs !). Deuxième ensuite du King George VI Chase (Gr1), sur une distance trop longue, il a fini sa saison sur une lourde chute à Ascot. Crédité de 179 de rating, il est le numéro 1. Parmi les cinq premiers chevaux de la saison selon les ratings, nous retrouvons d’ailleurs quatre français de naissance. Outre Cyrname, il y a Clan des Obeaux, vainqueur du King George, Al Boum Photo, lequel a réussi le doublé dans la Gold Cup, et Chacun pour Soi (Policy Maker), lauréat du Dublin Chase (Gr1). Si l’on élargit aux trente premiers chevaux classés, nous retrouvons dix-sept "FR" soit 57 %.

LES TOP 5 DES CHEVAUX D’OBSTACLE EN ANGLETERRE POUR LA SAISON 2019-2020 

#

Chevaux

Pays d’élevage

Éleveurs

Racing Post Rating

1er

Cyrname

FR

S. Follain, E. Lecoiffier, S. Guesdon & X. Lefeuvre

179

2e

Clan des Obeaux

FR

Mme M. Devilder

178

3e

Altior

IE

P. Behan

177

4e

Al Boum Photo

FR

E. Clayeux & J. Rauch

176

5e

Chacun pour Soi

FR

D. Berland

175

Easysland, dans le top 20 des sauteurs anglais. Pour l’anecdote, un cheval entraîné en France entre dans ce top 30. Il s’agit d’Easysland (Gentlewave), invaincu sur le cross de Cheltenham et crédité d’un rating de 171 comme un certain Défi du Seuil. Le pensionnaire de David Cottin se place ainsi devant Un de Sceaux (Denham Red), Champ ou encore Faugheen (Germany)…