LE MAGAZINE - Étalon de première production : Shalaa favori pour le titre de champion d’Europe

International / 23.03.2020

LE MAGAZINE - Étalon de première production : Shalaa favori pour le titre de champion d’Europe

Quelques bookmakers ont sorti les cotes pour le titre de champion first crop sire sur les îles britanniques et, pas de surprise, le favori est Mehmas (Acclamation), proposé à 3,5/1, suivi par Belardo (Lope de Vega) à 5/1. Un opérateur en ligne propose des cotes pour le premier étalon qui produira un gagnant classique en Angleterre, Irlande et France. Le favori est Territories (Invincible Spirit) à 5/1. Le betting qui manque est celui qui porte sur le champion first crop sire en Europe, un titre qui n’existe pas, même si le site www.stallionguide.com tient les comptes. 

Je ne suis qu’un bookmaker en rêve, mais j’ai un favori très clair : Shalaa (Invincible Spirit) qui n’est pas dans la liste. Sa cote ? Disons qu’à 3,5/1, je place tout de suite un billet à 50 €. Ce titre serait une première : aucun étalon basé en France n’a réussi à remporter ce titre platonique mais très important. Les premiers produits de Shalaa sont au nombre 118, dont 65 ont trouvé preneurs aux ventes de yearlings à un prix moyen de 115.971 €, quatre fois son tarif en 2017. L’étalon du haras de Bouquetot a été le 2ans le plus vite de sa génération et il a réussi le doublé de Grs1 Prix Morny & Middle Park Stakes. Trente-deux produits de Shalaa sont déjà enregistrés à l’entraînement en France, dont 7 sont chez André Fabre et 4 chez Jean-Claude Rouget et François Rohaut. Autre considération intéressante : l’année dernière, 36 yearlings de Shalaa ont été adjugé aux ventes en Angleterre et Irlande et dans le catalogue de la Craven breeze up de Tattersalls, il a 8 sujets de 2ans. C’est une indication : ils galopent…

Les étalons de première production les plus représentés

Étalon  Père Tarif 2017 (€) Nb de 2ans Dont présentés en vente Vendus Prix moyen (€) Top price (€)
Mehmas Acclamation 12.500 146 104 87 35.673 285.993
Vadamos Monsun 10.000 127 81 68 30.752 180.000
Twilight Son Kyllachy 11.332 122 96 77 33.232 152.928
Pride of Dubai Street Cry 15.000 121 80 62 28.618 145.000
The Gurkha Galileo 25.000 118 74 52 59.575 525.000
Shalaa Invincible Spirit 27.500 118 75 65 115.971 600.000
Territories Invincible Spirit 13.599 112 88 75 52.783 260.000
Estidhkaar Dark Angel 5.000 105 77 46 23.402 164.692
Adaay Kodiac 7.932 94 65 54 29.744 249.000
Awtaad Cape Cross 15.000 94 66 55 83.755 435.000
Belardo Lope de Vega 15.000 93 67 52 41.779 241.500
Buratino Exceed and Excel 5.000 87 59 40 12.847 71.000
Kodi Bear Kodiac 10.000 81 70 55 21.200 100.000
Markaz Dark Angel 5.000 78 64 47 13.874 74.357
New Bay Dubawi 20.000 77 56 46 46.410 358.793
Prince of Lir Kodiac 5.000 77 48 36 15.880 327.000
Bobby's Kitten Kitten's Joy 14.165 76 47 36 13.596 77.000
Dariyan Shamardal 8.000 68 35 25 22.600 115.000
Harzand Sea the Stars 15.000 67 37 31 46.461 152.928
Fascinating Rock Fastnet Rock 10.000 61 31 26 31.107 164.682
Goken Kendargent 5.000 61 32 29 18.689 50.000
Morandi Holy Roman Emperor 3.000 60 14 12 18 .458 52.000

The Gurkha et les doutes du marché. Shalaa était le plus cher (27.500 €) parmi les étalons de première production, suivi par The Gurkha (Galileo) qui avait officié à 25.000 € en 2017. Les deux ont eu des résultats très différents sur les rings : Shalaa a fait l’unanimité alors que The Gurkha a enregistré 52 vendus sur 74 pour un prix moyen de 59.575 €. Quatre The Gurkha ont été vendus à plus de 250.000 €, dont deux adjugés à M.V. Magnier. Si on retire ces deux-là, la moyenne de l’étalon baisse à 36.700 €. Le marché n’a pas trop aimé The Gurkha, probablement parce qu’il n’a pas couru à 2ans, mais il faut tenir compte du fait que le cheval était malade. Aidan O’Brien entraîne quatre produits du lauréat de la Poule d’Essai des Poulains et France Galop recense 15 juniors à l’entraînement dans l’Hexagone.

Il faut cent juniors et trente gagnants.  Le profil du champion est assez facile à dessiner. Depuis 2010, à six reprises, l’étalon débutant tête de liste en Europe pouvait compter sur plus de 100 juniors. Celui qui en avait moins est No Nay Never (Scat Daddy) qui, en 2018, avait sorti 29 gagnants à 2ans sur 81 produits. Pour décrocher la couronne il faut compter sur une trentaine de gagnants. Outre l’étalon Coolmore, ceux qui se sont hissés en haut du classement sans arriver à 30 lauréats sont Society Rock (Rock of Gibraltar), qui en a eu 28, et Sakhee’s Secret (Sakhee) avec 24.

Les meilleurs étalons de première production en Europe

Année Champion Tarif Nb de 2ans Nb de gagnants
2019 Gutaifan 12.500 132 32
2018 No Nay Never 20.000 81 29
2017 Society Rock 8.000 98 28
2016 Sir Prancealot 6.000 93 32
2015 Canford Cliffs 17.500 120 34
2013 Mastercraftsman 20.000 128 30
2014 Zebedee 5.000 106 32
2012 Sakhee's Secret 6.500 95 24
2011 Dutch Art 10.000 86 33
Red Clubs 12.500 109 33
2010 Iffraaj 12.000 105 36

Cette année, huit étalons de première production remplissent la première condition (les 100 juniors). Mehmas est celui qui en compte le plus, avec 146. Pour franchir la barre de trente gagnants, il lui faudra avoir une réussite de 20,5 %, largement plus basse que la moyenne des dix derniers champions (29,7 %). Gutaifan (Dark Angel), tête de liste en 2019 avec 32 gagnants, dont 25 sur les îles, avait 132 juniors.

Les outsiders à petit prix. Il y a un autre critère : le tarif des étalons. Quatre parmi les champions des dix dernières années avaient officié à moins de 10.000 €. Dans ce segment de prix cette année, ils sont huit avec plus de 60 sujets de 2ans, dont les trois français Dariyan (Shamardal), Goken (Kendargent) et Morandi (Holy Roman Emperor). Parmi les étalons proposés à un prix à quatre chiffres les deux plus en vue sont Estidkhaar (Dark Angel), à 5.000 €, et Adaay (Kodiac), qui avait fait ses débuts à 7.000 £. Estidkhaar est un double gagnant de Gr2 à 2ans, il compte sur 105 poulains de 2ans et a affiché un prix moyen de 23.402 € pour 46 vendus. Adaay, lui aussi pour la casaque du cheikh Hamdan Al Maktoum, n’a pas gagné au niveau Groupe à 2ans mais il fut précoce, au point qu’il était favori des Coventry Stakes (Gr2) à Royal Ascot. Il compte sur 94 poulains de 2ans, dont 54 qui se sont vendus au prix moyen de 29.744 €. Ce sont les outsiders d’un betting encore à l’état de chimère. Attendons de savoir quand reprendront les courses en France, Angleterre, Allemagne et Italie !